fbpx

CRISE ÉNERGÉTIQUE : LA MOITIÉ DES RÉACTEURS NUCLÉAIRES FRANÇAIS À L’ARRÊT !

Des pannes généralisées font effondrer la production d’énergie du pays

La moitié des centrales nucléaires françaises sont hors ligne en raison de « maintenance ou de défauts », ce qui arrive à un moment précaire pour les marchés de l’énergie et de l’électricité en Europe alors que les prix montent en flèche en raison du conflit ukrainien.

Bloomberg rapporte que le fournisseur d’énergie Électricité de France (EDF) est confronté à des pannes généralisées après que 28 des 56 réacteurs du pays ont été mis hors service en raison d’une maintenance de routine ou de défauts.

Les centrales nucléaires françaises fournissent plus de 66 % de la production totale d’électricité du pays.

La panne généralisée a fait que la production d’énergie nucléaire a atteint le niveau saisonnier le plus bas depuis au moins une décennie.

La baisse de production d’électricité annonce une perte colossale pour EDF et une hausse de prix pour les Français

Le marché français de l’électricité a suivi une tendance à la hausse en termes de prix, jusqu’à 30% de plus que son voisin allemand qui s’appuie principalement sur les combustibles fossiles pour alimenter ses centrales.

Les prix de l’électricité en France sont quatre fois plus élevés qu’à la même période en 2021 parce que la baisse de l’énergie nucléaire a exercé une pression accrue sur d’autres sources de production d’électricité, provoquant ainsi une pénurie d’approvisionnement.

Emeric de Vigan, directeur général de la société française d’analyse énergétique COR-e, a déclaré à Bloomberg que les prix élevés de l’électricité devraient rester parce que les problèmes d’énergie nucléaire du pays « vont durer au-delà de cette année et probablement pendant l’année suivante ».

Mercredi, JPMorgan Chase & Co. s’est demandé si d’autres réacteurs nucléaires prévus pour être en panne cette année pouvaient être repoussés à 2023 « compte tenu de l’offre / demande extraordinairement serrée et du contexte géopolitique ».

Bloomberg a noté que la combinaison des pannes nucléaires et des mesures gouvernementales visant à plafonner les prix de l’électricité entraînerait une perte massive de 26,2 milliards d’euros (28,3 milliards de dollars) de bénéfices pour EDF cette année.

La France est le premier exportateur net d’électricité d’Europe.

Les pannes continues des réacteurs nucléaires augmenteront les prix de l’électricité et mettront à rude épreuve le continent frappé par la crise, car la Russie exige maintenant des roubles en échange de combustibles fossiles.

Vous voulez éviter de faire face à un problème énergétique ? Regardez ceci dès maintenant :

Source : ZeroHedge

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.