fbpx

LA BELGIQUE COMMENCE DES QUARANTAINES CONTRE LA VARIOLE DU SINGE !

La Belgique est devenue le premier pays à introduire une quarantaine obligatoire de 21 jours contre la variole du singe pour ceux qui entrent en contact avec le virus, après que trois cas ont été enregistrés dans le pays.

Le Palais de la Nation à Bruxelles, siège officiel du parlement belge

Les infections étaient toutes liées à un festival dans la ville portuaire d’Anvers, selon le Daily Mail, la Belgique étant désormais l’un des 14 pays à confirmer les épidémies de la maladie virale (en plus des cas suspects, mais non confirmés, en Autriche et en Grèce).

Dimanche dernier, le président américain Joe Biden a déclaré que la récente propagation de la variole du singe était « quelque chose dont tout le monde devrait s’inquiéter ».

« C’est une préoccupation en ce sens que s’il devait se propager, ce serait conséquent », a-t-il déclaré, s’exprimant depuis la base aérienne d’Osan en Corée du Sud, où il rencontrait des troupes avant l’étape japonaise de son voyage en Asie.

Le président Joe Biden s’adresse aux médias avant de monter à bord d’Air Force One avant de quitter la base aérienne d’Osan à Pyeongtaek le 22 mai alors qu’il se rend au Japon lors de la deuxième étape de sa visite en Asie. Photo : Saul Loeb/AFP via Getty Images

Biden recevrait des mises à jour régulières, selon le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan, qui a déclaré à la presse que les États-Unis avaient des vaccins « disponibles pour être déployés ».

Les responsables de la santé britanniques, quant à eux, ont averti que le Royaume-Uni faisait face à une augmentation « significative » des infections, et que la réponse du gouvernement était « critique » pour contenir la propagation.

Le Dr Susan Hopkins, conseillère médicale en chef de l’Agence britannique de sécurité sanitaire, a également averti aujourd’hui que la variole du singe se propage par transmission communautaire au Royaume-Uni, avec plus de cas détectés quotidiennement.

Sajid Javid a révélé hier que 11 autres Britanniques avaient été testés positifs au virus, portant le total à 20.

Les cas incluent un enfant britannique actuellement dans un état critique dans un hôpital de Londres, tandis que 100 autres infections ont été enregistrées en Europe. -Daily Mail

« Il y aura d’autres diagnostics au cours de la semaine prochaine », a déclaré la Dr Claire Dewsnap, présidente de la British Association for Sexual Health and HIV. « Combien est difficile à dire. Ce qui m’inquiète le plus, c’est qu’il y a des infections à travers l’Europe, donc cela s’est déjà propagé. »

« Combien est difficile à dire. Ce qui m’inquiète le plus, c’est qu’il y a des infections à travers l’Europe, donc cela s’est déjà propagé », a-t-elle ajouté. « Maîtriser tous les contacts de ces personnes est un travail énorme. »

Dewsnap a ajouté que « cela pourrait être des chiffres vraiment importants au cours des deux ou trois prochaines semaines. »

La variole du singe est une infection virale rare qui provient des régions tropicales de l’Afrique de l’Ouest et du Centre. Il est transmis par contact très étroit avec une personne infectée, y compris les rapports sexuels. Les symptômes sont généralement légers – la plupart des patients se rétablissant en quelques semaines sans traitement.

Environ 1% de ceux qui contractent la souche actuelle mourront.

« Nous détectons de plus en plus de cas chaque jour et j’aimerais remercier toutes les personnes qui se présentent pour des tests dans les cliniques de santé sexuelle, chez les omnipraticiens et au service des urgences », a déclaré le Dr Hopkins.

Et lorsqu’on lui a demandé s’il y avait une transmission communautaire au Royaume-Uni, elle a déclaré: « Absolument, nous trouvons des cas qui n’ont aucun contact identifié avec un individu d’Afrique de l’Ouest, ce que nous avons vu précédemment dans ce pays.

« La transmission communautaire est largement centrée dans les zones urbaines et nous la voyons principalement chez les personnes qui s’identifient comme gaies ou bisexuelles, ou d’autres hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes. »

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi on le trouvait dans ce groupe démographique, elle a déclaré: « C’est à cause des contacts étroits fréquents qu’ils peuvent avoir. -Daily Mail

Les symptômes comprennent; fièvre, maux de tête, douleurs musculaires et dorsales, ganglions lymphatiques enflés, frissons, épuisement et, bien sûr, lésions.

Personne n’est mort de la maladie virale à ce jour lors de la dernière épidémie.

Pour ne pas vous faire avoir par la Plandémie saison 2, cliquez ici :

Source : Zero Hedge

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.