fbpx

NORDSTREAM : UN ANCIEN CONSEILLER DU PENTAGONE CONFIRME LA RESPONSABILITÉ DES USA !

Les USA et l’Angleterre chercheraient à nuire à l’Allemagne ?

Un ancien conseiller du Pentagone affirme que les coupables les plus probables derrière les explosions du gazoduc Nord Stream sont les États-Unis et la Grande-Bretagne, et que l’attaque a été menée pour empêcher l’Allemagne de se désengager de la guerre en Ukraine.

Le colonel retraité de l’armée américaine Douglas Macgregor a fait ces commentaires lors d’une apparition sur le podcast Judging Freedom.

Douglas Macgregor

Macgregor a déclaré qu’un processus d’élimination excluait l’Allemagne, car elle dépend de Nord Stream pour sa sécurité énergétique, alors qu’il n’y a aucun avantage pour la Russie à avoir saboté sa propre infrastructure.

« Les Russes détruiraient-ils leur propre pipeline ? 40 % du produit national brut russe ou du produit intérieur brut est constitué de devises étrangères qui entrent dans le pays pour acheter du gaz naturel, du pétrole, du charbon, etc. Les Russes n’ont donc pas fait cela. Je pense que l’idée qu’ils l’ont fait est absurde », a déclaré M. Macgregor.

Faisant référence au tweet tristement célèbre de Radoslaw Sikorski, député européen polonais, dans lequel il écrivait « Merci, les États-Unis », Macgregor a noté :

« Qui d’autre pourrait être impliqué ? Eh bien les Polonais semblent apparemment très enthousiastes à ce sujet ».

Traduction :

« Douglas Macgregor, ancien conseiller du secrétaire américain à la Défense dans l’administration de Donald Trump, a fait valoir l’absurdité de la rhétorique selon laquelle la Russie était derrière l’attaque du Nord Stream, et a déclaré : « Les Russes n’ont pas fait cela ».

L’utilisation d’explosifs donne un indice primordial sur ceux à l’origine du sabotage

Toutefois, citant des rapports selon lesquels plus de 500 kg de TNT avaient été détectés dans les deux explosions, l’ancien conseiller du Pentagone a suggéré que seuls les États-Unis et la Royal Navy britannique avaient la capacité de réaliser l’attaque.

« Ensuite, vous devez regarder qui sont les acteurs étatiques qui ont la capacité de faire cela. Et cela signifie la Royal Navy, les opérations spéciales de la marine américaine », a déclaré Macgregor.

« Je pense que c’est assez clair. Nous savons que des milliers de livres de TNT ont été utilisées car ces pipelines sont extrêmement robustes. Il y a plusieurs centimètres de béton autour de divers alliages métalliques pour transporter le gaz naturel. Ce n’est donc pas quelque chose que l’on peut simplement jeter une grenade au bout d’une ligne de pêche et perturber. Il faut donc un certain degré de sophistication », a-t-il ajouté.

Macgregor a suggéré que le motif des attaques était d’empêcher l’Allemagne de se retirer de la guerre en Ukraine après que Berlin ait commencé « à donner l’impression qu’ils n’allaient plus suivre cette guerre par procuration en Ukraine. »

« J’hésite à dire ‘nous savons que cela doit être Washington’. Je ne peux pas dire cela parce que nous ne savons tout simplement pas. Mais il est très clair que nous avons verrouillé les options de Berlin. Berlin s’éloignait de cette alliance. Le chancelier Olaf Scholz a déclaré : « Je n’envoie plus d’équipement, je n’envoie plus de chars ». Aujourd’hui, il est dans une impasse car les États-Unis lui ont tout simplement retiré la possibilité de se tirer d’affaire.

Qui va lui fournir du gaz, du pétrole, du charbon et tout le reste s’il se renfloue ? Vers qui se tournera-t-il maintenant ? Et n’oubliez pas que les Allemands, qui sont confrontés à de terribles conséquences chez eux, refusent de redémarrer les centrales nucléaires », a déclaré l’ancien fonctionnaire.

Comme nous l’avons déjà signalé, la CIA a averti l’Allemagne d’attaques potentielles contre les gazoducs de la mer Baltique quelques semaines avant que Nord Stream 1 et 2 ne soient visés.

Joe Biden et la sous-secrétaire d’État aux affaires politiques Victoria Nuland ont tous deux affirmé que Nord Stream 2 ne serait pas autorisé à fonctionner si la Russie attaquait l’Ukraine.

La France aussi est concernée par la crise énergétique. L’hiver arrive, préparez-vous :

Source: SummitNews

Je partage maintenant !

One thought on “NORDSTREAM : UN ANCIEN CONSEILLER DU PENTAGONE CONFIRME LA RESPONSABILITÉ DES USA !

  • 7 octobre 2022 à 17h15
    Permalink

    Vous reprendrez bien une petite louche de propagande mainstream raciste, délirante et haineuse ? :

    Via BFMWC :
    -« QUE SAIT-ON DE CE NUAGE DE MÉTHANE PROVENANT DES GAZODUCS NORD STREAM QUI A SURVOLÉ LA FRANCE?
    Si le méthane n’est pas dangereux pour la santé humaine, il s’agit d’un gaz à effet de serre bien plus puissant que le CO2 et donc responsable du réchauffement climatique. »

    Donc Poutine serait responsable du réchauffisme des clématites !
    Par contre les types qui ont fait péter le gazoduc de 55 milliards d’euro sont innocents ^^

    Pour nous ajouter une louche dans le corps de l’article :
    « Le méthane est l’un des gaz à effet de serre les plus puissants. Sur une période de 100 ans, il réchauffe l’atmosphère environ 30 fois plus que le dioxyde de carbone (CO2) », écrit ainsi l’Icos.

    « Si c’était délibéré, c’est un crime environnemental », déclarait ainsi Jeffrey Kargel, du Planetary Research Institute d’Arizona, après les explosions.

    Bigre, Poutine serait donc un terroriste environnemental, ça ne rigole pas.
    Demain matin on apprendra qu’il mange des petits enfants au petit déjeuner, d’ailleurs Babette aurait crié dans son dernier souffle : »C’était pas mon doux ami personnel que j’ai anobli, le merveilleux Jimmy Savile, c’était Poutine » mdr

    RAPPELS SCIENTIFIQUES :
    L’athmosphère contient naturellement du méthane 1,745 ppmv (ppmv parties par million volume)

    -Le volume de l’athmosphère terrestre est de : 1,08321×10¹² km³ !

    -Les pires estimations (futura science) estiment les fuites à 300 millions de mètres cubes de méthane, soit 70.000 tonnes

    Je vous laisse le plaisir de calculer l’impact ridicule sur la composition du méthane dans l’athmosphère (en augmentation de ppmv parties par million volume) que pourrait avoir ces 300 millions de mètres cubes de gaz naturel mélangé dans les 1,08321×10¹² km³ d’athmosphère . 😀

    Tiens, puisque nos rigolos vous ont ouvert les yeux sur le volume de l’athmosphère, maintenant faites le même exercice pour les rejets de Co2 causé par l’homme (une broutille par rapport aux rejets de Co2 des plantes et des océans)
    Hé oui, par rapport au volume de notre atmosphère l’impact de l’homme est totalement sans incidence sur le taux de carbone dans l’athmosphère générale.
    (certes il peut y avoir des pics locaux sur les lieux de production mais pas de quoi perturber la composition en Co2 de l’athmosphère)

    Données officielles :
    Echanges de Co2 en une année (académie des sciences Pr Letrute) :
    Océan : 70 milliards de tonnes tonnes par an
    Végétation : 120 milliards de tonnes par an
    Homme et son activité : 9 milliards de tonnes par an dont 2 milliards de tonnes de déforestation PEANUTS et encore plus peanuts concernant les européens et plus spécifiquement les Français !!!

    Oui oui, nos corrompus sont les plus grands escrocs de l’histoire de l’humanité ^^
    Mon Dieu qu’ils sont ridicules …. 😀

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *