fbpx

⛔ POUR NE PAS ÊTRE DES COBAYES, ÉCOUTEZ DUPOND-MORETTI ET DEVENEZ « DIGNES » !

Alors que les citoyens respectent ou subissent – question de point de vue – les règles sanitaires et toutes ses dérives liberticides, notre « Acquittator » préféré nous donne une vraie leçon d’humanisme : nos détenus ne sont pas des cobayes et peuvent même évidemment refuser la vaccination car ils ont une dignité ! Tous les retraités ainsi que le personnel soignant applaudissent et préfèrent même aller en première ligne pour lutter contre cette pandémie ! Quoique…

Pour Dupond-Moretti les detenus ne sont pas des cobayes

On me dit dans l’oreillette que finalement certains citoyens, qui ne sont pas en prison, n’apprécient pas forcément l’idée de la vaccination forcée. Un lien avec la suspension progressive dans le monde de tous les vaccins commercialisés ? Le mélange « salade-tomate-oignon » avec une première injection d’un laboratoire, une deuxième d’un autre et la troisième terminée avec un mélange libre de vinaigre blanc croisé javel ? Ou les effets secondaires enfin reconnus ? Écœurant ce manque de dignité de la part du personnel soignant… Heureusement, nous avons de meilleurs volontaires qui arrivent !

Le personnel soignant ne veut pas servir de cobayes pour les vaccins

Ah les voilà ! Nos chères têtes blondes devront tôt ou tard rejoindre la file, car évidemment, attendre dans un carré dessiné à la craie dans la cour de récré avec un masque en continu ne suffit pas. Protégeons nos aïeux ! Après tout, vous voulez sortir de cette pandémie un jour non ? Alors continuez à accepter l’éternelle étape supérieure.

Les enfants bientôt vaccinés pour sortir de l'épidémie

Mais reprenons. Notre ministre de la Justice nous montre son soutien à la délinquance, et comme il est important de suivre l’aventure d’un détenu au pays du Covid, revenons quelques mois en arrière… Vous vous souvenez ?

Libération massive de détenus à cause du Covid

Hé oui, gérer une pandémie c’est bien, mais lire le casier judicaire de la personne que l’on libère, même lors d’une crise sanitaire qui ravage nos contrées d’octogénaires, c’est mieux ! Donc que se passe-t-il quand on libère massivement des détenus qui sont supposés être mis pendant un certain temps à l’écart de la société pour méditer sur leurs crimes ? Réponse en image…

Un détenu libéré pour covid qui viol et récidive

Que faut-il retenir de ce genre d’intervention donc ? La racaille d’en haut, aimant le crime et l’impunité aura toujours plus de sympathie envers la racaille d’en bas, que le bon citoyen. C’est compris ? Il faudra encore combien de temps et de pions placés contre les Français pour se réveiller ? Affaire à suivre…

Raphaël Besliu

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *