fbpx

14 ISRAÉLIENS ONT ATTRAPÉ LE COVID-19 APRÈS LEUR 2E ET 3E DOSE DE VACCIN PFIZER !

Cet article est une traduction des sites The Time of Israel et Reuters que l’on ne pourra pas qualifier de complotistes.

Vaccin : une troisième dose indispensable ?

Les données internes du ministère de la Santé montrent que 14 Israéliens ont été infectés par le COVID-19 une semaine après avoir reçu une injection vaccinale de rappel, selon un rapport de Channel 12 news.

Le média indique que 11 des personnes infectées ont plus de 60 ans – dont deux ont maintenant été hospitalisées –, tandis que les trois autres avaient déjà reçu leur troisième dose de vaccin parce qu’elles sont immunodéprimées.

S’ils sont confirmés dans des échantillons plus importants, les chiffres pourraient jeter le doute sur l’efficacité du rappel, qu’Israël a commencé à administrer avant que les principaux organismes de santé du monde ne l’aient approuvé.

Effets secondaires des vaccins contre le coronavirus

Sur les quelque 600 000 premiers Israéliens qui ont reçu une troisième dose du vaccin contre le coronavirus, moins de 50 ont déclaré avoir subi des effets secondaires, a déclaré lundi soir le ministère de la Santé du pays.

Les symptômes signalés étaient tous légers – comme des douleurs à l’endroit de l’injection, de la fièvre et des nausées – et sont passés rapidement, a indiqué le ministère dans un communiqué.

La plupart des personnes qui ont reçu une troisième dose du vaccin COVID-19 de Pfizer ont ressenti des effets secondaires similaires ou moins qu’après avoir reçu la deuxième injection, selon une première enquête en Israël.

Israël a commencé à distribuer les injections de rappel il y a environ 10 jours aux personnes de plus de 60 ans dans le cadre des efforts visant à ralentir la propagation du variant Delta hautement contagieux. 

Ceci a effectivement transformé Israël en un terrain d’essai pour une troisième dose avant l’approbation de la Food and Drug Administration des États-Unis.

Nous avions déjà stipulé que le vaccin Covid-19 de Pfizer et BioNTech n’était plus efficace qu’à 39 % en Israël, où le variant Delta est la souche dominante, contre 94% en novembre 2020. Le vaccin offre néanmoins toujours une forte protection contre les maladies graves et l’hospitalisation, selon un nouveau rapport du ministère de la Santé du pays.

N’oublions pas également que le chiffre d’affaires trimestriel de Pfizer a quant à lui presque doublé en un an (!) a t-on également appris il y a quelques jours. Nous pouvons constater une augmentation de 92% du chiffre d’affaires ce trimestre, atteignant 18,9 milliards de dollars, par rapport à l’année précédente.

N’oubliez pas de récupérer les ressources censurées pour agir contre la dictature sanitaire !

Je partage maintenant !

One thought on “14 ISRAÉLIENS ONT ATTRAPÉ LE COVID-19 APRÈS LEUR 2E ET 3E DOSE DE VACCIN PFIZER !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *