fbpx

CECI N’EST PAS UNE DICTATURE SANITAIRE

Toute cette imposture sanitaire va finir comme les autres (terroriste, écologiste, égalitariste…) : la collectivisation des moyens de production de la classe moyenne pour instaurer une dictature collectiviste où seule une petite élite mondialiste pourra jouir du travail des classes laborieuses.

Mode dictature activé

Notre cher Emmanuel Macron a voté l’interdiction d’accès aux hôpitaux pour les personnes non vaccinées, ce qui consiste à une certaine forme de mise à mort pour les résistants.

Cela a été acté et trop peu de personnes s’insurgent.

Où sont les Antifa et autres fils de bourgeois à la botte du système qui hurlent dans un mégaphone pour lutter contre le réchauffement climatique ou bien encore contre les gaz à effets de serre des déodorants ?

Ou bien même plus sérieusement, où sont les syndicats qui n’appellent pas à manifester contre le chantage au licenciement des infirmiers et autres aide-soignants s’ils refusent la piqûre ?

Où sont même ceux qui, il y a encore un an, applaudissaient sous les fenêtres pour « soutenir le corps médical ? »

Personne…

De plus, Macron s’offre un malin plaisir à encore un peu plus humilier le peuple en posant un tweet où il écrit : « Je ne crois pas qu’il y ait grande efficacité à manifester contre le virus ».

Rira bien qui rira le dernier, car qui fait le malin tombe le ravin, Manu.

Alors que faire ?

Techniquement, le mieux (je n’invite personne à le faire), serez de se rassemblez avec une dizaine d’amis, sans masque ni passeport sanitaire, et investir des tables de restaurants comme si de rien n’était (les bistrots, cinémas et supermarchés fonctionnent aussi très bien). Ce n’est pas un vigile à lui tout seul qui pourra lutter contre une équipe de rugby.

C’est de la résistance calme, passive, mais qui peut devenir un réel harcèlement et un acte héroïque qui contaminera d’idées révolutionnaires les plus organisés qui suivront ce spectacle d’un regard amusé.

Filmez la scène !

De toute façon, voici ce qu’il vous attend dans tous les cas :

« Compris imbécile ?« 

Rest In Pfizer

C’est non sans peine que la France déclare un mort suite à une injection de l’anti-virus Pfizer.

Il s’appelait Maxime Beltra, il avait 22 ans et était en parfaite santé.

Son père s’est exprimé sur les réseaux sociaux, et a osé avec courage dénoncer que son fils a bien été victime de que nos élites veulent à tout prix nous injecter.

Le procureur de la République quant à lui s’est aussi exprimé sur le sujet, et a affirmé sur France Info que le jeune homme en question avait mangé quelques heures auparavant au restaurant, et qu’il aurait consommé un aliment dont il serait allergique. En somme, qu’il serait mort d’une intoxication alimentaire.

Une des rares personnalités politiques à ne s’être caché derrière son auriculaire est Florian Philippot.

Comme à son habitude, il s’est prononcé avec virulence sur le sujet en déclarant que la mort de feu Maxime Beltra est authentiquement due à ce vaccin, et que « le passe sanitaire transforme insidieusement ce vaccin en produit de consommation ».

Dans la mesure où les laboratoires ne sont pas tenus responsables des effets secondaires du vaccin, je n’ose imaginer le combat judiciaire, qui ne sera je pense qu’un coup d’épée dans l’eau, que ses parents vont devoir mener pour que Justice soit rendue.

Les dés sont pipés face la bête Big Pharma qui saura bien se défendre face à l’institution judiciaire.

Toutes nos condoléances pour la famille et les proches de Maxime.

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.