fbpx

PASS SANITAIRE : UN APARTHEID VACCINAL ?

Vous refusez le vaccin au travail ? Vous n’aurez plus aucune ressource

Notre chère ministre du Travail, Elisabeth Borne, a annoncé dernièrement que les honnêtes travailleurs français refusant le pass sanitaire pourraient voir leur contrat de travail immédiatement suspendu sans indemnités de chômage pour compenser cette lourde perte.

C’est une sanction un peu dure de la part de cette dame qui ne semble pas vouloir laisser la populace travailler sans être abonné aux vaccins. La ministre explique :

« Si un salarié décidait de ne jamais remplir son obligation vaccinale, alors on entrerait dans un processus de droit commun, avec possibilité de rupture du contrat de travail. »

Dans notre pays, étant essentiellement composé de PME et PMI, nous ne verrons plus que des travailleurs uniquement vaccinés ou alors une clandestinité sans précédent dans le monde du travail.

Cependant, une seule question me taraude. CGT, CFDT et consorts ? Ne sont-ils pas censés défendre les « droits » des travailleurs ?

Non, personne à l’horizon.

Il n’y a plus aucun doute à ce sujet, ils ne défendent plus grand chose, si ce n’est que leur petite position.

Comme beaucoup de passages en force de lois anti-démocratiques et autres taxes, cela se déroule bien entendu en plein mois de juillet/août lorsque tout le monde est en vacances. Néanmoins, les manifestations n’ont jamais eu autant le vent en poupe aujourd’hui.

Il ne reste qu’à tenir la dragée haute face à ce pouvoir anti-populaire en continuant la lutte par tous les moyens : tenir le terrain dans les manifestations, spammer les réseaux sociaux de publication #stopdictaturesanitaire et autre #passdelahonte et multiplier ses sources de revenus des manières les plus alternatives.

Oui, cela va être dur, mais le futur, c’est nous.

« Un peuple prêt à sacrifier un peu de sa liberté pour un peu de sécurité, ne mérite ni l’une, ni l’autre et finit par perdre les deux. »

Benjamin Franklin

Entre Jean-Michel Karim trainant nos responsables politiques à l’arrière de son 49cc et cette bonne vieille tradition française, mon cœur balance… Mais toujours avec le respect et la tradition : dernière cigarette, roulement de tambour, etc.

Pass sanitaire : que risquent les professionnels qui ne le présentent pas?

À partir du 30 août, une preuve sanitaire numérique ou papier sera obligatoire pour un certain nombre de professions. Il faudra présenter « au choix » :

– un schéma vaccinal complet ;

– un test négatif de moins de 72 h ;

– un résultat d’un test RT-PCR ou antigénique positif attestant du rétablissement du Covid-19, datant d’au moins 11 jours et de moins de 6 mois.

– Les personnes pour lesquelles la vaccination contre le Covid-19 est contre-indiquée peuvent quant à elle demander à leur médecin un certificat médical qui fera office de pass sanitaire.

Les récalcitrants courront le risque de ne plus pouvoir travailler.

Maintenant, préparez-vous à résister comme vous le voulez ou abdiquez. Pour ma part, je suggère de coupler la dictature sanitaire avec la domination financière dans l’analyse : il est indispensable de commencer à sortir vos capitaux du territoire et à vous débancariser si ce n’est pas encore fait parce que la situation ne va évidemment pas s’arranger. Quant au reste de votre vie physique, c’est à vous de voir.

Islamo-racaille ?

Un étonnant représentant du RN, manifestement d’origine arabo-musulmane, a littéralement mis une reprise de volée dans la fourmilière antiraciste de la LICRA.

Qu’a-t-il bien pu prononcer comme ignominie à l’égard de cette communauté pour s’en attirer les foudres ?

Sans doute grâce à ces talents de physionomiste et d’anthropologue sémitique, il a su de loin reconnaître qu’éventuellement, peut-être (toujours au conditionnel) que :

« Le nez de Benhamou est le nez d’un fabricant de poison, il veut en mettre dans les bonbons des petits enfants »

Aïe, l’analyse génétique de ce monsieur n’est pas passée.

Il s’est également fait remarquer par une autre publication sur Cyril Hanouna :

Ça tire à balles réelles comme on dit chez les jeunes ; ce sémite serait-il antisémite ?

Inutile d’amalgamer, une poignée d’oligarques ne sont pas suffisants pour mettre toute une communauté dans le même sac. Retenez en général que les attaques verbales dites antisémites visent souvent l’élite et les privilégiés et non pas les simples citoyens du quotidien.

Cliquez sur cette jeune rebelle pour recevoir les ressources censurées et agir contre la dictature sanitaire !

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *