fbpx

MAIS QUI SONT LES FAMEUX « NON-VACCINÉS » ?

« L’objectif du gouvernement : pousser les quelque 6 millions de Français qui refusent toujours de se faire vacciner contre le Covid-19 à franchir le pas. Mais qui sont ces vaccino-sceptiques ? ».

…6 millions !

Les personnes aux revenus les plus faibles venant du milieu rural

Selon La Dépêche, plusieurs études ont été menées sur le sujet ces derniers mois. Il a été démontré que les Français les moins favorisés semblent aussi être moins vaccinés. Selon le ministère de la Santé, le taux de vaccination est de 45%, chez ceux qui bénéficient de la complémentaire santé solidaire (une aide de l’État destinée aux personnes aux faibles revenus) contre 75% pour l’ensemble de la population.

Même constat d’après les chiffres de Santé Publique France qui montrent que l’adhésion à la vaccination contre le Covid-19 est plus forte chez les personnes habitant en ville plutôt qu’en milieu rural. De même chez les catégories socioprofessionnelles favorisées et supérieures.

La tranche d’âge des 30-39 ans et des 80 ans et plus !

« La plus grande défiance face au vaccin se trouve en réalité chez les 30 / 39 ans : 14,9% ne sont pas encore complètement vaccinés. Et, étonnamment, les 80 ans et plus arrivent sur la troisième place du podium : alors que le gouvernement en a fait le public prioritaire, ils sont encore plus de 14,5% a ne pas avoir de schéma vaccinal complet. »

En somme, nous retrouvons essentiellement des trentenaires issus du péri-urbain et/ou du milieu rural parmi les réticents chez les « vaccino-sceptique », c’est-à-dire des actifs en souffrance qui ont connu le déclassement et la « vidavant ».

Nous sommes peut-être face à des gilets jaunes… encore eux !

L’Outre-mer, la Corse et l’Ile-de-France

Si les Outre-mer arrivent largement en tête des départements où l’on se fait le moins vacciner (en Guyane Française le taux de vaccination atteint seulement 21,7%), l’Île de beauté atteint difficilement les 63,7% de personnes entièrement vaccinées et, en région PACA, la barre des 70% n’est toujours pas atteinte (69,8%).

Avec un taux de 73,3%, l’Occitanie se trouve dans la moitié basse des régions de France métropolitaine, loin derrière les champions Bretons où plus de 80% de la population est vaccinée.

L’Etat refuse toutes les alternatives aux vaccins, alors trouvons-nous même des solutions en profitant du monde ouvert et mondialisé qui nous sert de modèle :

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.