fbpx

LA NOUVELLE-ZÉLANDE, VACCINÉE, INTERDIT LE MÉCHANT TABAC !

Le gouvernement néo-zélandais envisage d’interdire aux jeunes d’acheter des cigarettes

Ceci en instaurant l’une des mesures les plus sévères du monde à l’égard de l’industrie du tabac.

« Ces mesures doivent permettre au pays de conserver son rôle de leader mondial en matière de lutte contre le tabagisme. »

Cette mesure semble être salvatrice, mais si on analyse la motivation de cette dernière, cela ne « semble » que de la posture idéologique. On peut effectivement lire « conserver son rôle de leader mondial en matière de lutte contre le tabagisme » et non « lutter pour conserver la santé de son peuple ». De toute façon en l’état actuel des choses, au prix des cigarettes, les fumeurs mourront de faim avant du cancer du tabac.

Analysons les cas de prohibition de certains produits comme : l’alcool aux États-Unis ou encore le tabac à l’époque de l’Empire ottoman. La nature ayant horreur du vide et l’homme (occidental de surcroît) par sa pente naturelle est inexorablement attiré par ces substances, des mafias se créent donc pour vendre ses produits sous le manteau.

De plus, jamais la prohibition d’une substance n’a permis de lutter contre cette dernière. Bien au contraire, cela augmente son capital transgressif pour les jeunes générations.

Pour preuve, pour un mineur, il est plus facile d’acheter de la drogue dans la rue que de l’alcool dans un supermarché.

L’addiction à la nicotine est « scientifiquement » une des plus fortes qui soit, devant même la cocaïne, et est très ciblée envers les classes sociales les plus laborieuses.

Le travail marketing et chimique de l’industrie du tabac a été de très longue haleine pour réussir à rendre glamour, sexy, et finalement indispensable cette substance.

Saviez-vous par exemple pourquoi un paquet de cigarettes en contient 20 ?

Parce que l’effet de la nicotine dure au maximum 45 minutes, donc si vous fumez tous les ¾ d’heure, votre paquet durera 15h, soit toute une journée (en dehors de votre sommeil nocturne). Bien pensé non ?

Pour rappel, celui qui a démocratisé la cigarette dans le monde et chez les femmes n’est autre que le fameux Edward Benays

En Nouvelle-Zélande, le tabagisme est responsable d’un décès sur quatre

C’est le peuple autochtone des Maoris qui est le plus concerné – surtout les femmes, avec 30% de fumeuses. 

L’éducation, et une pointe d’égo sont les conditions nécessaires pour se tirer vers le haut, socialement, physiquement, intellectuellement, etc… Je ne veux pas sembler méprisant, mais, si vous connaissez une personne sur quatre qui meurt du tabac et que vous fumez tout de même, tenez-vous tant que ça à la santé ?

Une des choses les plus importantes à savoir avec toutes les addictions est la suivante : cette « privation » est un cadeau et non une lutte. Qu’allez-vous faire à présent de tout ce temps, cet argent, et cette santé qui vous appartient ? Ne luttez pas, mais jouissez à présent.

Quel paradis sur terre, je dois absolument y aller ! Mais à quel prix ?

Bonus : la Nouvelle-Zélande qui promeut la santé de ses citoyens, impose quand même l’obligation vaccinale au personnel soignant ainsi qu’aux enseignants. De plus, si vous souhaitez rejoindre la communauté de woofers (compliqué au passage maintenant pour un gauchiste de ne plus pouvoir se rouler sa clope au paradis…) ou juste vivre cette fameuse expérience « incroyable » d’une île paumée, vous devez présenter un schéma vaccinal complet. Mais c’est salvateur, jamais idéologique.

Vous visez la santé et ne ressentez pas le besoin de sauter le pas idéologique pour aller sur vaccin-land ? Continuez à vous préparer !

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.