fbpx

POUR COHEN, PAS DE PASS PLUS DE TRAVAIL !

La pression sur les travailleurs non-vaccinés s’intensifie

« Les salariés non-vaccinés, on les mettra en dehors de l’entreprise : c’est une perte de compétences, c’est une mauvaise ambiance, c’est de l’angoisse mais nous le ferons, c’est notre devoir de responsabilité ».

Voilà donc tout simplement les propos d’un certain Bernard Cohen-Hadad, président de la CPME IDF.

La pression médiatique envers les quelque 6 millions de Français non vaccinés est présente, et assumée.

Pour ce cher monsieur, faire respecter les consignes pour instaurer le Great Reset semble être sa première des motivations, peu importe les conséquences économiques ou humaines.

C’est un ultimatum, une prise d’otage en quelque sorte. Soit vous perdez votre emploi et vous encaissez – peut-être – votre solde de tout compte grâce à la société Bourla & Co, soit vous vous soumettez à toutes les décisions de ce gouvernement. Et de Big Pharma.

Les vaccinés vont bien réagir quand ils perdront quand même leur emploi en refusant la 15ème dose.

Quelle place dans la société pour les non vaccinés ?

Généralement, on sait toujours ce que l’on quitte, mais rarement ce que l’on récupère. Ou ce que l’on garde vraiment et à quel prix.

Une dose ne sera jamais assez et Pfizer vampirise les pauvres corps et âmes à chaque nouveau variant, comme un proxénète toujours plus violent avec ses filles. Ceci en échange d’une pseudo « sécurité » un subtil mélange entre pâmoison et processus d’engagement.

Bien entendu, perdre son emploi c’est dur, mais entre Pôle Emploi ou :

  • Des effets délétères secondaires ou immédiats
  • Être exposé aux variants résistants à la vaccination faute d’anticorps
  • Se soumettre à cette injonction tout simplement.

Je préfère vivre comme un paria, comme un rebelle, mais libre et fier. Et vous ?

Récupérez la « Liste des choses à faire absolument » pour se préparer aux dérives autoritaires des gouvernements !

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.