fbpx

UN DÉPUTÉ HOLLANDAIS OSE PARLER DU GREAT RESET !

La vérité, même avouée par le pouvoir, est « complotiste »

Le député Gideon van Meijeren, face au Premier ministre Mark Rutte, nous offre un magnifique moment de révélation du mensonge et de la tartufferie qui composent la caste politique mondialiste.

Le tout, plein de sarcasme comme on aime :

Nous avons la preuve en vidéo du mensonge éhonté que nos élus démocrates déblatèrent au quotidien au frais du contribuable.

Lequel ? Qu’ils travaillent à plein temps pour ce cher Klaus Schwab.

Ceci n’est pas un montage : voici Klaus « Palpatine » Schwab en personne.

Il semblerait que Mark Rutt, le Premier ministre néerlandais, soit prêt à lui porter allégeance en continuant de mentir publiquement, même avec une corde autour du cou, et une trappe sous ses pieds prête à s’ouvrir instantanément sous le vent d’une colère populaire.

Par soucis que cette vidéo soit suicidée, attachée dans sa piscine, en voici le dialogue ci-dessous :

Le député Gideon van Meijeren :

« L’un de ces mondialistes est mondialistes est M.Klaus Shwab représentant et président du Forum Économique Mondiale, il a également écrit un livre au titre accrocheur, COVID 19 : The Great Reset (la Grande Réinitialisation) ma question au Premier ministre sortant est la suivante : Comment juge-t-il le contenu de ce livre ? »

Le Premier ministre Mark Rutt :

« Je ne connais pas ce livre. Mais je conseillerais à M.Van Meijeren de ne pas trop s’intéresser à ces théories du complot, je regarde aussi ces vidéos fascinantes sur YouTube qui explique que le 11 septembre n’a pas eu lieu ou que tout est différent, un montage incroyablement ingénieux, mais c’est surtout une théorie du complot M.Van Meijeren. »

(On admire la rapidité pour enclencher la première vitesse du moteur Godwyn).

Le député Gideon van Meijeren :

« Je suis surpris que la première question que je pose à M. Rutte depuis mon entrée au Parlement en tant que député reçoive une réponse directe sous forme de mensonge, le fait est que j’ai en main une lettre du 26 novembre 2020, qui est une lettre de M. Rutt à M. Klaus Schwab dans laquelle il remercie M. Schwab de lui avoir envoyé son livre et il le qualifie ainsi : ‘’Une analyse pleine d’espoir pour un avenir meilleur’’. M.Rutt pourrait-il fouiller dans sa mémoire ? C’était il y a moins d’un an, je ne sais pas combien de temps votre mémoire reste active, mais vous devriez pouvoir retrouver cela quelque part, alors répondez à nouveau à ma première question, mais cette fois-ci avec honnêteté. »

Le Premier ministre Mark Rutt :

« Et bien… honnêtement il s’agit d’une lettre de politesse, malheureusement vous ne pouvez pas lire en entier tous les livres que vous recevez, mais vous envoyez une lettre de remerciement amicale à ceux qui vous envoient un livre. »

Le député Gideon van Meijeren :

« Alors M. Rutt dit en fait qu’il n’a pas menti à moi, mais à M.Klaus Schwab, mais laissez-moi poser directement une question, dans son livre, M. Klaus Schwab préconise de réinitialiser notre monde, de remplacer notre démocratie parlementaire nationale par une technocratie mondiale. Il préconise la fin de la fin de la propriété privée, et apparemment, M. Rutt n’est même pas conscient qu’il a qualifié cela d’analyse pleine d’espoir pour un avenir meilleur.
Comment est-il possible que M. Rutt porte un jugement de valeur sur un livre au message néocommuniste, alors qu’il n’a même pas lu ce livre ? »

C’est extraordinaire tout de même.

L’argument de défense numéro un de tous ces politiciens contre toute critique leur étant adressé est « théorie du complot ».

C’est grotesque.

Ce courageux député demande simplement ce que pense le Premier ministre d’un livre qui existe, qu’il affirme par écrit avoir lu et qui semble être le point de convergence de toutes les mesures politiques les plus improbables que notre société ait connu.

Et donc sa première réponse est « théorie du complot ». Même si ce livre est écrit par le président du Forum de Davos.

Oui, c’est totalement complotiste, et alors ?

Revenons un court instant sur cette attaque facile. Le complotisme.

Comment est mort César ? Comment est mort John Fitzgerald Kennedy ? Qui a organisé la Révolution française, uniquement le peuple ?

Premier point, n’essayez même plus d’utiliser votre navigateur français pour chercher le mot « complot », il n’existe que pour la caricature et considérer les sceptiques comme des fous qui croient que la lune est faite à base de fromage.

Évidemment, seuls les gueux et les fous imaginent que le mensonge existe

Deuxième point, le complot n’est pas une surprise, mais tout un art, bien développé. L’Art de la guerre, Les 36 stratagèmes, Le Prince, L’Art d’avoir toujours raison, etc.

Quand on érige une statue pour le Maître du « complot », c’est cocasse

Évidemment, les termes n’étaient pas historiquement les mêmes, on parlait plus d’intrigue.

Et donc dernier point, quand un membre éminent d’une oligarchie financière annonce un programme qui s’applique clairement sous nos yeux, n’ayons pas peur du mot « complotiste ».

Ces gens-là sont absolument complotistes, tout simplement. Une minorité ne peut avoir le monopole du pouvoir que par l’intrigue.

Pour rappel, la plus symbolique « minorité » qui a voulu renverser le pouvoir à travers l’amour et la vérité, est le Christ. Et on sait comment il a fini.

Cependant, une intrigue peut être révélée et combattue. C’est ce que l’on observe déjà dans la lutte covidique mondiale, selon les nations.

Ils sentent que le vent tourne.

La rue deviendra très dangereuse pour ces gens-là, et être lynché sur la place publique risque de ne pas s’avérer être un fantasme de complot, mais un fait d’armes au complet.

Pour pouvoir se venger, il faut déjà en avoir les moyens, préparez-vous grâce à Géopolitique Profonde :

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *