fbpx

SURVEILLANCE NUMÉRIQUE : OPPOSEZ-VOUS À « MON ESPACE SANTÉ » !

Nous conseillons à tous nos lecteurs résidents en France de bien lire attentivement cet article et de prendre la bonne décision. Bonne lecture.

L’identité numérique en marche, dans votre dos

Consultons cet article de CCM :

« Ordonnances, carnet de vaccination, résultats d’analyses… Depuis le 3 février 2022, le nouveau service public Mon espace santé permet de regrouper de nombreuses informations médicales accessibles au patient comme aux professionnels de santé. […] 

Il sera officiellement ouvert au mois de mars, mais il est d’ores et déjà possible d’y accéder afin de l’activer ou, au contraire de refuser son activation. Il sera en effet ouvert automatiquement pour tous les assurés au mois de mars, sans devenir obligatoire pour autant, car tout un chacun peut refuser son ouverture. […]

Y sont répertoriés l’historique des actes de santé (visites chez le médecin généraliste, hospitalisations, parcours vaccinal, etc.). Il accueillera par la suite des documents comme les ordonnances et les résultats d’examens médicaux (analyses sanguines, scanners, radiographies, échographies, etc.). […}

Le service propose aussi une messagerie instantanée afin de discuter avec son médecin.

Toutefois, seul le professionnel de santé est autorisé à initier une conversation. Une manière d’éviter que les médecins croulent sous les sollicitations des hypocondriaques…

L’Assurance maladie précise en outre que personne d’autre que les professionnels de santé et le patient n’a accès aux données conservées sur Mon espace santé : ni les assureurs, ni les employeurs, ni les banques. »

La centralisation intégrale des données pour le contrôle total, ça rappelle quelque chose non ?

On ne peut pas faire plus clair, si vous ne jetez pas un œil dessus et que vous ne prenez pas du temps pour refuser cette mesure, vous serez ajoutés dans la base de données.

Pourquoi vous solliciter ouvertement après tout, permettre la centralisation de toutes vos données médicales sur une même plateforme, y donner un libre accès au personnel « autorisé » et permettre même à votre médecin de vous contacter quand il le souhaitera, ce n’est pas une mesure bien incroyable.

Il ne faudrait pas vous déranger pour si peu.

Vous souhaitez refuser cette magnifique manipulation ? Accrochez vous, le tutoriel va être assez complexe :

  1. Allez sur le site
  2. Choisir l’opposition muni de sa carte vitale
  3. Demander un code sur son mail
  4. Le recopier et c’est validé.

Cinq minutes d’effort, c’est le minimum éviter la vie 2.0 du Great Reset et la perte de contrôle sur son identité.

À vous de jouer.

Vous pensez que c’est trop facile ? Tout à fait, c’est justement tellement simple qu’une bonne frange de la population n’aura jamais la motivation de le faire !

Comme d’habitude, le futur est annoncé clairement

Sans avoir besoin de rentrer dans de la projection excessive et trop théorique, comment se faire une idée du menu qui sera servi pour la population en mars prochain ?

En consultant l’assurance maladie voyons !

Quand un service public connu pour sa fluidité de service et son absence totale de panne technique (c’est signé), vous pouvez être certain que le label « aux plus hautes normes de sécurité » n’est pas du tout équivalent à la fameuse « qualité supérieure » de vos pâtes Panzani aux pesticides.

Là n’ayez pas peur, c’est juste direct pour ne pas perdre de temps : « Vous avez un enfant ? Il sera automatiquement soumis. »

Et pour finir dans la triangulation de la domination, il se « pourrait » qu’un médecin ait accès en urgence à votre carnet de vaccination.

L’urgence étant de vérifier, par exemple, si vous allez respecter les nouvelles consignes gouvernementales qui changeront au grès de votre résistance à l’oligarchie mondialiste.

Le petit bonus à observer étant le magnifique « si vous l’avez autorisé ». Très certainement de la même manière que la population française va massivement « accepter » d’être fichée automatiquement suite à une absence de refus.

Vous vous demandez vraiment encore ce qu’il va advenir de votre quotidien ?

Très bien, voilà une petite vidéo assez synthétique ; préparez le Xanax.

On vous aura prévenu.

Si vous êtes curieux de la suite à venir et souhaitez rester en avance dans la préparation, c’est juste ici :

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.