fbpx

JOE BIDEN APPELLE À DESTITUER POUTINE DEVANT LE MONDE ENTIER !

Le Président américain, ne brillant déjà pas pour son intelligence, confirme toujours un peu plus sa sénilité

Assez maladroitement, et après que la presse ait insisté sur le fait que Biden venait d’appeler à un changement de régime en Russie avec ces mots : « cet homme [Poutine] ne peut pas rester au pouvoir », la Maison Blanche revient sur ses propos indiquant qu’il ne s’agissait « pas » d’un appel au changement de régime :

Un responsable de la Maison Blanche explique ce que Biden a en fait tenté de dire : « Ce que voulait dire le président était que Poutine ne peut pas être autorisé à exercer un pouvoir sur ses voisins ou sur la région. Il ne parlait pas du pouvoir de Poutine en Russie ou d’un changement de régime. »

Pourtant, le titre de Bloomberg soulignait l’évidence : Biden a bien publié une déclaration indiquant clairement un changement de régime…

Donc, en à peine 24 heures, Biden semble avoir divulgué l‘envoi de troupes sur le terrain dont l’objectif est le changement de régime en Russie.

Voici ce qu’il a dit il y a quelques jours, depuis la Pologne… BIDEN DÉRAPE ET DIT À LA 82e AIRBORNE QU’ILS ALLENT EN UKRAINE ?

Lors du discours du président Biden sur l’Ukraine depuis Varsovie, la Pologne prononce ses engagements les plus forts depuis le début du conflit visant directement Poutine : 

« Pour l’amour de Dieu, cet homme ne peut pas rester au pouvoir », a déclaré Biden à la fin du discours.

Espérons que le Kremlin reste sourd à ses provocations…

Biden a également qualifié Poutine de « boucher » en marge du discours lorsqu’il a été interrogé par un journaliste, et a en outre salué ce qu’il a appelé « l’échec stratégique » de la Russie à atteindre ses objectifs militaires depuis l’invasion du 24 février. 

« Qu’il n’y ait aucun doute sur le fait que cette guerre est déjà un échec stratégique pour la Russie », a déclaré Biden dans son discours au Château Royal de Varsovie.

Il a également stipulé que les Russes ordinaires ne sont « pas nos ennemis » – mais que les sanctions de grande envergure de l’Occident qui isolent l’économie et la population russe ne devraient être imputées qu’à Poutine.

« C’est Vladimir Poutine qui est à blâmer », a déclaré Biden, et a averti que les forces russes ne devaient pas mettre ne serait-ce qu’un « pouce au sein du territoire de l’OTAN ». Le président américain a déclaré : « Aujourd’hui, la Russie a étranglé la démocratie » et « Nous devons nous armer pour un long combat à venir. »

Étant donné que le Kremlin a déjà averti il ​​y a quelques jours qu’il était sur le point de couper toutes les relations diplomatiques avec Washington, après que Biden ait qualifié Poutine, il y a plus d’une semaine, de « dictateur meurtrier » et de « voyou », les nouveaux mots de Biden pourraient être le point de basculement de la rupture des relations officielles, conduisant à une escalade dangereuse entre l’OTAN et Moscou.

Le président Biden a aussi prononcé une allocution sur les efforts unis du monde libre pour soutenir le peuple ukrainien à Varsovie, en Pologne.

La déclaration de la Maison Blanche indique que Biden discutera de la manière dont l’Occident tiendra la Russie responsable de sa guerre brutale et défendra un avenir ancré dans les principes démocratiques…

Qui aurait cru qu’un jour les relations internationales se transformeraient en cour de récréation ? Non, vous ne rêvez pas, et le pire reste à venir. Alors n’attendez pas que quelque chose vienne de nos dirigeants et de ces élites décadentes, et émancipez-vous !

Source : ZeroHedge

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.