fbpx

LES ÉMEUTES DES ANTIFA EN RÉACTION AU PREMIER TOUR DES PRÉSIDENTIELLES

Les antifas insatisfaits du résultat du premier tour de l’élection présidentielle ont réagi en déclenchant des émeutes dans plusieurs villes de France.

La populiste Marine Le Pen affrontera le président sortant Emmanuel Macron au deuxième et dernier tour de l’élection dans deux semaines. Cela a apparemment déplu aux membres du groupe d’extrême gauche antifa, qui ont réagi au vote démocratique avec des émeutes dans plusieurs grandes villes. Rennes, en Bretagne, a connu d’innombrables incendies criminels et plusieurs affrontements violents au lendemain du vote.

Les manifestants qui ont défilé dans les rues ont également causé des dommages matériels.

D’autres émeutiers antifa ont tenté de pénétrer dans une banque.

La police anti-émeute a été déployée.

Marseille a également été frappée par des troubles.

Malgré le succès de Le Pen, tous les autres partis de l’establishment, des républicains aux communistes, ont exhorté leurs partisans à voter pour Macron au second tour, resserrant les rangs autour du technocrate socialiste et ancien banquier Rothschild.

Préparez-vous au chaos

Source : ZeroHedge

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.