fbpx

LA FIN DU PÉTRODOLLAR : « UN CHANGEMENT DE PARADIGME QUE LES MÉDIAS OCCIDENTAUX N’ONT PAS ENCORE SAISI »

De la relance du Rouble russe

En liant le rouble russe à l’or et aux matières premières, la banque centrale russe vient de modifier profondément le système commercial et monétaire international. Des journalistes Moscovites m’ont demandé d’écrire un article questions – réponses sur ce que cet événement signifie et les conséquences de ce changement sur le rouble russe, le dollar américain, le prix de l’or et le système de devises mondial. Cet article a été publié sur le site de RT.com ici.

Je republie ici car banni et censuré dans de nombreux pays occidentaux comme l’UE, le Royaume-Uni, les États-Unis et le Canada, il est impossible pour nombreux lecteurs d’accéder au site Web RT.com (à moins d’utiliser un VPN), sur lequel se trouvent cet article.

Qui eut cru que les citoyens de pays occidentaux se réclamant de la « liberté d’expression », eurent besoin un jour d’utiliser un VPN pour accéder à un site d’informations russes ?

En quoi l’établissement du prix fixe de l’or en roubles est-il significatif ?

En proposant d’acheter de l’or auprès de banques russes à un prix fixe de 5000 roubles par gramme, la Banque de Russie a d’une part lié le rouble à l’or et, puisque l’or se négocie en dollars, fixé le prix plancher du rouble par rapport au dollar.

Nous avons pu constater des effets de cet appairage depuis le vendredi 25 mars, date à laquelle la Banque de Russie en a fait l’annonce. Le rouble se négociait en dollar à ce moment-là autour de 100 RUB pour 1 USD, il s’est depuis renforcé et se rapproche de 80 RUB pour 1 USD. Pourquoi ? Parce que l’or se négocie sur les marchés internationaux à environ 62 USD le gramme, ce qui équivaut à (5000 / 62) = environ 80,5. Les marchés et les arbitrages en ont pris note, ce qui a fait grimper le taux de change RUB / USD.

Donc, le rouble a maintenant un prix plancher par rapport aux dollars US, en termes d’or. Mais l’or a aussi un prix plancher, pour ainsi dire, parce que 5000 roubles par gramme correspondent à 155 500 RUB par once troy d’or [unité de mesure standard pour les métaux précieux], avec un plancher RUB / USD d’environ 80, cela défini le prix de l’or à environ 1940 USD. Aussi si les marchés de l’or papier occidentaux  LBMA / COMEX tentent de faire baisser le prix de l’or en dollars américains, ils devront également essayer d’affaiblir le rouble, car sinon les manipulations sur l’or papier apparaîtront au grand jour.

De plus, avec ce nouveau lien entre l’or et le rouble, si le rouble continue sont renforcement (par exemple en raison de la demande créée par les paiements obligatoires de l’énergie en roubles), cela aura un impact sur la hausse du prix de l’or.

Gazprom – Centrale de gaz naturel et plus grande entreprise de Russie

Qu’est-ce que cela signifie pour le pétrole ?

La Russie est le plus grand exportateur mondial de gaz naturel et le troisième exportateur mondial de pétrole. Nous voyons en ce moment que Poutine exige des acheteurs étrangers (importateurs de gaz russe) qu’ils paient en rouble. Le gaz naturel russe est donc désormais lié à l’or via le rouble.

La même chose peut maintenant être transposée au pétrole russe. Si la Russie exige le paiement des ses exportations avec des roubles, il y aura immédiatement un appairage indirect à l’or (via la connexion rouble – or à prix fixe). Ensuite, la Russie pourrait commencer à accepter de l’or directement comme paiement et cela pourrait s’appliquer à tous les produits de base.

Qu’est-ce que cela signifie pour le prix de l’or ?

En jouant des deux côtés de l’équation, c’est-à-dire en liant le rouble à l’or, puis en liant les paiements énergétiques au rouble, la Banque de Russie et le Kremlin modifient fondamentalement l’ensemble des hypothèses de travail du système commercial et accélère le changement du système monétaire mondial. Ce tsunami d’acheteurs d’or physique cherchant par ce biais à payer leurs matières premières, pourrait torpiller les marchés de l’or papier de la LBMA et de COMEX.

L’appairage fixe entre le rouble et l’or défini un prix plancher sur le taux RUB / USD mais également un quasi-prix plancher de l’or en dollars américains. Au-delà de cela, l’événement principal reste le lien entre l’or et les paiements énergétiques. Alors que la demande accrue de roubles devrait soutenir le renforcement du taux RUB / USD et se traduire par une hausse du prix de l’or, si la Russie commence à accepter l’or comme paiement direct pour son pétrole, alors ce serait un changement de paradigme car cela lierait le prix du pétrole au prix de l’or.

Par exemple, la Russie pourrait commencer par préciser qu’elle acceptera désormais 1 gramme d’or par baril de pétrole. Il n’est pas nécessaire qu’il s’agisse de 1 gramme, mais d’une offre actualisée par rapport au prix de référence actuel du brut afin d’en favoriser l’adoption, par exemple 1,2 gramme par baril. Les acheteurs se précipiteraient alors pour acheter de l’or physique afin de payer les exportations de pétrole russe, cela créerait d’énormes tensions sur les marchés de l’or papier de Londres et de New York, où toute la définition du « prix de l’or » est basée sur des dérivés synthétiques et fractionnés de « l’or » et du « prix de l’or » non alloués et réglés en espèces.

Lingots d’or stockés dans des caisses en bois dans les voûtes de Gokhran, Moscou

Qu’est-ce que cela signifie pour le rouble ?

L’appairage du rouble à l’or via l’établissement d’un prix fixe par Banque de Russie a maintenant défini un prix plancher au taux RUB / USD. Exiger que les exportations de gaz naturel soient payées avec du rouble (potentiellement de même avec le pétrole et les matières premières) contribuera à la stabilisation et le renforcement de cette monnaie. Si la majorité du système commercial international commence à accepter cette solution pour le paiement des marchandises, cela pourrait propulser le rouble russe comme monnaie mondiale majeure. Dans le même temps, toute action de la Russie à accepter l’or en paiements pétroliers entraînera un afflux dans les réserves russes, ce qui renforcerait le bilan de la Banque de Russie et, à son tour, renforcerait le rouble.

Il est peut-être prématuré de parler d’un étalon-or officiel pour le rouble, mais la Banque de Russie a sans doute envisagé cette option.

Qu’est-ce que cela signifie pour les autres devises ?

Le paysage monétaire mondial évolue rapidement et les banques centrales en prennent manifestement note. Les sanctions occidentales, telles que le gel de la majorité des réserves de change et les offensives sur l’or russe, ont rendu évident que les droits de propriété sur les réserves de change conservées à l’étranger peuvent être bafoués, de même que, l’or des banques centrales étrangères n’est pas à l’abri d’une confiscation des lors qu’il est situé dans les coffres de la Banque d’Angleterre ou de la Fed de New York.

D’autres gouvernements et banques centrales non occidentaux ont donc grand intérêt à ce que la Russie relie le rouble à l’or et les paiements de matières premières au rouble. En d’autres termes, si la Russie décide d’accepter le paiement du pétrole en or, d’autres pays pourraient ressentir le besoin de faire de même.

Regardez qui, à part les États-Unis, sont les plus grands producteurs mondiaux de pétrole et de gaz naturel – l’Iran, la Chine, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et le Qatar. De toute évidence, tous les pays BRICS [Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud] et les pays eurasiens suivent également tout cela de très près. Si la chute du dollar américain approche, tous ces pays voudront que leur monnaie soit bénéficiaire d’un nouvel ordre monétaire multilatéral.

« On a dit un jour que ‘l’or et le pétrole ne pourraient jamais circuler dans la même direction. »

Qu’est-ce que cela signifie pour le dollar américain ?

Depuis 1971, le statut de référence mondiale du dollar américain a été soutenu par le pétrole. L’ère du pétrodollar n’a été possible que grâce à son l’utilisation exclusive pour le commerce du pétrole et, en parallèle, à la capacité des États-Unis à bloquer toute concurrence.

Nous assistons en ce moment au début de la fin pour ce système vieux de 50 ans et à la naissance d’une nouvelle ère monétaire multilatéral adossé à l’or et aux matières premières. Le gel des réserves de change de la Russie en a été le déclencheur. Les géants des matières premières, tels que la Chine et les pays exportateurs de pétrole, peuvent maintenant penser que le moment est venu de basculer dans un système monétaire plus équitable. Ce n’est pas une surprise, ils en discutent depuis des années.

Bien qu’il soit encore trop tôt pour dire comment le dollar américain sera affecté, il en sortira affaibli et moins influent qu’auparavant.

Quelles sont les conséquences de ces évolutions ?

La décision de la Banque de Russie de lier le rouble à l’or et de lier les paiements de matières premières au rouble est un changement de paradigme que les médias occidentaux n’ont pas encore vraiment saisi. Au fur et à mesure que les dominos tombent, ces événements pourraient se répercuter de différentes manières. Augmentation de la demande d’or physique. Explosions sur les marchés de l’or papier. Un prix de l’or réévalué. L’abandon du dollar américain. Augmentation du commerce bilatéral de produits de base entre les pays non occidentaux dans des devises autres que le dollar américain.

Tirez partie du changement de paradigme monétaire

Source : ZeroHedge

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *