fbpx

DEUX OLIGARQUES RUSSES RETROUVÉS MORTS À UN JOUR D’INTERVALLE

La thèse du suicide ?

Les corps de deux oligarques russes ont été retrouvés morts aux côtés de leurs épouses et de leurs enfants à un jour d’intervalle, selon une poignée de médias.

Le premier était Vladislav Avayev, ancien vice-président de Gazprombank. Il a été retrouvé mort d’une blessure par balle dans son appartement de Moscou lundi, a rapporté l’agence de presse publique russe Tass. La police étudie la possibilité qu’Avayev ait tiré sur sa femme et ses enfants, puis sur lui-même.

Bien que les noms des victimes n’aient pas été mentionnés dans une déclaration publique du gouvernement russe, l’agence Tass a indiqué qu’une source anonyme avait ensuite confirmé leur identité. Les enquêteurs ont déclaré dans leur communiqué qu’ils pensaient qu’Avayev avait tiré sur sa femme et sa fille, puis sur lui-même.

Le deuxième oligarque a été retrouvé mort en Espagne, à quelque 3 000 km de là. Il s’appelait Sergei Protosenya et a été retrouvé poignardé à mort avec sa femme et sa fille. Les médias locaux ont affirmé qu’il avait été retrouvé avec un couteau et une hache ensanglantés à ses côtés.

Avant sa mort, Protosenya était vice-président et chef comptable de Novatek, une importante compagnie gazière ayant des liens étroits avec Gazprombank.

Protosenya et sa famille. source : Daily Star

Au moment de leur assassinat, Protosenya, sa femme et leur fille séjournaient dans une villa de luxe louée à Lloret de Mar, une ville côtière catalane, pour la période de Pâques. Protosenya n’a pas laissé de lettre de suicide et il n’y avait pas de taches de sang sur son corps. Au moment des meurtres, il disposait d’une fortune personnelle de plus de 433 millions de dollars, selon Telecinco, ont indiqué les autorités russes.

La villa de la famille, située sur la Costa Brava en Espagne, est considérée comme la résidence secondaire de la famille, à côté de sa résidence en France.

Les tensions géopolitiques vont encore empirer :

Source : ZeroHedge

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *