fbpx

« LES MATHÉMATIQUES SONT RACISTES »… LA NOUVELLE CROISADE WOKE

On pensait avoir toucher le fond, eh bien non !

Nous avons précédemment abordé le point de vue de l’Université de Rhode Island et du directeur des études supérieures d’histoire Erik Loomis selon lequel « la science, les statistiques et la technologie sont toutes intrinsèquement racistes ».

Ce point de vue s’est avéré relativement partagé, et certains désignent les mathématiques comme racistes ou comme un « outil de blancheur ».

Désormais, dans sa politique de « décolonisation », l’Université de Durham appelle les professeurs du département de mathématiques à se demander s’ils citent des travaux de mathématiciens « majoritairement blancs ou masculins ».

Décolonisation à l'université de Durham
Décoloniser cet endroit

Selon le Telegraph et The College Fix, il serait indiqué au corps professoral que « décoloniser le programme de mathématiques signifie tenir compte des origines culturelles des concepts, des objectifs et de la notation mathématiques que nous utilisons le plus couramment ». Il ajoute :

« Savoir si nous avons permis aux mathématiciens occidentaux de dominer notre discipline n’est pas moins pertinent que savoir si nous avons permis aux auteurs occidentaux de dominer la littérature. C’est peut-être même plus important, ne serait-ce que parce que les mathématiques jouent un rôle plus déterminant dans l’avancement de la science que la littérature. »

La science de demain sera inclusive ou ne sera pas

Certains professeurs se sont opposés à ces injonctions visant à considérer la race ou le sexe des mathématiciens plutôt que leurs théories ou formules sous-jacentes.

Dans l’article du Telegraphle professeur de sciences sociales de l’Université d’Exeter, Doug Stokes, affirme que « l’idée derrière la décolonisation des mathématiques naît du fait que tout le monde doit être considéré comme égal, et le niveau de leurs croyances doit également être égal ».

Il dénonce ce « relativisme moralisateur » comme « une inversion de la science qui se fonde normalement sur ce qui est réel plutôt que de faire en sorte que tout le monde se sente inclus ».

Mais toutes les idées ne sont pas égales, en particulier au sein des mathématiques. Les mathématiques sont intrinsèquement objectives et basées sur des principes ou des théories démontrables. Comme je l’ai dit plus tôt, il est dommage de voir les mathématiques traitées comme un domaine privilégié alors que beaucoup d’entre nous les considèrent comme un domaine de pure poursuite intellectuelle et de neutralité des préjugés. Soit le calcul est là, soit il ne l’est pas. La race du mathématicien ne changera rien au résultat.

Le règlement de l’Université de Durham insiste sur le fait que les universitaires doivent non seulement considérer les théories à appliquer, mais aussi la race des théoriciens en vue de « décoloniser » les mathématiques. Toutefois, il ne précise pas quelles seront les sanctions envers les professeurs qui ne respecteront pas ces principes.

Nous vous rassurons, cher lecteur, vous pouvez toujours user des mathématiques racisées pour vous faire du pognon. 1.000.000 de $ sur votre compte bancaire, que vous soyez blanc, noir, jaune, gris, homme ou femme, vous êtes millionnaire. Alors souscrivez à nos programmes pour accroitre votre capital, et toute cette idéologie ne vous atteindra même plus :

Source : ZeroHedge

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *