fbpx

LE STABLECOIN TERRA UST S’EST EFFONDRÉ JUSQU’À -95% !

Une première perte d’ancrage de l’UST a déclenché une réaction en chaîne

Ce qui s’est développé au cours du week-end et qui a été amplifié aujourd’hui, c’est la perte d’ancrage du stablecoin Terra (UST) au dollar américain maintenant que Terra se négocie actuellement à environ 0,5 $.

Bon nombre de ces dynamiques de marché se sont déroulées en temps quasi réel aujourd’hui, à mesure que la situation s’aggravait et elles vont probablement encore changer au cours des prochaines 24 heures.

Cela a commencé avec des milliards de dollars d’UST quittant le protocole à haut rendement Anchor au cours du week-end et s’est transformé en une fuite bancaire numérique complète.

Traduction : « Aïe ! Le stablecoin de Terra UST est rapidement tombé à 0,98 $. Un déclin plus important pourrait amener à une liquidation partielle ou totale des 40k de Bitcoin que possède le groupe Luna pour soutenir l’ancrage. »

L’UST s’appuie sur le jeton LUNA pour maintenir son prix grâce à la mécanique algorithmique de « minting » (frappe) et de « burning » (brûlure). 

Grâce à cette méthode, une opportunité d’arbitrage est créée lorsque l’UST est hors de son ancrage de 1 $. Les traders peuvent brûler du LUNA et créer de nouveaux UST lorsque le prix de l’UST est supérieur à 1 $ et en tirer profit. Lorsque l’UST est inférieur à 1 $, l’UST est brûlé et LUNA est frappé pour aider à stabiliser l’ancrage. Pourtant, comme l’UST a subi un coup dur pour la demande et la liquidité, LUNA a chuté de près de 26% en une seule journée tandis que BTC est en baisse de près de 8%.

Le Luna a chuté de plus de 95% [N.D.T]

Si cela est important pour le bitcoin, c’est parce que la Luna Foundation Guard (LFG) centralisée a accumulé 42 530 bitcoins (1,275 milliard de dollars à un prix de 30 000 dollars) en tant que réserves à utiliser précisément dans ces situationspour défendre l’ancrage de l’UST lorsqu’il se maintient en dessous du 1 $. Et actuellement, c’est exactement ce qu’ils essaient de faire.

Luna Foundation Guard tente de tirer parti de ses réserves BTC pour défendre son ancrage UST.

La Luna Fundation Guard retire ses BTC pour tenter de survivre

En réponse, la Luna Fundation Guard (LFG) a voté plus tôt aujourd’hui pour prêter 750 millions de dollars de bitcoin et 750 millions de dollars d’UST aux sociétés OTC (« Over the counter » soit négociation de gré à gré) dans le but d’aider à maintenir l’ancrage de l’UST. 

Plus tard dans la journée, le LFG a annoncé un retrait de près de 37 000 BTC pour les prêter aux teneurs de marché, soulignant qu’il est actuellement utilisé pour acheter de l’UST.

Traduction : « Le lien dessous est celui de la nouvelle adresse du wallet BTC de LFG : https://t.co/9t0NX3VEMI La dernière transaction de retrait par la LFG était d’environ 37k BTC. Similaire à l’ancien déploiement, la somme a été prêté aux MMs. Une très petite quantité de cette récente transaction a été utilisée mais est actuellement utilisée pour acheter de l’UST. D’autres mises à jours arrivent. »

Maintenant, le principal risque pour le marché est que le plus gros acheteur de bitcoin au cours des deux derniers mois devienne maintenant le plus grand vendeur forcé du marché.

Les attentes du marché et les ventes potentielles ont certainement joué un rôle dans la vente historique du Bitcoin, mais cela arrive en même temps que les marchés boursiers plus larges ont vendu en tandem.

La corrélation de Bitcoin avec les indices boursiers plus larges et les actions technologiques atteint des sommets historiques et suit la même dynamique de marché depuis novembre 2021.

Suite à un bref répit, la panique a semblé s’installer du jour au lendemain alors que le « Stablecoin » Terra n’a pas réussi à stabiliser ses actifs cryptographiques en pleine hémorragie.

Après des tentatives de consolidation de l’ancrage lorsque les réserves LUNA et Bitcoin ont échoué, une autre vente massive, qui, selon certains, était « coordonnée » pour détruire l’écosystème Terraa envoyé le stablecoin s’effondrer à 30 cents alors que les traders mettaient en garde contre une « spirale de la mort » dans un actif qui devait soi-disant être rattaché au dollar.

Évitez ce genre de déboire avec notre stratégie de copy trading sécurisée :

Face à cette épreuve, le fondateur de Luna a tenté de rassurer ses clients

Les détenteurs de TerraUSD, ou UST, et sa cryptomonnaie sœur Luna, attendaient avec impatience les détails d’un plan de sauvetage, dont le fondateur Do Kwon a déclaré mardi qu’il allait bientôt arriver.

Les rumeurs circulant en ligne suggéraient que d’autres grandes entreprises de cryptos pourraient être disposées à apporter des fonds pour soutenir l’ancrage, mais Luna a continué à glisser…

Après avoir laissé les traders en attente pendant la nuit, Do Kwon, fondateur et PDG de Terraform Labs, a rompu son silence sur Twitter pour révéler les prochaines étapes du réseau Terra à la suite du crash de cette semaine.

L’objectif principal de Kwon pour le moment semble être de ramener le stablecoin à 1 $. Pour ancrer à nouveau l’UST, Kwon a proposé une augmentation de l’offre de LUNA sur le marché afin d’absorber les tentatives des investisseurs de débarrasser du stablecoin cassé, et un passage potentiel à un mécanisme algorithmique soutenu par des « garanties ».

Adil Abdulali, responsable de la gestion de portefeuille chez Securitize Capital, a commenté :

« Contrairement à d’autres stablecoins tels que USD Coin et Tether, UST est un stablecoin « algorithmique » et n’est pas soutenu par des réserves de liquidités. En comparaison, Circle assure la stabilité de l’USDC avec chaque USDCoin soutenu par un dollar américain, soulignant l’importance de choisir le bon stablecoin. »

Voici le fil twitter complet de Kwon :

« Chère communauté Terra,

Je comprends que les dernières 72 heures ont été extrêmement difficiles pour vous tous – sachez que je suis résolu à travailler avec chacun d’entre vous pour surmonter cette crise, et nous allons nous en sortir.

Ensemble.

Tout d’abord, si vous ne comprenez pas comment fonctionne le mécanisme de stabilisation de l’ancrage de Terra, voici un bon aperçu :

Le mécanisme de stabilisation des prix absorbe l’offre UST (plus de 10% de l’offre totale), mais le coût de l’absorption de tant de stablecoins en même temps a étendu l’écart de swap on-chain à 40%, et le prix Luna a considérablement diminué en absorbant les arbitrages.

Avant toute chose, la seule voie à suivre sera d’absorber l’offre de stablecoins qui veut sortir avant que l’UST puisse commencer à se repositionner. Il n’y a aucun moyen de le contourner.

Nous proposons plusieurs mesures correctives pour aider le mécanisme d’ancrage à absorber l’approvisionnement :

Tout d’abord, nous approuvons la proposition communautaire 1164 d’augmenter le pool de base de 50M à 100M SDR. Diminuer le PoolRecoveryBlock de 36 à 18.

Cela augmentera la capacité de minting de 293 millions de dollars à environ 1200 millions de dollars. 

Cela devrait permettre au système d’absorber l’UST plus rapidement.

D’autres idées seront discutées dans les forums communautaires du Terra Research Forum, un lieu dédié aux discussions de la qualité autour du Protocol Terra.

Avec le spread actuel sur la blockchain, la pression de l’ancrage et le taux de burn de l’UST, l’offre excédentaire d’UST (c’est-à-dire les créances irrécouvrables) devrait continuer à diminuer jusqu’à ce que la parité soit atteinte et que les spreads commencent à guérir.

Naturellement, cela coûte cher aux détenteurs d’UST et de LUNA, mais nous continuerons à explorer diverses options pour apporter plus de capital exogène à l’écosystème et réduire l’offre excédentaire sur l’UST.

Alors que nous commençons à reconstruire l’UST, nous ajusterons son mécanisme pour qu’il soit garanti.

L’écosystème Terra est l’un des plus dynamiques de l’industrie de la cryptomonnaie, avec des centaines d’équipes passionnées qui construisent des catégories définissant des applications à l’intérieur. Tant que ces constructeurs, dont TFL, continueront à construire, nous nous en sortirons ensemble.

L’objectif de Terra s’est toujours orienté vers un horizon temporel à long terme, et un autre revers en ce mois de mai 2022, similaire à celui de l’année dernière, ne dissuadera pas les #LUNAtics. Les épreuves à court terme ne définissent pas ce que l’on peut accomplir.

C’est la façon dont nous réagissons qui compte.

Le retour en forme de Terra sera un spectacle à contempler.

Nous sommes là pour rester. Et nous allons continuer à faire du bruit. »

Encore une leçon importante pour les stablecoins

Ilan Solot, associé du groupe crypto Tagus Capital, a déclaré au FT que « la réaction instinctive est de présenter la débâcle [TerraUSD] comme une mauvaise nouvelle d’un point de vue réglementaire – et cela pourrait s’avérer l’être ».

Cependant, il a déclaré que cela pourrait également mettre en évidence les différences entre les pièces algorithmiques et celles soutenues par un panier de réserves.

Dans une note de recherche mercredi, UBS a déclaré que l’épisode de TerraUSD « augmentera probablement l’attention des régulateurs sur l’USDC et Tether, qui, bien que n’étant pas encore d’importance systémique pour les paiements financiers, la compensation et le règlement plus larges, sont des piliers de l’industrie du trading crypto ».

Personnellement, j’avais rappelé aux membres du Portefeuille Alternatif que j’étais sorti du projet Anchor Protocol et de l’UST, car je redoutais une telle situation. La preuve sur le groupe Telegram privée dans un court extrait audio du 26 avril dernier :

Oubliez Terra, Luna ou la volatilité actuelle des cryptomonnaies pour développer votre capital de manière bien plus efficace :

Source : Bitcoinmagazine.com, Zerohedge.com

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.