fbpx

LA MAISON BLANCHE ADMET AVOIR MENTI SUR LES VACCINS

Alors que l’inflation galopante continue de frapper les Américains, l’administration Biden ne peut s’empêcher de faire des discours de victoire sur tout ce qu’elle a « accompli » – en s’attribuant le mérite de choses qui étaient déjà en cours.

Jeudi dernier, la Maison-Blanche s’est une fois de plus félicitée en se vantant des « 8,3 millions d’emplois » et de la « baisse du chômage la plus rapide de l’histoire pour le début du mandat d’un président », réaction évidente après la levée des restrictions gouvernementales en matière de pandémie.

Mais attendez, ils ont également menti – en prétendant que lorsque Biden a pris ses fonctions,  » des millions de personnes étaient au chômage et aucun vaccin n’était disponible « , ce qui est catégoriquement faux.

Pour commencer, Biden lui-même a été vacciné avant de prendre ses fonctions. En fait, plus d’un million de doses par jour étaient administrées dans le cadre de l’opération Warp Speed de l’administration Trump.

Et si l’administration peut compter sur Twitter pour ne pas qualifier son tweet de « faux ou trompeur » – comme elle l’a si souvent fait au cours de la dernière administration, le mensonge était si flagrant que CNN les a même interpellés à ce sujet – et ils ont publié une correction le lendemain (ce n’était pas un mensonge, ils ont simplement « déformé » un fait).

Mais les gens n’y croient pas…

Cela doit être vraiment difficile quand ils ne peuvent pas blâmer Poutine ou Trump pour leur propre incompétence.

Votre remède anti-crise :

Source : ZeroHedge

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.