fbpx

L’IMMUNITÉ NATURELLE TOTALEMENT IGNORÉE AU GRAND DAM DES ENFANTS !

L’immunité naturelle n’est pas assez étudiée face au Covid-19 alors que les résultants sont sans appel

Une nouvelle étude du CDC montre qu’environ 75% des enfants américains ont déjà eu le Covid.

Cela signifie qu’ils ont une forte immunité naturelle qui les protège des infections Covid à mesure qu’ils vieillissent.

Malgré cela, le CDC, la FDA et d’autres agences gouvernementales les poussent tous à se faire vacciner.

Pourquoi?

Un rôle important des organismes de santé publique pendant une pandémie est de mener des études de séroprévalence pour déterminer combien de personnes ont développé des anticorps contre la maladie après avoir été infectées. De cette façon, nous comprenons comment la maladie s’est propagée et comment elle varie géographiquement et entre les différents groupes d’âge.

L’Espagne a mené une enquête randomisée d’une telle envergure au début de la pandémie, tandis que la Suède a effectué une série d’enquêtes randomisées plus petites à intervalles réguliers.

Aux États-Unis, cette tâche importante a été laissée à des scientifiques travaillant seuls, mais ils n’avaient les ressources nécessaires que pour mener de petites enquêtes dans une zone limitée telle que l’étude du comté de Santa Clara.

Le CDC a finalement réagit avec une enquête nationale.

Les résultats sont édifiants.

En avril 2020, l’étude de Santa Clara a montré que 3% de sa population avait été infectée. En février 2022, l’étude du CDC montre qu’au moins 58% des Américains ont eu le Covid, comme en témoignent leurs anticorps anti-nucléocapsides, qui sont produits en raison des infections mais pas des vaccins.

Les chiffres varient selon l’âge :

Qu’est-ce que cela signifie ?

Nous savons que l’immunité naturelle après la récupération du Covid offre une excellente protection contre les infections futures, et bien que le Covid soit avec nous pour le reste de notre vie, ce sera quelque chose que notre système immunitaire gérera de la même façon dont il gère les quatre autres coronavirus circulant majoritairement.

Cela signifie que nous passons maintenant du stade pandémique au stade endémique, et nous atteindrons éventuellement l’immunité collective, le point final de chaque pandémie, quelle que soit la stratégie utilisée.

Pourquoi vouloir vacciner à tout prix des enfants non exposés à la dangerosité du Covid ?

Compte tenu de ces chiffres, pourquoi le CDC, la FDA et le gouvernement font-ils pression pour que tous les enfants se fassent vacciner contre le Covid ? Pourquoi certaines écoles et universités rendent-elles obligatoires les vaccins Covid pour les enfants et les jeunes adultes?

La majorité de la population a déjà une immunité naturelle supérieure.

Tous courent un risque minuscule de mourir du Covid même s’ils ne l’ont pas eu, un risque qui est plus faible que de mourir de toute une série d’autres causes telles que les accidents de la route, la noyade, l’homicide, le suicide, les overdoses de drogue ou le cancer. Alors que n’importe qui peut être infecté, il y a une différence de mortalité plus de mille fois supérieure entre les personnes âgées et les plus jeunes.

Pour vendre un médicament ou un vaccin, nous demandons aux sociétés pharmaceutiques de mener un essai contrôlé randomisé (ECR) pour montrer qu’il fonctionne pour prévenir les problèmes de santé graves ou la mort.

Pfizer et Moderna ne l’ont pas fait.

Pour les adultes, ils n’ont montré qu’une réduction de la maladie symptomatique.

Pour y remédier, une étude danoise récente a utilisé les ECR pour évaluer la mortalité toutes causes confondues.

Pour 100 personnes qui meurent dans le groupe placebo, il y a 103 décès parmi les vaccinés à ARNm, avec un intervalle de confiance de 95% de 63 à 171. Cela contraste avec les vaccins à vecteur adénovirus (AstraZeneca et Johnson & Johnson), avec 37 décès parmi les vaccinés (IC à 95%: 19-70).

Pour les enfants, nous n’avons même pas cela. Les essais randomisés de vaccins Covid montrent qu’ils peuvent prévenir les maladies bénignes chez les enfants sans infection Covid préalable, mais d’après des études observationnelles, nous savons que cette protection diminue rapidement.

Les ECR montrent également que les vaccins génèrent des anticorps chez les enfants, mais 75% des enfants américains ont déjà des anticorps supérieurs provenant d’une infection naturelle.

Il n’y a pas d’ECR qui montrent que le vaccin prévient les décès ou offre tout autre avantage tangible aux enfants, alors qu’il pourrait y avoir des dommages.

Tous les vaccins comportent certains risques d’effets indésirables, et bien que nous sachions qu’ils entraînent un risque accru de myocardite (inflammation du cœur) chez les jeunes, nous n’avons pas encore une image complète de la sûreté de ces vaccins.

La médecine moderne tue la véritable médecine et le soin

Le CDC, la FDA, les écoles et les universités poussent les vaccins Covid sans avoir montré aucun bénéfice pour la majorité des enfants qui ont déjà eu le Covid. Il est étonnant de voir comment ces institutions ont abandonné 2 500 ans de connaissances sur l’immunité naturelle.

Pour la minorité d’enfants sans infection Covid antérieure, les ECR ne montrent qu’une réduction à court terme de la maladie bénigne.

Le CDC pourrait plutôt se concentrer sur le rattrapage des vaccins infantiles réguliers contre la rougeole, la poliomyélite et d’autres maladies infantiles graves. Ces vaccinations ont été gravement perturbées pendant les confinements, et nous constatons maintenant une augmentation de la rougeole et de la poliomyélite dans le monde entier.

Encore un dommage collatéral issu de deux années de politique de santé publique désastreuses.

Hein ? On parle de moi ?

L’establishment médical avait l’habitude de promouvoir une médecine fondée sur des preuves comme contrepoids à la « médecine alternative ».

Il est tragique de voir comment cette philosophie a été jetée par la fenêtre.

Si Pfizer et Moderna veulent que ces vaccins soient administrés aux enfants, ils devraient d’abord mener un essai contrôlé randomisé qui montre qu’ils réduisent les hospitalisations et la mortalité toutes causes confondues.

Ils n’ont pas réussi à le faire pour les adultes. Ils ne devraient donc pas s’en tirer comme ça pour nos enfants.

Vous souhaitez en savoir plus sur le secret que cache ces vaccins ? Accédez à notre document confidentiel en cliquant ici :

Source : brownstone.org

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.