fbpx

L’IDENTITÉ NUMÉRIQUE ARRIVE EN FRANCE

Macron, fraîchement réélu, se concentre déjà sur l’agenda mondialiste

Selon Aube digitale :

Quelques jours après la réélection du président français Emmanuel Macron, l’ancien Premier ministre Jean Castex – encore en fonction à ce moment là – a confirmé la création d’un système d’identification numérique, baptisé « Service de garantie de l’identité numérique ».

La France a annoncé que le nouveau système fonctionnera via un smartphone et s’appellera « Service de garantie de l’identité numérique » (SGIN).

L’application sera une extension de la Carte Nationale d’Identité électronique (CNIe) et authentifiera l’identité d’une personne pour lui donner accès aux services des secteurs public et privé.

Macron n’a pas vraiment l’intention de changer les projets de son agenda.

« Young Leader » qu’il incarne parfaitement, il souhaite bien entendu exécuter tous les ordres de Klaus, avec pour objectif dans les grandes lignes : « affecter l’essence même de l’expérience humaine » « fusionner entre le monde digital physique et numérique » « ne rien posséder et être heureux » enfin bref un monde parfait…

Cela bien sûr n’est possible qu’avec l’exécution des ordres de ses soldats (Macron, Trudeau, etc.) qui ont pour mission de privatiser tous les services publics des pays souverains.

Sauf que, tout ce qu’une entité privée peut vous donner peut aussi vous le reprendre.

Donc tous les « mauvais citoyens » peuvent être « tués socialement » si l’État le souhaite.

Un peu à la manière du passe-sanitaire. Si vous n’avez pas votre QR code vous êtes un paria.

« Selon les propositions, le lecteur NFC d’un smartphone scannera les cartes d’identité biométriques des citoyens. Cette initiative a suscité l’indignation, notamment du chef du parti d’opposition Les Patriotes, Florian Philippot, qui a appelé les électeurs à rejeter cette idée. »

Florian Philippot est un des rares politiciens du gouvernement français à s’insurger sur ses projets de contrôle des masses.

Lorsqu’on voit ce que donne une dictature comme la Chine avec le confinement à Shanghai en ce moment, cela fait froid dans le dos.

De plus, si Bruno Le Maire, notre ministre de l’économie s’acoquine avec des puissances privées avant que ces dernières ne fassent de la publicité pour des vaccins sur les grandes chaines de télévision publiques, alors la boucle est bouclée.

Le Maire ressemble à un enfant heureux, c’est beau !

Contrôle des masses par l’identité numérique, contrôle des masses par les Banques, contrôle des masses par la peur. Ceci se nomme le Great Reset.

Pour y échapper, il existe des solutions :

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *