fbpx

DEVENIR WOKE ET FAIRE FAILLITE : LA MORT MÉRITÉE D’HOLLYWOOD

Le progressisme a sonné la fin d’Hollywood ?

Hollywood est en train de mourir, leurs différents partenaires sont en train de mourir et ils l’ont provoqué eux-mêmes. L’industrie du divertissement et de l’information d’entreprise a longtemps eu des frémissements trahissant un parti pris de gauche, mais pendant de nombreuses années, leur propagande et leurs motivations sont restées relativement subtiles. Puis, quelque chose s’est passé. Peut-être était-ce l’élection de Donald Trump, peut-être était-ce une décision unifiée au sein de la culture d’entreprise de retirer complètement le masque et de révéler la vraie laideur cachée derrière, ou peut-être était-ce simplement de la pure arrogance. Quelle qu’en soit la cause, Hollywood et tous les appendices connexes de la religion de Tinseltown sont soudainement devenus ouvertement militants et le fanatisme était palpable.  

C’est une dynamique qui se développait depuis un certain temps, mais qui est véritablement devenue un phénomène international vers 2016. Il est important de noter qu’à peu près à la même époque, il y avait une révélation naissante parmi les conservateurs et de nombreux modérés que notre culture populaire avait été envahie par des gens suivant un agenda, et qu’ils n’avaient pas les meilleures intentions. Nous avions été laxistes dans notre vigilance. Beaucoup pensaient que la culture pop était « un truc pour les enfants » et que le vrai combat était en politique. Ils avaient tord.   

Le premier groupe qui l’a vraiment remarqué et a pris la parole fut celui des consommateurs de jeux vidéo. Cela a conduit à une opposition ouverte avec gauchistes qui détournent l’industrie et se propagent comme un cancer dans le journalisme vidéoludique. Et, bien sûr, dès que les gens ont exprimé leur méfiance, les gauchistes les ont traités de «racistes, homophobes, fanatiques, sexistes et misogynes». Une réponse épidermique typique qui n’est que trop familière aujourd’hui. Connus sous le nom de « Gamergate », les gauchistes à ce jour bavent encore de rage à la simple mention de « l’intégrité dans le journalisme des jeux vidéo ». Les gauchistes détestent vraiment que vous les exposiez.   

get-woke-go-broke-gauchistes-traitent-opposant-de-facho
La parade du gauchiste qui entend une opinion contradictoire.

Le cinéma est politique

Il y a eu de nombreux autres moments d’exposition depuis 2016, des réactions négatives au Comicsgate, au féminisme dans Ghostbusters ou Star Wars, au woke Star Trek, Dr. Who, Batwoman, He-Man, Seigneur des Anneaux, à la théorie critique de la race à la télévision, à la propagande trans, LGBT et CRT (Théorie Critique de la Race) dans les émissions pour enfants, etc.

C’est interminable. 

Environ 95 % de tous les divertissements populaires contiennent plusieurs couches de messages de gauche. Le marché en est complètement saturé.

Ce genre de propagande accablante est familier. C’est une méthodologie utilisée dans les régimes communistes et les gouvernements autoritaires tout au long du XXe siècle, y compris l’Union soviétique et la Chine de Mao, et elle a presque glissé sous le nez de la majorité des Américains et des nations occidentales. Le but est simple : rendre TOUT politique.  

Vous voulez vous échapper du monde réel pendant quelques heures dans un pays imaginaire ? Vous voulez voir des histoires audacieuses de héros et de méchants classiques ? Vous voulez vivre l’histoire telle qu’elle s’est réellement déroulée, ou du moins très proche des archives historiques ? Êtes-vous à la recherche d’une expérience archétypale, d’une exploration mythologique de l’esprit humain ou du cœur humain – quelque chose auquel presque tout le monde pourrait s’identifier ? Désolé, vous n’êtes pas autorisé à vous échapper. Vous n’êtes pas autorisé à examiner les idées et les idéaux universels. Chaque histoire doit être racontée dans le cadre narcissique (ou la prison) de l’idéologie politique moderne. Même dans des histoires qui se déroulent il y a longtemps dans une galaxie très lointaine.

L’extrême-gauche politique veut que vous réfléchissiez à ses croyances et à ses points de vue toute la journée. Ils veulent que vous supposiez que leur idéologie est la SEULE idéologie. Ils veulent que vous supposiez que la « majorité » de la population pense comme elle pense. C’est ce qu’on appelle le consensus de fabrication.

get-woke-go-broke-idéologie-woke-est-la-seule-valable
Bonjour madame, c’est la police de la pensée.

Le problème est que le public a conscience de l’agenda woke et qu’il recherche des messages subliminaux et moins subliminaux. Ils voient les récits et ils en ont assez. Ainsi, le mantra de « Get Woke, Go Broke » (« Devenir Woke, Faire Faillite ») est né.  

Plus les gauchistes redoublent d’efforts pour insérer leur politique dans chaque produit médiatique, plus ils sont fauchés. Par exemple, le déclin continu des plus grandes entités médiatiques du monde.  

Les pertes de profits de Netflix, Disney…

Le géant du streaming Netflix est en train d’imploser, avec une multitude de projets Woke ratés, la société fait face à une récente perte de 200 000 abonnés et à une perte d’abonnés prévue de plus de 2 millions d’ici le mois prochain. La société a en fait commencé à faiblir l’année dernière, malgré les confinements dus au Covid dans de nombreux États qui auraient dû encourager les gens à acheter des services de streaming comme moyen de faire face à l’ennui. Au-delà de cela, le cours de l’action Netflix s’est effondré de près de 700 à 190 dollars par action en moins de six mois.   

get-woke-go-broke-netflix-perd-abonnés
Chez Netflix en ce moment.

La société ne l’admettra jamais ouvertement, mais la programmation Woke est la principale coupable. Netflix a publié le mois dernier une note interne aux employés indiquant qu’ils produiraient plus de contenu pour les consommateurs aux opinions politiques différentes et a même suggéré que tout employé qui a un problème avec cela devrait démissionner. Un problème majeur au sein des entreprises Woke est l’attitude des employés de bas niveau, de faible valeur et de faible intelligence qui pensent qu’ils devraient être responsables. Maintenant, il semble que Netflix essaie de faire le ménage, avec des centaines de personnes licenciées au cours des deux dernières semaines. Mais, c’est trop peu et trop tard.       

Disney est un autre énorme exemple que Get Woke, Go Broke devient une règle sociale. L’entreprise voue un véritable culte au gauchisme au point qu’elle a défendu avec avidité la sexualisation des enfants dans les écoles publiques. Les attaques de Disney contre la Floride et son objectif déclaré de perturber le projet de loi anti-grooming légalement ratifié et largement soutenu ont révélé le côté obscur du conglomérat aux yeux de tous. Disney veut que vos enfants soient exposés à des discussions sexuelles et à des enseignants souffrant de troubles mentaux à la recherche d’une validation psychologique.  

get-woke-go-broke-disney-propagande-LGBT-CRT
Elles ont bien changé les princesses Disney.

Lorsque vous ciblez les enfants, même les gens normaux commencent à s’en apercevoir.  

Disney a maintenant subi plusieurs flops au box-office et des pannes de réseau de streaming, de Miss Marvel à Obi-Wan Kenobi en passant par Lightyear, le géant des médias s’effondre. Vous ne pouvez mettre qu’un nombre limité de messages CRT et LGBT dans vos films avant qu’ils ne commencent à s’accumuler au box-office. Et, vous ne pouvez pas déclarer votre fidélité à l’agenda gauchiste en tant qu’entreprise et vous attendre ensuite à ce que la majorité des Américains, qui ne sont pas des gauchistes extrêmes, vous donnent leur argent durement gagné.

Le cours de l’action Disney s’est effondré l’année dernière, passant de 200 $ à 90 $. La société compte actuellement sur le trafic continu dans ses parcs à thème pour le maintenir, mais avec les prix de l’essence qui gonflent à des niveaux record, il est peu probable que les revenus du parc et les dollars des touristes continuent d’affluer.  

get-woke-go-broke-disney-perd-argent
T’as fait de la merde, Mickey.

Top Gun : Maverick est un film qui a extrêmement bien fonctionné cette année sous tous les angles, y compris du point de vue du budget. La lettre d’amour de Tom Cruise aux fans du film original avait un budget de 170 millions de dollars et a rapporté plus d’un milliard de dollars dans le monde jusqu’à présent, écrasant tous les autres films concurrents, y compris le film woke de Disney « Lightyear ». Avec zéro propagande de gauche injectée dans l’histoire de Maverick et un équilibre parfait entre l’appréciation des fans et la nostalgie, les partisans de la guerre contre le culte Woke ont eu gain de cause. Le public ne veut rien avoir à faire avec la politique progressiste dans son divertissement. C’est un fait.

Ce que les gauchistes semblent avoir oublié, c’est qu’ils ne possèdent pas le consommateur. Ils peuvent produire une gamme infinie de médias Woke, mais ils ne peuvent pas forcer le public à acheter leurs produits. Nous les possédons. Ils sont la salope du consommateur. L’activisme dans le divertissement peut être viable à certains moments, mais le marché a parlé quand il s’agit de «Woke», et le marché dit non. 

Déjouez la propagande derrière votre Disney ou votre série Netflix préférée :

Source : ZeroHedge

Je partage maintenant !

One thought on “DEVENIR WOKE ET FAIRE FAILLITE : LA MORT MÉRITÉE D’HOLLYWOOD

  • 10 novembre 2022 à 16h21
    Permalink

    En meme temps l’industrie du cinema US n’a plus pour seule cible le monde occidental. C’est une industrie qui a pour ambition de toucher le monde entier. Et en terme de proportion ceux qu’on appelle minorités ou personne racisees dans les pays occidentaux ( POC) constitient 80% de la population mondiale. La question est : Est ce qu’il est dans ce cas juste que tout le divertissement mondial ne soit representé que par la population occidentale? Je ne suis pas un woke je n’hadere pas au theories du genre ( dont je protege mes enfants) mais pour ce qui est de la representation de la diversité mondiale du point de vi populations, je suis tout a fait d’accord. Si quelqun ne veut pas voir cela je pense que le mieux c’est de se contenter de programme locaux qui le represente plus et lui parle, en somme rester dans sa bulle. Chacun est libre apres tout.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *