fbpx

UN CHAMPION DE LA NBA REGRETTE VRAIMENT D’AVOIR REÇU LE VACCIN COVID-19

Mon corps, mon choix

L’attaquant des Golden State Warriors et champion de la NBA, Andrew Wiggins, a suggéré qu’il regrettait d’avoir reçu le vaccin COVID-19 au cours de la saison 2021-2022, même s’il avait remporté un championnat.

« Je souhaite encore ne pas l’avoir fait (le vaccin), pour être honnête avec vous » a déclaré Wiggins, 27 ans, à FanSided.

Andrew Wiggins #22 des Golden State Warriors pose pour un portrait lors de la journée des médias des Golden State Warriors au Chase Center de San Francisco, en Californie, le 27 septembre 2021. (Ezra Shaw/Getty Images)

Wiggins a déclaré que la seule façon pour lui de jouer la saison dernière était de se faire vacciner en raison des règles COVID-19 de San Francisco concernant les vaccins. Tout au long de la saison, il a refusé de se faire vacciner et a réclamé une exemption religieuse avant d’être finalement refusé et a dû recevoir le vaccin en octobre pour pouvoir jouer.

« Je l’ai fait », a-t-il déclaré, en faisant référence au fait de se faire vacciner. « Et j’ai été All-Star cette année et champion, donc c’était le bon moment, juste pour ne pas rater l’année, la meilleure année de ma carrière », a ajouté Wiggins, qui a toutefois précisé qu’il avait été forcé de se faire vacciner contre sa volonté.

« je n’aime tout simplement pas mettre tout ça dans mon corps … Ce n’était pas mon choix. Je n’ai pas aimé le fait que c’était soit ça, soit ne pas jouer », a déclaré Wiggins.

Wiggins a précédemment déclaré qu’il était le seul membre de sa famille à avoir reçu le vaccin COVID-19, disant que « ce n’est pas vraiment quelque chose en quoi nous croyons. »

Que disent les autres joueurs ?

Le meneur des Brooklyn Nets Kyrie Irving, parce qu’il ne voulait pas prendre le vaccin, s’est vu refuser la possibilité de jouer pour son équipe pendant les matchs à domicile pendant une grande partie de la saison. Il y a plusieurs mois, le maire de New York, Eric Adams, a annulé l’obligation de vaccination de la ville pour les athlètes, lui permettant de jouer.

Le meneur des Brooklyn Nets, Kyrie Irving (11 ans), entre sur le terrain après un temps mort en seconde période contre les Charlotte Hornets au Barclays Center. (Vincent Carchietta – USA TODAY Sports)

« Je peux vraiment dire que je suis resté ferme sur ce en quoi je croyais, sur ce que je voulais faire de mon corps » a déclaré Irving à ESPN plus tôt cette année. « Je pense que cela ne devrait pas être seulement un droit américain, je pense que cela devrait être un droit humain. »

Irving a ajouté: « J’ai été appelé de tant de noms différents. … Cela faisait partie de ma lutte pour regarder la saison, un jeu que j’aime – mon travail. »

« Je ne peux même pas continuer à appeler ça un jeu, c’est mon travail – [pour] que cela soit supprimé sur la base d’un mandat ou de quelque chose qui était en place » a-t-il déclaré.

rester debout, faire son choix. Ne pas se soumettre
Jonathan Isaac #1 du Magic d’Orlando se tient debout tandis que d’autres s’agenouillent avant le début d’un match entre les Brooklyn Nets et le Magic d’Orlando le 31 juillet 2020. (Ashley Landis/Getty Images)

A-t-on forcé les joueurs à se faire vacciner ?

Jonathan Isaac du Magic d’Orlando, quant à lui, a également refusé le vaccin, remarquant que « cela semblait forcé».

« En regardant, cela semblait forcé », a déclaré Isaac lors d’une interview. «Il semblait qu’il y avait tellement de pression à le faire. Je ne vois pas de sagesse à mettre quelque chose dans mon corps qui ne va pas m’empêcher d’attraper le virus ou de le transmettre. C’est pourquoi j’ai décidé d’être le seul joueur de mon équipe à ne pas être vacciné. »

Pour faire vos choix, organisez-vous avec le Plan Anti Reset, ci-dessous :

Source: The Epoch Times

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.