fbpx

POURQUOI L’ÉNERGIE SOLAIRE ÉCHOUE DANS UN CONTEXTE DE CHALEUR RECORD ?

Le paradoxe de l’énergie verte

  • Les panneaux solaires fonctionnent de manière optimale à environ 25ºC.
  • Cet été, la chaleur a battu des records, avec des températures atteignant 40ºC au Royaume-Uni.
  • Les panneaux solaires deviennent moins efficaces lorsque les températures augmentent.

Alors que des vagues de chaleur sont signalées dans le monde entier, entraînant des incendies de forêt et d’autres préoccupations environnementales, au moins un secteur énergétique retient l’attention pour son potentiel de production important : l’énergie solaire. Mais la surchauffe de la planète pourrait (contre toute attente) ne pas être très bénéfique à la production d’énergie solaire. Cependant, cela n’empêche pas l’intérêt croissant des consommateurs, qui sont incités à investir dans la technologie solaire en raison de la hausse des températures en été et des prix à la consommation. Les étés les plus chauds jamais enregistrés depuis plusieurs décennies dans de nombreuses régions du monde devraient être de bon augure pour l’énergie solaire, non ?

À mesure que le monde se réchauffe, les gens peuvent penser que plus de soleil apportera plus d’énergie solaire, même si cela a été négatif pour de nombreuses autres raisons. Mais la montée en flèche des températures peut entraver la production d’énergie, car les panneaux fonctionnent de manière optimale à environ 25ºC et commencent à perdre de leur efficacité lorsque la chaleur dépasse cette valeur. Et même si la chaleur n’entrave pas la production solaire, elle ne l’aide guère.

Avec des températures record dans une grande partie de l’Europe cet été, le Royaume-Uni ayant atteint 40°C en juillet, les fermes solaires ont enregistré des niveaux de production positifs, Solar Energy U.K. signalant le 20 juillet que la production d’énergie solaire du pays avait « satisfait jusqu’à un quart de la demande d’électricité du Royaume-Uni ». Mais cela est principalement dû au fait que le pays a bénéficié de plus de jours d’ensoleillement plutôt qu’à des températures plus élevées.

Bien sûr, quand il y a du soleil, il y a de l’énergie solaire

Mais, en raison de la manière dont les panneaux solaires fonctionnent, leur efficacité diminue légèrement, d’environ 0,5 %, pour chaque degré supérieur ou inférieur à 25°C. Cela signifie que, dans une grande partie du monde, les périodes de production maximale se situent souvent dans les mois plus frais du printemps plutôt que pendant l’été. Bien que Solar Energy U.K. pense que des perturbations significatives ne seraient observées que si les températures devaient atteindre des sommets de 65°C ou plus. Le PDG de l’entreprise, Chris Hewett, a déclaré :

« C’est légèrement mieux pour l’efficacité au printemps, mais essentiellement si vous avez plus de lumière, vous produisez plus d’énergie solaire. »

Il a ajouté : « Il faut se rappeler que les panneaux solaires fonctionnent dans le monde entier. La même technologie que nous mettons sur nos toits est utilisée dans des fermes solaires dans le désert d’Arabie saoudite. »

Mais l’incertitude autour de l’impact des hausses des températures sur la productivité des panneaux solaires n’a pas empêché l’intérêt pour cette technologie de reprendre de la vigueur à mesure que le public voit la corrélation entre un temps plus chaud et la production d’énergie. Alors que les pays du monde entier sont confrontés à une augmentation rapide des prix de l’énergie à la consommation, les factures des services publics coûtent des centaines, voire des milliers, de plus par an. Cela a contribué à faire évoluer l’opinion publique en faveur de la construction rapide de solides secteurs d’énergie renouvelable, ainsi que de l’installation de la technologie solaire domestique, car ils constatent les limites du pétrole et du gaz.

Depuis des années, les gouvernements s’efforcent de stimuler l’intérêt du public pour l’énergie solaire et éolienne, allant jusqu’à proposer aux ménages des tarifs de rachat d’électricité. Les gouvernements ont proposé d’acheter l’énergie solaire des producteurs domestiques connectés au réseau et ont subventionné le coût de la technologie et de l’installation solaires dans plusieurs régions du monde. Si l’adoption de l’énergie solaire n’a cessé d’augmenter, la récente flambée des prix de l’énergie pourrait être le facteur qui incitera les consommateurs à passer à l’action à plus grande échelle.

Une demande en hausse pour le solaire

Au Royaume-Uni, le nombre de recherches sur eBay pour des panneaux solaires et des batteries d’énergie solaire a augmenté respectivement de 54 % et de 134 % en juin par rapport à la même période de l’année dernière. La demande de produits permettant de suivre et de réduire la consommation d’énergie, tels que les compteurs intelligents, a également augmenté. En 2020, un rapport gouvernemental a indiqué qu’environ 970 000 foyers britanniques étaient équipés de panneaux solaires, soit un peu plus de 3 % des foyers, et que la production d’électricité passerait de 1 MW en 2008 à 11 730 MW en 2020. Selon la société de crédit britannique Experian, environ 1,9 million de foyers devraient installer des panneaux solaires ou d’autres technologies d’énergie renouvelable en 2022, ce qui témoigne d’un regain d’intérêt de la part du public.

De nombreux consommateurs sont rebutés par l’énergie solaire domestique en raison du coût d’installation élevé des panneaux solaires. Mais comme les factures d’électricité et de gaz devraient continuer à augmenter en 2023 et au-delà, beaucoup voient la valeur potentielle du coût initial. L’installation au Royaume-Uni coûtant en moyenne entre 6 000 et 18 000 dollars.

Si les vagues de chaleur que l’on observe dans le monde ne stimulent pas la production solaire comme on aurait pu le penser, elles ont néanmoins encouragé l’intérêt du public pour les technologies. Face à l’augmentation rapide des prix de l’énergie et à la multiplication des journées chaudes et ensoleillées, les consommateurs sont nombreux à se tourner vers les énergies renouvelables, comme l’énergie solaire, pour faire des économies et devenir plus autonomes.

Diversifiez vos sources de résilience !

Source : ZeroHedge

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.