fbpx

« LA POPULATION SE REBELLERA » : LE CHEF DE LA POLICE SUISSE CRAINT DES TROUBLES SOCIAUX CET HIVER !

Exportation du concept gilets jaunes

Le gouvernement suisse se prépare rapidement à l’éventualité de pénuries d’électricité cet hiver, Jan Flückiger, secrétaire général de la Conférence des directeurs de l’énergie, avertissant que « la sécurité intérieure devient alors un problème », arguant que le gouvernement fédéral n’a pas encore reconnu l’urgence à cet égard.

Dans une interview accordée au quotidien suisse alémanique Blick, Fredy Fässler, chef de la police de l’un des plus grands cantons de Suisse, a prévenu que la population pourrait se révolter et recourir au pillage si la nation alpine était frappée par une grave pénurie d’énergie cet hiver.

« Imaginez, vous ne pouvez plus retirer d’argent au distributeur, vous ne pouvez plus payer avec la carte dans le magasin ou faire le plein à la station-service. Le chauffage ne fonctionne plus. Il fait froid. Les rues deviennent sombres. Il est concevable que la population se rebelle ou qu’il y ait des pillages », a-t-il déclaré, ajoutant que les autorités du pays devraient prendre des mesures pour se préparer à ces scénarios extrêmes.

Les exercices qui ont été menés en 2014 pour se préparer à un scénario de panne d’électricité ont révélé des lacunes importantes, notamment l’absence de générateurs de secours pour la police, les hôpitaux et d’autres infrastructures et services essentiels, a-t-il dit

« Ces lacunes ont été corrigées ces dernières années », a noté le chef de la police, ajoutant de manière plutôt inquiétante que désormais « les forces de sécurité sont armées » et que son agence est même prête à fournir aux Suisses de l’argent liquide s’ils ne peuvent pas utiliser de cartes dans les magasins, étant donné que des accords pertinents ont été signés avec les banques.

En outre, M. Fässler a mis en garde contre les pillages :

« On a aussi vu lors de catastrophes environnementales que certaines personnes ont abusé de la situation pour piller des objets non protégés. Cela pourrait également être le cas si le réseau est coupé, par exemple dans les magasins où il y a quelque chose à acheter. »

Il a toutefois averti le gouvernement fédéral de ne pas outrepasser ses ordres tyranniques de manière préventive et s’attend à un soutien de la police :

« J’appelle le gouvernement fédéral à n’ordonner que des mesures qui peuvent être mises en œuvre et, surtout, contrôlées. Nous ne deviendrons certainement pas la police du sauna ».

Plus tôt, Werner Luginbuhl, le chef de l’autorité suisse de régulation de l’électricité ElCom, s’est plaint que l’électricité était utilisée « de manière complètement irréfléchie », et a exhorté les citoyens à faire des réserves de bougies et de bois de chauffage en raison de possibles coupures de courant dans le pays cet hiver.

En Suisse, les recherches de « brennholz » (bois de chauffage) se multiplient

Les commentaires de Fãssler interviennent après que les autorités suisses aient déclaré qu’elles pourraient imposer des restrictions sur la consommation d’énergie l’hiver prochain, signalant que « les pénuries d’électricité sont parmi les risques les plus graves » pour le pays enclavé.

Ce sont les autorités suisses qui mettent en garde contre une révolte et qui exhortent leur population à ramasser du bois de chauffage… pas les dirigeants du centre de Paris ou les politiciens de Baltimore !

Protégez votre épargne de l’inflation ! Débancarisez-vous !

Source : ZeroHedge

Je partage maintenant !

4 thoughts on “« LA POPULATION SE REBELLERA » : LE CHEF DE LA POLICE SUISSE CRAINT DES TROUBLES SOCIAUX CET HIVER !

  • Ping : Le chef de la police suisse craint des troubles sociaux cet hiver ! – Monde25

  • 15 septembre 2022 à 7h26
    Permalink

    Soyons clairs, Suisse ou pas Suisse, pénuries organisées par l’état ou pas :

    EXERCICE:
    Le verbe c’est l’action et la vie =>
    Prenez les 300 verbes les plus courants de la langue Française
    Chercher le pourcentage de ces verbes qui ne soit pas taxé par l’état !

    Oui, si vous faites l’e’xercice honnêtement c’est complètement effrayant.
    Vous allez avoir une impression justifiée de Goulag financé par ses détenus.

    Faites l’exercice à fond, pensez à innclure toutes les taxes, exemple :
    1-Quand vous prenez le verbe « déféquer » c’est taxé, on appelle cela la taxe d’assainissement.

    2-Quand vous prenez le verbe « récupérer » (de l’eau de pluie pour alimenter votre chasse d’eau gratuitement etd e façon écolo) c’est également taxé deux fois, une fois par le biais de la TVA lors de l’achat de votre cuve de récupération d’eau, une seconde fois par la taxe d’assainissment.

    Maintenant prenez les époques décrites par la raie-publique maçonnique comme « les pires de notre histoire », la féodalité, la monarchie absolue, ou n’importe quelle autre période.
    Vous constaterez que jamais dans notre histoire nous n’avons été plus rackettés ni moins libres (expression y compris) ni écrasés par des lois et règlements iniques (tels que vérifier la courbure des concombres pour pouvoir les vendre) .

    Pas besoin d’être monarchiste, ou contestataire, ou quoi que ce soit d’autre pour faire ces simples constats.

    Répondre
  • 14 septembre 2022 à 11h56
    Permalink

    Crise énergétique totalement organisée délibérément, est-ce nécessaire de le redire ?

    -50% des centrales nucléaires Françaises ont été arrêtées ces 20 dernières années.

    -Les sanctions contre la Russie pour désaccord de leur autoriser à arrêter le bilan des 14.000 Ukrainiens Russophones tués par l’Ukraine elle-même entre 2014 et 2020… (source : ONU)

    -Le refus de leur payer l’énergie Russe avec la monnaie de leur convenance, là où tout consommateur du monde paye dans la monnaie locale du pays où il achète, et même en France certains commerçants refusent les chèques, les cartes ou le liquide.

    -Le tout pour un conflit frontalier extrêmement localisé et qui ne bénéficie qu’à un seul et unique pays : Les USA !
    (même si l’angleterre avant bien en amont préparé une somme considérable de tensions et de scandales montés de toutes pièces… comme à son habitude …)

    Inutile de rappeler quel est le nom et l’éobédience du « président-acteur-multimillionnaire » Ukrainien et ses milices nazies …
    « Tout ça pour ce machin totalement secoué » cela doit rappeler de sales souvenirs aux Russes, Lénine (faux nom) et Trotski (faux nom également) etc ….

    Répondre
    • 14 septembre 2022 à 12h02
      Permalink

      Pour habitude des faux noms il existe aussi :
      George Soros, né György Schwartz
      Yves Calvi (C dans l’air) de son vrai nom Yves Krettly

      C’est très pratique de changer de nom cela permet de faire porter ses fautes sur d’autres communautés tout en passant pour objectif, et surtout « non juge et partie » .

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.