fbpx

LA RUSSIE L’AFFIRME : L’ALLEMAGNE A « FRANCHI LA LIGNE ROUGE » EN LIVRANT DES ARMES À L’UKRAINE !

L’Allemagne s’engage militairement contre la Russie

Le Kremlin a de nouveau appelé l’Allemagne à abandonner sa neutralité historique concernant l’expédition d’armes vers des conflits étrangers, l’ambassadeur de Russie à Berlin soulignant que le gouvernement allemand avait violé une ligne rouge.

« Le fait même que le régime ukrainien soit approvisionné en armes létales de fabrication allemande, qui sont utilisées non seulement contre les militaires russes, mais aussi contre la population civile du Donbass, franchit la ligne rouge », a déclaré l’ambassadeur Sergey Nechaev au journal Izvestia dans une nouvelle interview, republiée par la suite en anglais dans des sources étatiques.

Il a souligné que Berlin avait maintenant franchi un point de non-retour: « Ils ont franchi le Rubicon », a déclaré Nechaev, faisant référence aux quelque 2 milliards de dollars d’aide à la défense que Berlin a promis jusqu’à présent.

Invoquant l’objectif précédemment déclaré de Moscou de « dénazifier » l’Ukraine, l’ambassadeur a déclaré que l’Allemagne devrait savoir qu’il ne faut pas franchir les lignes rouges de la Russie, « compte tenu de la responsabilité morale et historique que l’Allemagne a devant notre peuple pour les crimes nazis ».

Nechaev a poursuivi en disant que l’Allemagne « a agi unilatéralement pour détruire les relations bilatérales [avec la Russie] qui étaient uniques en termes d’échelle et de profondeur et qui avaient été construites au fil des décennies » et que « en substance, la réconciliation d’après-guerre de nos nations et de nos peuples est en train de se détériorer ».

Face à la flambée des factures de services publics dont souffre déjà la population allemande – qui devrait s’aggraver au cours des mois d’hiver en raison de l’arrêt du gazoduc Nord Stream – l’ambassadeur a déclaré que la « guerre des sanctions » contre la Russie menée par les dirigeants du gouvernement sera de plus en plus considérée par le peuple allemand comme un cas de « se tirer une balle dans le pied », ce qui est susceptible de conduire à des manifestations sur l’énergie et le coût de la vie.

« Nous pensons que les processus en cours sont une question intérieure à l’Allemagne, dans lequel nous ne nous impliquons pas », a déclaré Nechaev. « Et nous n’avons certainement pas l’habitude de donner des conférences pompeuses, comme l’Occident le fait constamment à propos des Russes. ».

Traduction : « L’Ukraine continue de défendre les valeurs démocratiques. Lors de la rencontre à Berlin avec le président Frank-Walter Steinmeier a discuté de la situation militaire, du renforcement des sanctions et de la nécessité de fournir des armes aux USA. Remercié pour la solidarité avec les Ukrainiens et le soutien. Nous allons gagner ! »

Il y a une semaine, le Premier ministre ukrainien Denys Shmyhal a été accueilli à Berlin avec les honneurs militaires lors d’une visite officielle avec le chancelier allemand, Olaf Scholz. Shmyhal a remercié l’Allemagne d’avoir soutenu Kiev au milieu de l’invasion russe en cours tout en appelant à plus d’armes.

Steinmeier a déclaré à Shmyhal que l’Allemagne « continuera à se tenir de manière fiable aux côtés de l’Ukraine ». 

Il a ajouté : « L’Allemagne a fait d’énormes progrès dans son soutien à l’Ukraine avec des armes. » C’est un air très différent d’il y a quelques mois, lorsque les responsables ukrainiens fustigeaient la plus grande économie de l’UE pour avoir fait trop peu face à l’assaut russe. Et dans de nouveaux commentaires lundi, Scholz a déclaré : « Ce que nous avons livré avec notre char antiaérien Gepard, l’obusier automoteur 2000, le lance-roquettes multiple MARS, ce sont les armes qui contribuent réellement au fait qu’il est maintenant également possible dans la bataille de l’Est de changer les résultats tels que nous les voyons en ce moment. »

Le gouvernement fédéral allemand a récemment publié une longue liste de toutes les armes, munitions et autres équipements transférés aux forces ukrainiennes, avec une déclaration officielle détaillant : 

« Dans le cadre du processus budgétaire 2022, les fonds pour l’initiative de renforcement des capacités de sécurité ont été augmentés à un total de 2 milliards d’euros pour l’année 2022. Les fonds supplémentaires doivent être utilisés principalement pour soutenir l’Ukraine. »

Avant que la France s’engage aussi militairement, soyez prêts :

Source : Zero Hedge

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *