fbpx

LES BANQUES CENTRALES ACHÈTENT MASSIVEMENT DE L’OR !

Cette année, les banques centrales ont ajouté plus de 300 tonnes d’or à leurs réserves

Les banques centrales du monde entier ont augmenté leurs avoirs nets en or pour le cinquième mois consécutif en août, selon les dernières données publiées par le World Gold Council.

Au total, les banques centrales ont ajouté 20 tonnes d’or supplémentaires à leurs réserves.

Trois banques ont été à l’origine des achats en août et il n’y a en revanche pas eu de ventes notables.

Turquie

La Turquie a été le plus gros acheteur en août et a ajouté plus d’or à ses réserves que tout autre pays en 2022 . Avec son achat de 8,9 tonnes en août, elle a augmenté ses stocks de 84 tonnes depuis le début de l’année.

La Turquie détient désormais 478 tonnes d’or entre les avoirs de sa banque centrale et ceux du Trésor, soit le niveau le plus élevé depuis le deuxième trimestre 2020.

Ouzbékistan

L’Ouzbékistan a ajouté 8,7 tonnes à ses réserves en août, soit à peu près le même montant que lors des cinq mois précédents. Cela porte ses achats nets en glissement annuel à plus de 19 tonnes, bien qu’il ait commencé l’année en vendant près de 25 tonnes au premier trimestre.

Les réserves d’or représentent un peu plus de 60 % des réserves totales de l’Ouzbékistan.

Après avoir été le seul vendeur notable en juillet, le Kazakhstan a acheté 2 tonnes d’or en août. Les réserves totales d’or du Kazakhstan sont maintenant légèrement inférieures à 375 tonnes, soit une baisse de près de 28 tonnes depuis le début de l’année. Il n’est pas rare que les banques qui s’approvisionnent auprès de la production nationale – comme l’Ouzbékistan et le Kazakhstan – passent de l’achat à la vente.

Le Mexique et la Serbie ont tous deux effectué de petits achats de 0,1 tonne en août.

Qatar

Le Qatar a été le plus gros acheteur d’or en juillet avec un ajout de 14,8 tonnes à ses réserves.

Les données préliminaires publiées par la Banque centrale du Qatar suggèrent un nouvel ajout à ses réserves d’or au mois d’août, mais les données n’ont pas été rapportées par la base de données IFS du FMI. Le WGC [ Ndlr. World Gold Council] a déclaré qu’il avait décidé d’exclure les achats du Qatar de ses données jusqu’à ce que le FMI publie les chiffres officiels.

L’absence d’achat d’or par l’Inde en août est remarquable

L’Inde avait acheté de l’or de manière constante pendant des mois.

L’Inde possède désormais 781 tonnes d’or, ce qui la classe au neuvième rang des pays détenteurs d’or dans le monde.

Depuis la reprise des achats fin 2017, la Reserve Bank of India a acheté plus de 200 tonnes d’or. En août 2020, des rapports ont indiqué que la RBI [ Ndlr. Banque de Réserve Indienne] envisageait d’augmenter considérablement ses réserves d’or.

Les banques centrales ont acheté une quantité nette de 270 tonnes d’or au cours du premier semestre 2022

Ce chiffre est conforme à la moyenne quinquennale du premier semestre, qui est de 266 tonnes.

«Il s’agit de la poursuite des achats importants que nous avons observés l’année dernière et nous nous attendons maintenant à ce que la demande des banques centrales pour l’année 2022 soit équivalente aux niveaux de 2021», selon un rapport du World Gold Council.

Les banques centrales ont ajouté 463 tonnes d’or aux réserves mondiales en 2021. C’est 82 % de plus qu’en 2020.

Une enquête du WGC a révélé que « la performance de l’or en temps de crise et son rôle de réserve de valeur à long terme/couverture contre l’inflation sont des facteurs déterminants dans les décisions des banques centrales de le détenir. »

L’année dernière a été la 12e année consécutive d’achats nets. Au cours de cette période, les banques centrales ont acheté un total net de 5 692 tonnes d’or.

Après des années record en 2018 et 2019, les achats d’or des banques centrales ont ralenti en 2020 avec des achats nets totalisant environ 273 tonnes.

La baisse du taux d’achat en 2020 était attendue compte tenu de la vigueur des achats des banques centrales tant en 2018 qu’en 2019. Le chaos économique provoqué par la pandémie de coronavirus a également eu un impact sur le marché.

La demande des banques centrales s’est établie à 650,3 tonnes en 2019.

Il s’agit du deuxième plus haut niveau d’achats annuels depuis 50 ans, juste un peu en dessous des achats nets de 2018 de 656,2 tonnes.

Selon le WGC, 2018 a marqué le plus haut niveau d’achats nets annuels d’or des banques centrales depuis la suspension de la convertibilité du dollar en or en 1971, et le deuxième plus haut total annuel jamais enregistré.

Pour protéger vos économies, nous avons des solutions. Cliquez ici, nous vous rappelons gratuitement !

Source: Schiffgold

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *