fbpx

MODERNA PRÉSENTE L’ARNm QUI RÉPARE LES COEURS ENDOMMAGÉS APRÈS UNE CRISE CARDIAQUE !

Nouvelle « innovation » pour Moderna, l’injection directe d’ARNm dans le coeur…

Le PDG de Moderna a annoncé que sa société avait un programme qui consiste à injecter de l’ARN messager (ARNm) dans le cœur des gens après une crise cardiaque.

« Nous sommes actuellement engagés dans un programme très intéressant dans le cadre duquel nous injectons de l’ARNm dans le cœur des patients après une crise cardiaque afin de faire repousser de nouveaux vaisseaux sanguins et de revasculariser le cœur », a déclaré Stéphane Bancel, le PDG, à Sky News lors d’une récente interview.

M. Bancel n’a pas donné de détails sur la nature du programme.

Sa société a produit l’un des vaccins à ARNm les plus utilisés au monde contre le COVID-19, tout comme le géant pharmaceutique Pfizer.

Lorsque le journaliste a suggéré qu’il y avait une « ironie » dans la pandémie de COVID-19, à savoir qu’elle a permis à des entreprises comme Moderna de « développer ces autres secteurs grâce aux revenus qui en découlaient », M. Bancel a acquiescé: « Vous avez raison à 100 % », a-t-il déclaré.

En août, Moderna a déclaré un chiffre d’affaires de 4,7 milliards de dollars pour le deuxième trimestre 2022, soit 300 millions de dollars de plus qu’au deuxième trimestre 2021.

Pour le premier semestre de cette année, son chiffre d’affaires total s’élève à 10,8 milliards de dollars, soit une croissance de plus de 4 milliards, par rapport aux 6,3 milliards de dollars de la même période de l’année dernière.

La société a attribué le pic significatif de la croissance de son chiffre d’affaire à laugmentation de ses ventes de vaccin COVID-19.

Avant que la Food and Drug Administration (FDA) américaine ne délivre des autorisations d’utilisation d’urgence pour les vaccins COVID-19 de Moderna et Pfizer en 2020, aucun produit à ARNm n’avait reçu l’approbation complète de la FDA aux États-Unis.

Nouvelles subventions gouvernementales accordées aux laboratoires pour le développement de l’«ARNm thérapeutique»

Pendant ce temps, une agence gouvernementale australienne a accordé le mois dernier 1,1 million de dollars pour cibler trois maladies cardiovasculaires majeures à l’aide de la technologie ARNm, les responsables affirmant que les thérapies à base d’ARNm réduiront l’inflammation en lien avec trois maladies cardiaques majeures, notamment:

  • L’athérosclérose,
  • L’hypertension pulmonaire
  • L’anévrisme aortique abdominal.

« Les stratégies ciblées basées sur l’ARNm que nous étudions peuvent arrêter la progression de l’inflammation, offrant ainsi la possibilité de prévenir les maladies cardiovasculaires telles que les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux et les insuffisances cardiaques, sans effets secondaires indésirables », a déclaré l’un des chercheurs, Xiaowei Wang, responsable de l’imagerie moléculaire et du théranostic au Baker Institute, dans un communiqué publié après l’octroi de la subvention.

Pour vous préserver du coup d’état mondial en cours, adoptez nos stratégies ici.

Source: Zero Hedge

Je partage maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *