fbpx

POURQUOI FAIRE SÉCESSION ? AVEC ÉRIC VERHAEGHE

Mardi 25 octobre à 19h, Géopolitique Profonde reçoit en direct Éric Verhaeghe !

Depuis la crise du Covid-19 et l’avènement du Great Reset – soit la reprise en main des sociétés occidentales par la caste mondialisée grâce à une surveillance généralisée – le constat est clair : la sécession s’avère nécessaire.

Quelle sécession ? Jusqu’où doit-elle aller ? La sécession sociétale serait la solution dans une perspective de survivalisme sociale en refusant d’adopter les codes, les usages, les principes et les valeurs véhiculés par la caste mondialisée.

Pour connaître les codes et les valeurs alternatives pour résister concrètement contre ce bouleversement mondial, rejoignez-nous mardi 25 octobre à 19h sur la chaîne Géopolitique Profonde !

Avant d’optimiser son travail de résistance, il faut avoir les fondamentaux. Et vous trouverez tout ici :

Je partage maintenant !

4 thoughts on “POURQUOI FAIRE SÉCESSION ? AVEC ÉRIC VERHAEGHE

  • 27 octobre 2022 à 12h27
    Permalink

    « POURQUOI FAIRE SÉCESSION ? AVEC ÉRIC VERHAEGHE »

    JE ME FAIS L’AVOCAT DE CEUX SUR QUI IL A DEFEQUE SANS QU’ILS PUISSENT SE DEFENDRE:

    J’ai regardé l’entrevue, je loue le courage et la patience de Raphaël qui a su recentrer et pourtant dans ces circonstances ce n’était pas facile.

    Je ne suis pas du tout un fana d’Eric Verhaegue dès la base, question de caractère et de compatibilité dirons-nous pudiquement.
    On dira que c’est son côté dark que j’ai souvent remarqué qui a resurgi.
    Son côté woke gauchiste est toujours en sommeil quelque part, je l’ai de nombreuse fois noté ces dernières années.
    Donc on dira que ceci explique cela, y compris ses propos sévères envers les jeunes.

    C’est « marrant » mais nous sommes de la même année mais j’ai eu l’impression d’entendre parler mon grand-père en bien plus sévère et pourtant il en avait bavé (mineur, légionnaire, deux guerres mondiales, mort de la silicose, une famille de dix enfants à charge, une maison à sol de terre battue sans eau chaude etc… et pourtant il ne parlait pas comme ça car il était conscient)

    Oui oui oui les gosses ont quelques avantages par rapport aux anciennes générations mais ils ont aussi perdu énormément de choses que NOUS avons eu et qu’eux ils n’ont pas.
    Pas de chance, c’est justement les choses les plus importantes (à mes yeux) dont ils n’ont pas bénéficié, le matérialisme (typiquement de gauche de la révolution matérialiste Marxiste) ne fait pas tout !

    Quand Eric dit « je vois que dans les manifs il n’y a pas de jeunes »
    C’est peut-être vrai mais qui a tord ?
    Peut-être est-ce le côté gauchiste d’Eric qui parle avec la promenade du week-end dans les manifs ..
    Car dans la réalité de 2022 les manifs c’est soit LBD, soit incarcération pour « port de T shirt » (manifs pour tous), soit ça se conclut par un 49.3. 😉
    C’est hachement motivant n’est-cec pas, il faut aimer pisser dans un violon et perdre des yeux, ou se faire défoncer par les kapos socialistes factuellement fascistes nommés « anti-fa » …
    (hé oui, pour rappel le nazisme et les fascisme sont 100% socialistes, bonne chance pour réussir à démontrer le contraire, rien que leurs promoteurs étaient socialistes depuis plus de 2 ans avant d’arriver au pouvoir)

    A comparer ces « jeunes vilains qui ne manifestent pas », reçoivent un traitement que les tarés comme le terroriste allemand Cohn Bendit n’a pas subi lors de son putsch de dégénérés en mai 68 !
    (le taré avait renoncé à la nationalité Française pour devenir Allemand, donc il aurait du être expulsé immédiatement et arrêté pour terrorisme, mais la CIA était derrière lui)

    Bon cette émission était bonne pour quand on veut écouter une émission dans laquelle l’invité vient déverser son amertume et sa rancœur comme on irait en spectateur à une séance de psychothérapie pour un grand-dépressif amère .

    Qu’Eric n’oublie pas, si les jeunes en sont là et sont comme ça c’est parce que leurs parents (comme les nôtres), noyés dans l’ingénierie sociale et l’ultra-individualisme, le conformisme (gauchiste) n’en ont eu que peut de chose à faire que de se battre pour l’avenir de leurs gosses, ce qu’on leur enseigne, ce qu’on leur fait bouffer, la concurrence qu’on leur ramène à hauteur de 300.000 extra-continentaux/an etc…

    Là où Eric est amère envers ces jeunes, je suis tout à l’inverse compatissant, et à la limite je culpabilise.
    Quand je les vois je sens le poids de l’échec de plusieurs générations à n’avoir pas su se battre pour qu’on ne fasse pas de leurs gosses des incultes consommateurs débiles, wokes, BLM, sos-pour-le-racisme, capables de se battre contre leurs propres intérêts par ingénierie sociale !!!

    Éric voit les gosses comme coupables de tout, ça lui permet peut-être de se dire qu’en bon gauchiste culturel il n’a jamais eu tord.
    Si j’étais un des jeunes dont il parle je prendrai son parcours pour lui mettre son nez dans son caca, peut-être que ça rendrait l’ultra-privilègié Éric moins amère ….

    -journaliste économique belge naturalisé français. (la chance n’est-ce pas)

    -haut fonctionnaire (à peine naturalisé haut fonctionnaire, ça doit faire rager pas mal de Gaulois de même niveau qui n’ont pass eu ce privilège)

    -une hypokhâgne et une khâgne au lycée Henri-IV. (Henri-IV rien que ça ^^ )

    -université Paris-I, maîtrise en philosophie, DEA en histoire, service public notamment à la ville de Paris et au ministère de l’Éducation nationale.
    (Hé bien mon cochon … sait-il que la philo et l’histoire ne sont pas réellement des métiers ??? cela pour 99% des gens …
    Je m’interroge sur le fait qu’un « philosophe » puisse être si aigri envers les jeunes sur base de ses sorties au bar certainement ^^
    Désolé mec mais à 50 ans on a autre chose à foutre que d’aller se cuiter en boite, puis vomir sur ce que les jeunes de 2022 ne soient pas tes vieux potes des années 80 .
    Ben oui, on appelle cela le cycle de la vie, d’ailleurs si tu retrouvais tes potes des années 80 et 90, moins de 3% d’entre-eux te diraient faire des virées comme-toi, donc t’es pas une référence ni une généralité « Rico ».
    Moi perso je n’ai pas le goût à être aussi con qu’à 25 ans et dépenser des fortunes dans des discothèque qui ne sont plus de mon âge, payer une bière à 15€ pour ne même pas pouvoir discuter de façon intelligible et intelligente avec mes potes, ça ne me branche pas ^^
    Demandes donc à ton père, ta mère et tes grands-parents qui te servent trop souvent d’alibi, s’ils allaient flamber en boite à 50 ans, on verra Rico ^^^
    Tu vois Rico, tu chies sur les jeunes mais tu n’es pas une perfection non-plus…. )

    -Après cinq ans à la Ville de Paris, il devient élève de l’ENA
    (Eric est-il conscient ? …. non je préfère me taire je risque d’êtyre beaucoup trop franc, il est déjà dépressif et certainement seul et en manque affectif, je ne vais pas l’enfoncer)

    -Il dirige pendant trois ans le Service interacadémique des examens et concours (Siec).
    -En 2007, il rejoint la Fédération française des sociétés d’assurances (FFSA) où il dirige les affaires sociales2.
    -En 2009, il devient président de l’Association pour l’emploi des cadres (APEC), élu pour deux ans, au nom du MEDEF. Sous son mandat, l’APEC met fin au magazine Courrier des Cadres pour des raisons financières
    -En 2009, il donne des cours de culture générale à Paris-II
    (punaise, pour un type aigri à ce point ça en fait des situations ultra-privilégiées dans des postes où il était carrément responsable de partie des effets qu’il a déploré dans l’entrevue…..
    Je ne vais pas plus loin, je ne suis pas là pour achever cet aigri-dépressif, juste pour lui faire prendre conscience que quand on a son parcours et qu’on a eu ses responsabilités, par pudeur au moins, on devrait se faire très très très discret, et surtout pas aigri comme ses propres victimes…..)

    ATTENTION je ne suis pas que Rico est un monstre, ni rien de tout ça, je lui remet les yeux en face des trous en lui donnant l’interprétation des choses d’un autre point de vue que le sien.
    (il y a des gens qui me payent pour ça, je lui fais gratos, une chance n’est-ce pas)

    C’est pas parce que papa maman et les grands-parents étaient des prolos qu’il faut oser dire que comme ils l’étaient on est un « bourgeois favorisé mais un prolo qui connait tout de ce que vivent les sans-dents »…n’est-ce pas !!
    Il y a une énorme différence entre « papa maman et mes grands-parents ont vécu cela » et « J’AI moi-même vécu cela »..
    PARABOLE : faut arrêter de déconner Éric, tu me fais penser à un pote fils de toubib qui sait tout sur tous les sujets car papa est toubib.
    C’est pareil pour les prolos eux-mêmes ou « fils de prolo » ^^

    CONCLUSION ET MESSAGE A ÉRIC :
    -« Éric, atterris, sois raisonnable tu es un grand garçon maintenant.
    Réfléchis deux secondes, pas plus.

    Sache que si les gosses sont comme tu le déplores, c’est peut-être un peu beaucoup parce qu’une armée de hauts fonctionnaires et d’ingénieurs sociaux, se sont consciencieusement arrangés à défaire la sociologie, la nature de la population d’origine, le tissu social, pour les parents et pour les enfants dès la maternelle !

    Dès le primaire on leur dit qu’ils sont de la merde, des colons des esclavagistes, des nazis et des fascistes bien qu’ils n’étaient pas nés au moments des faits.
    On les martèle de repentance, de culpabilité occidentale, de wokisme, de BLM et de communisme à chaque occasion.
    Les profs d’histoire (comme toi) et de philo, ne sont pas les derniers de la classe à cet exercice d’ingénierie sociale, n’est-ce pas.

    Je peux en témoigner directement puisque j’ai moi-même travaillé trois ans dans un lycée privé très côté, j’ai démissionné pour « ne pas participer à cette saloperie » tant ce que le lisais dans les livres scolaires était abject, déplacé, manipulateur et révisionniste !

    Après cela, et après tes « emplois et fonctions », déplorer les conséquences des causes auxquelles tu as participé à ton niveau (ENA) n’est-ce pas un peu « too much » à encaisser pour les jeunes sur qui tu défèques ?
    Tu as du bol Éric, je ne suis pas un jeune sur lesquels tu chies … sinon ma réponse aurait été bien plus sévère….

    Qu’est-ce que tu as, tu es sorti en boite tu t’es pris une dérouillée et un jeune t’as traité de « papy » ?
    Une gamine de 25 ans t’as éconduit en boite et t’es en manque affectif ?
    Ben c’est normal, que tu le veuilles ou non ce n’est plus vraiment ta place, sauf si tu es un quinqua resté bloqué à ses 20 ans ?
    C’est très courant de nos jours, on les quitte en l’an 1990 et on les retrouve en 2022 à jouer les djeuns dans des boites, ils font exactement la même chose qu’ils faisaient à 20 ans ^^
    Ils n’ont pas changé, ils font partie du décors un peu comme les vieux qui faisaient pareil à notre époque et qu’on trouvait « bizarres », voir adulescents.

    PS :
    Si les gens n’ont pas osé demandé à ta « chance pour la France » clando Tunisien de cesser de fumer sa clope et ont préféré aller chercher le videur (certainement issu du même continent)
    C’est parce que les « richesses » de la France sont très susceptibles, ils n’admettent les remarques d’aucun Gaulois étranger chez-lui, ça passe mieux quand c’est leur « frère africain » qui le leur disent.
    C’est aussi parce qu’en 2022 il vole plus de 120 coups de couteaux enrichissants culturellement tous les jours !
    Et là aussi, c’est des hauts fonctionnaires qui ont décidé qu’on devait imposer ça à nos jeunes.

    Tu vois Rico, tu manques cruellement d’empathie.
    Avoir de l’empathie cela ne signifie pas approver, cela signifie se mettre « un peu » à la place de l’autre et regarder un peu au delà de sa minuscule lorgnette.
    C’est pour ça que comme souvent je n’ai pas trop aimé t’écouter, mais je t’écoute quand-même… on ne sait jamais, sur une heure d’écoute d’une oreille je vais peut-être faire un retour en arrière pour réécouter une information qui m’apportera quelque-chose.
    Là ce n’était pas le cas, tu n’es pas le meilleur à cet exercice, tu dois avoir d’autres qualités que je ne connais pas.

    Sans rancune et amicalement : Remets toi les yeux en face des trous mon gars !
    (pardon, on n’a pas le droit de dire « mon gars » à des privilégiés, j’aurais peut-être du dire « Monsieur » ha ha ha )

    A RAPHAËL :
    Mes salutations au très courageux Raphaël !
    Je vous admire pour l’exercice, la patience, et les nombreuses tentatives compliquées de sortir l’invité des discours vindicatifs et dépressifs.
    Je pense que je n’aurais pas eu la patience, j’aurais fini par tourner la chose en dérision, et le traiter de raciste, nazi, fasciste, réac avec un immense sourire et sur le ton de la plaisanterie
    Les mots clés qui sont les armes des gens de l’ENA, des profs d’histoire, de philo et les types du MEDEF ^^
    Vous êtes très pro pour un psychiatre 😉 je ne le serais pas autant .

    Répondre
      • 28 octobre 2022 à 5h04
        Permalink

        Raphaël

        En qualité de « client » de la vidéo je peux me permettre ce que vous ne pouvez pas vous permettre envers vos invités.
        Durant toute l’entrevue, je me suis mis à votre place, j’ai souffert avec-vous en silence (malheureusement en silence)

        Un argument que je regrette d’aqvoir oublié à mon commentaire précédent :
        « moi à leur âge j’aurais immédiatement pris l’emploi que je propose »

        Quand Éric se plaint de la mise en concurrence des entreprises par un candidat à l’emploi, qu’il n’oublie pas que les premiers à avoir, par caprice, importé massivement de la concurrence aux salariés c’est l’état + les entreprises du MEDEF qui exigeaient de l’enrichissement culturel. (dumping social et salarial)

        Si Éric déplore que des candidats ne veulent pas de l’emploi qu’il propose, qu’il n’oublie jamais que 18 à 20% de la population de France est importée.
        Donc à minima 14 millions de bac +20 surdoués en tout qui travailleraient pour moins de 1€ de l’heure (sic) et seraient systématiquement des employés exemplaires tant pour le comportement que pour la qualité du travail (sic).
        14 millions que les entreprises ont co-exigé l’importation, sans réfléchir une seule seconde aux conséquences sociales et sociétales.
        Avec 14 millions de candidats, Éric devrait trouver très facilement au lieu de chialer plus qu’un SDF ! Non ? 😀

        Donc au final j’assimile le propos du « patron déçu » à du crypto-racisme Éric !
        (et même du crypto-esclavagisme lol)
        C’est exactement ce que je lui aurais dit en face en me foutant ouvertement de sa goule, puisque je connais ses cours de moraline-chantage sophiste sur le sujet, faisant que quelqu’un qui dirait « il y en a assez il faut arrêter » serait traité par lui de « gros xénophobe » etc..

        Le souci d’Éric c’est qu’il n’imagine pas qu’on puisse écouter des gens qu’on n’aime pas sans rien dire et sans troller les commentaires de sa chaine Youtube…. pourtant c’est le cas.
        Son second souci est de penser que personne n’a de mémoire, personne ne retiendra chacun de ses propos.

        C’est un gros souci d’être aussi « léger » quand on se veut être un personnage public.
        C’est encore pire que « léger » de tenir de tels propos ….c’est même pendable quand on est « philosophe » + « prof d’histoire » + « Enarque » + « haut fonctionnaire » + « dans l’éducation nationale » + « président d’une association de réinsertion » etc… etc….
        (ces propos publics sont même carrément une faute professionnelle lourde quand on est président de Réavie… Si Rico était son propre employeur il se virerait pour faute grave n’est-ce pas ^^)

        Je confesse içi même avoir toujours trouvé le personnage imbuvable (l’instict et l’expérience) en revanche mes commentaires sont bien assez argumentés pour démontrer que je ne me suis pas arrêté à un simple sentiment personnel ne reposant sur rien.

        Plus personnellement entre lui et moi, on parlerait de Reavie et business ignoble de la misère salariale et du dumping qui fait vivre des millions de fonctionnaires, d’associations (comme Reavie), de salariés d’associations, de centres de formation etc….
        Une vraie « pompe à phynance » dans laquelle tous les acteurs fonctionnent en réseau, avec énormément de magouilles, de marchés d’amis, d’ententes illégales, de rumeurs, de magouilles politico-financières public-privé etc…

        La misère et la stigmatisation, certains les subissent pour d’autres vivent grassement et égotiquement de la misère des premiers mon cher Éric .
        Si Éric a besoin que je lui chiffre la chose, tant en nombre de personnes qui en vivent, qu’en nombre d’entreprises et d’associations, qu’en sommes en jeu…
        Je pense qu’Éric se sentirait comme dégageant une odeur nauséabonde après que soit fait l’inventaire de tout cela.

        PLUS PERSONNEL MAIS EVIDENT :
        Pour finir, on ne peut pas avoir un tel parcours de « premier à tout et président à tout, tout le temps, pendant 30 ans », tant dans la vie professionnelle, qu’étudiante, qu’associative, sans avoir écrasé un bon gros paquet de monde souvent déloyalement et par langue de vipère.
        (hé oui Eric, il n’y a pas que les gens issus de la secte ENA qui ont un réseau …)

        Je reste tout de même pantois qu’un Belge vivant en France et ayant eu à ce point le « cul bordé de nouilles au fromage sur lit de foie gras » puisse être si aigri, si aigre, si imbuvable, si narcissique.
        A ce point, cela relève clairement de la pathologie psychiatrique.

        Je reste terrifié en imaginant le président de Réavie faire des leçons de « savoir être » (qui và avec savoir-faire) aux victimes qui font vivre son association, donc lui + ses salariés…
        Avant de vendre un truc il faut l’avoir en stock, l’ENA n’a jamais pondu de gens doués de savoir être, bien au contraire, le philosophe-historien devrait savoir ce que signifie « dilution des responsabilités » … 😉

        Répondre
  • 25 octobre 2022 à 11h31
    Permalink

    BOUM !

    Beaucoup de gens ne savent pas ce qui s’est passé hier.
    Pour faire simple, Biden a obligé tous les Américains travaillant en Chine à choisir entre quitter leur emploi et perdre la citoyenneté américaine.
    Tous les cadres et ingénieurs américains travaillant dans le secteur de la fabrication de semi-conducteurs en Chine ont démissionné hier, paralysant la fabrication chinoise du jour au lendemain.

    Ce que cela signifie pour les européens et surtout pour les Français :
    1-Cela prouve une fois de plus ce que nous savions déjà.
    1.1 nombre de pays dans le monde pratiquent la déchéance de nationalité
    1.2 nombre de pays pratiquent les expulsions de clandos

    2- Nos corrompus méprisants à notre égard, nous disent en permanence depuis les attentats des « chances pour la France » des années 80 (que j’ai vécu), qu’il n’est pas possible de déchoir les « chances » terroristes et assassins de la nationalité Française c’est faux !

    3- Allez je vais être gentil, précédemment on pouvait encore faire croire aux non-curieux (les moutons suicidaires) donc que ça ne se faisait pas en Occident, ce qui était déjà faux.
    Mais là c’est Joe Biden le gauchiste dans le plus gros pays Occidental !!!

    Qui plus est, la déchéance de nationalité promise par Biden-Clinton-Obama ne concerne pas les ricains fraichement débarqués, ni les terroristes, ni des meurtriers, ni de « chances » hommes et femmes ayant brûlé leurs papiers et renié publiquement leur nationalité pour aller tuer des civils en Syrie …
    Non, cela concerne des citoyens « de souche » lambda, sans soucis, qui n’ont commis aucun délit et qui travaillent à l’étranger !
    (voyez-vous l’énorme différence avec des « chances » terroristes et assassins ? )

    Après certains me reprocheront la virulence de mes commentaires qui les émeut aux larmes, houlà que je suis violent …mdr
    (« quelle indignité » dirait le sous-homme de kapo Pascal Praud … oui j’assume de le qualifier de kapo et de sous-homme un type protégeant de facto une clando ayant assassiné une enfant Française)
    Moi ce qui m’émeut c’est que des larves puissent s’émouvoir et qualifier de « virulent » et « agressif » ce qui est légitime, logique, légal, factuel et ne comporte pas un mot d’insulte ni d’exagération !

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *