fbpx

LA RÉCESSION EST OFFICIELLEMENT IMMINENTE !

L’indicateur de la courbe de rendement favori de la FED s’inverse enfin!

Au cours des quatre derniers jours, les rendements à 10 ans ont chuté de près de 35 points de base par rapport à leurs sommets, tandis que le rendement des bons à 3 mois a augmenté d’environ 12 points de base…

Source : Bloomberg

Ce qui fait que l’indicateur de récessions le plus surveillé (et béni par la Fed), l’écart de rendement du Trésor à 3 mois et 10 ans, est finalement devenu négatif… après avoir vu tous les autres segments de la courbe s’inverser…

Source : Bloomberg

Pourquoi cet indicateur de la courbe des taux est-il si important ?

C’est simple : alors que les écarts à 2 semaines, 10 semaines et autres sont très discutés, ils sont rapidement rejetés par la foule des permabulls [investisseurs en attente de remontées des cours/actions] comme étant trop sensibles – « prédisant 10 des 5 dernières récessions » par exemple.

Dans le cas de l’écart 3M10Y [3 mois à 10 ans], un institut non moins vénérable que la Banque de la Réserve fédérale de New York en a fait son signal de récession préféré :

« Notre combinaison préférée de taux du Trésor s’avère très efficace pour prédire les récessions des dernières décennies. La moyenne mensuelle de l’écart entre le taux d’échéance constante à dix ans et le taux du marché secondaire à trois mois, sur une base d’équivalence obligataire, est devenue négative avant chaque récession de la période allant de janvier 1968 à juillet 2006″.

Écart du Trésor : Taux des obligations à dix ans moins taux des bons à trois mois – Moyenne mensuelle

Depuis lors, ce signal a également réussi à prédire les récessions…

La Fed de NY conclut :

« Quant à savoir pourquoi la courbe des taux est un si bon prédicteur des récessions, nous avons passé en revue un certain nombre de raisons possibles, chacune pouvant jouer un rôle important à différents moments.
La cohérence avec laquelle ces explications établissent un lien entre un aplatissement de la courbe des taux et un ralentissement de l’activité réelle donne une certaine assurance quant à la validité de l’indicateur. »

Il est important de noter que si les écarts de taux entre 2 et 10 ans ont été populaires, il est peu probable qu’ils aient inquiété la Fed ; mais l’inversion de l’écart de taux entre 3 et 10 ans est une autre affaire qui pourrait, très probablement, alimenter le récit de la « pause » (ou même du « pivot ») en raison de sa capacité à prédire une récession.

Ne le dites pas à la Maison Blanche.

On ne le répétera jamais assez, débancarisez-vous le plus rapidement possible avant de vous faire écraser par la crise :

Source: Zero Hedge

Je partage maintenant !

One thought on “LA RÉCESSION EST OFFICIELLEMENT IMMINENTE !

  • 30 octobre 2022 à 14h41
    Permalink

    Je ne dis pas pour Géopolitique-Profonde mais en ces temps délirants où un homme peut être une femme s’il le sent… donc … la récession peut être une période de grande croissance et l’inflation peut devenir une baisse des prix si Nono Le Maire le décrète.

    Aucun merdia, ni économiste de plateau TV Pravda n’ira le contredire, chacun dans la rue fera comme si c’était vrai étant terrorisé de pouvoir être affiché comme « malpensant blasphémateur ».
    La réalité ne compte plus du tout, seule la parole des « nouveaux dieux » estampille la réalité des soumis.

    Nous l’avons vu avec le gender, machin 19, la piquouse pour tox, l’immigration infinie chance, les attentats chanceux, et énormément d’autres choses.
    Le réel se décide désormais en haut lieu, et tous les grands contestataires révolutionnaires socialo-coco sont, systématiquement les premiers de la classe pour chasser le malpensant et préserver le mantra du gouvernement de Londres Central et de Mustafa Meunier ^^
    (on a même l’idolatrie obligatoire des John Savage, vous avez qu’à voir la chance qu’on a !)

    Allez donc dans n’importe quelle agence d’Emploi de Londres Central, on vous y dira qu’il n’y a eu aucune fermeture d’entreprise ces deux dernières années (lol) que l’activité économique n’a jamais été aussi florissante, que les emplois de nabab poussent chaque seconde et même que la crise énergétique n’existe pas.

    Donc vous savez la réalité … la récession tout ça tout ça … quand les mots n’ont plus aucun sens sauf pour les gens « nés » (contraire : « non nés » = sous hypnose)… tout est hachement relatif et même plus relatif que le relatif lui-même comme dirait le fistosophe … 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *