fbpx

GHISLAINE MAXWELL LA PÉDOCRIMINELLE SE PLAINT D’ÊTRE EN DANGER DE MORT EN PRISON !

Maxwell, incarcérée pour trafic sexuel de mineures, pense que les prisons sont dangereuses

La mondaine en disgrâce Ghislaine Maxwell, condamnée à plusieurs décennies de prison pour trafic sexuel, a affirmé qu’une codétenu avait comploté pour la tuer dans son sommeil.

« Il y a une femme qui a menacé d’agir dans le cadre d’un plan visant à me tuer pendant que je dormais. C’est réel. C’est arrivé », a déclaré Maxwell à la cinéaste Daphne Barak, selon le tabloïd The Sun, en référence à sa précédente incarcération au Metropolitan Detention Center après son arrestation en juillet 2020. Elle n’a pas donné de détails sur l’incident.

Maxwell, 60 ans, a été condamnée pour trafic sexuel et pour avoir prostitué des jeunes filles, dont certaines mineures, afin que le trafiquant sexuel condamné Jeffrey Epstein en abuse.

En-haut: Prince Andrew, Ghislaine Maxwell et Virginia Giuffre, accusatrice du Prince Andrew
En bas: Ghislaine Maxwell et Jeffrey Epstein

Epstein a été retrouvé mort dans sa cellule de prison à Manhattan en août 2019, ce qui a suscité de nombreuses théories sur sa mort, bien que le médecin légiste de la ville ait insisté sur le fait qu’il était mort par suicide.

« Les prisons sont dangereuses », a déclaré Maxwell. « Je dirais à n’importe qui de faire tout son possible pour éviter la prison. Les prisons ne sont pas des espaces sûrs. J’ai vu des gardiens vendre de la drogue et, mon Dieu, être inappropriés dans tous les sens du terme. »

Maxwell suspecte qu’Epstein a été assassiné et déclare qu’elle n’est pas suicidaire

Maxwell, la fille de Robert Maxwell, condamné pour fraude et propriétaire de médias, a également parlé à d’autres médias ces derniers jours et a fait référence à Epstein.

Robert Maxwell, père de Ghislaine (à droite), en conversation avec Rupert Murdoch (à gauche)

La mort d’Epstein, a-t-elle dit à Barak, lui a paru « profondément suspecte » et elle a été « totalement choquée » lorsqu’il a été retrouvé mort. Comme beaucoup d’autres, Maxwell doute qu’il se soit suicidé.

« Le Bureau fédéral des prisons [organisation gouvernementale], n’a pas publié le rapport d’autopsie, et aucune des caméras n’aurait fonctionné », a-t-elle déclaré en rappelant les détails de l’incident.

Une autopsie indépendante, réalisée par le pathologiste Michael Baden, lui-même ancien médecin légiste, a montré que, dans l’affaire Epstein, « les preuves pointent vers un homicide ».

« Apparemment, les gardiens dormaient », a poursuivi Mme Maxwell, estimant que « la mort inexpliquée de l’homme est profondément suspecte ».

Jeffrey Epstein

En ce qui concerne Epstein, lors de son entretien avec Barak, Maxwell a ajouté :

« Si je pouvais revenir en arrière aujourd’hui, j’éviterais de le rencontrer, je dirais que ce serait la plus grande erreur que j’ai jamais faite, et je ferais des choix différents concernant l’endroit où je travaillerais », selon CBS News.

Epstein était en procès pour des accusations fédérales de trafic sexuel lorsqu’il est mort. Il avait déjà été condamné en 2008 pour des charges similaires, mais avait reçu une peine légère.

Maxwell a souligné lors de l’entretien avec la cinéaste qu’elle « ne possède pas un seul os suicidaire dans [son] corps », rapporte le Daily Mail.

« Je n’ai jamais été suicidaire. Je ne l’ai jamais envisagé. Je n’y ai jamais pensé. Cela ne m’a jamais traversé l’esprit de toute ma vie », a-t-elle déclaré.

Pour devenir indépendant d’un système gangréné et malade, réservez votre entretien !

Source: The Epoch Times

Je partage maintenant !

One thought on “GHISLAINE MAXWELL LA PÉDOCRIMINELLE SE PLAINT D’ÊTRE EN DANGER DE MORT EN PRISON !

  • 31 octobre 2022 à 11h58
    Permalink

    GHISLAINE MAXWELL, je vais vous donner un scoop : TOUT LE MONDE est en danger de mort en prison, plus encore si la personne est issue d’une minorité mondiale qualifiée de « majorité blanche » !
    Le premier imbécile venu le sait .

    Alors oui, vous n’êtes pas habituée à être traitée et hébergée comme le premier « sans-dents » venu, mais ce que vous vivez s’appelle l’apprentissage de la vie.

    Je ne vous souhaite pas la mort, je préfère que vous balanciez tous vos complices et soyez confrontée à l’isolement total et votre conscience pour les trente années qui viennent.
    Cela vous permettra de débriefer sur vos actes et leurs conséquences sur vos victimes .

    Car dans l’équation de votre sociopathie, votre « peur de la mort » nous révèle une fois de plus votre total manque d’empathie propre aux sociopathes.
    Au lieu d’avoir peur de la mort, vous devriez avoir peur pour l’avenir et l’équilibre mental de chacune de vos victimes.

    Ghislaine vu votre richesse de 20 millions d’euro, et celle de votre famille, si vous aviez la moindre conscience, avant même toute décision de justice et juste par empathie, vous devriez déjà avoir pris l’initiative de vous assurer que vos victimes ont les moyens de se soigner, de refaire leur vie, sans souffrir de manques pécuniers.
    Mais même cette équation de base est bien au delà de vos capacités cognitives s’agissant d’empathie et de repentir, pour moi (et moi seul), c’est déjà la preuve flagrante que vous n’êtes pas récupérable et restez un danger pour tout le monde.

    Je ne vous embrasse pas Ghislaine, vous êtes humainement bien trop sale pour que je me permette ne serait-ce que de vous serrer la main ou de vous adresser un sourire.

    PS : « Si je pouvais revenir en arrière aujourd’hui, j’éviterais de le rencontrer, je dirais que ce serait la plus grande erreur que j’ai jamais faite, et je ferais des choix différents concernant l’endroit où je travaillerais »
    Là vous démontrez plus encore votre sociopathie, vous n’étaiez pas une enfant à peine née au moment des faits, ce n’est pas la peine de vous décharger sur votre complice DCD.
    Ce n’est pas lui qui allait SEUL recruter vos victimes mais vous seule !
    Ce n’est pas lui qui convoyait ces mêmes victimes, mais vous seule !
    Ce n’est pas lui qui rassurait les mêmes victimes par sa présence féminine, mais vous seule !
    Par cette seule phrase vous nous démontrez n’avoir aucune conscience ni regret, d’après-vous c’est de la faute des autres, celle de Jeffrey, voir la faute de la candeur de vos victimes …

    C’est là, pour vos propos de peur de la mort sans un mot pour vos victimes, que nos tapins merdiatiques devraient dire : « Quelle indignité » …. …. et non pas pour faire taire ceux qui parlent de la mise à disposition des moyens à l’existance de l’affaire Lola !!!
    (Ces kapos journalistiques criant à l’indignité de penser par soi-même sont les êtres les plus abjectes que la terre n’aie jamais porté.
    Ils racontent l’histoire à l’envers en rupture totale avec 10.000 ans d’histoire des sociétés humaines !
    Donc ce sont des infra-humains, et non des humains, et sont donc à traiter comme infra-humains, point barre )

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *