fbpx

QUE FAUT-IL FAIRE POUR SAUVER LA FRANCE ? AVEC JONATHAN STUREL

Demain soir à 19h sur la chaîne de Géopolitique Profonde, nous recevons en direct Jonathan Sturel !

Responsable de la maison d’édition La délégation des siècles, auteur, Jonathan Sturel fait régulièrement – par le biais de ses éditions – la promotion des penseurs et auteurs qui ont fait la puissance intellectuelle et culturelle de la France !

La maîtrise des concepts et de l’Histoire de France étant fondamentale, Jonathan Sturel sera présent demain soir à 19h pour nous donner des pistes autour de cette question fondamentale « Comment peut-on sauver la France ? »

Il faut se préparer intellectuellement mais aussi financièrement, découvrez toutes nos stratégies en nous contactant directement :

Je partage maintenant !

2 thoughts on “QUE FAUT-IL FAIRE POUR SAUVER LA FRANCE ? AVEC JONATHAN STUREL

  • 6 novembre 2022 à 18h38
    Permalink

    Vous voulez sauver la France rejoignez Alexandre Juvingbrunet le seul qui propose une action organisée et efficace, pour les gens sincères et courageux

    Répondre
  • 6 novembre 2022 à 11h09
    Permalink

    « QUE FAUT-IL FAIRE POUR SAUVER LA FRANCE ? »
    On peut déjà commencer à ne plus tolérer et rester sans réaction face à l’intolérable.
    **Cas d’école de l’intolérable illustré ou « la folie des inquisiteurs des dieux colorés illustrée » : -Un député de la diversité Carlos Martens Bilongo, prend la parole en faveur de clandestins illégaux que la France serait, selon-lui, obligée d’acceuillir en priorité nationale dans les débats de l’assemblée.

    -Un député RN Grégoire de Fournas dont on n’approuve pas forcément le comportement lance « Qu’ils retournent en Afrique » et se voit accusé d’avoir dit à Carlos Martens Bilongo « Retourne en Afrique »
    Scandale national, les kapos socialo-coco traitres à la nation dans l’âme depuis 1939 exigent immédiatement l’expulsion de Grégoire de Fournas du sein de l’assemblée etc.. (cela sans-même attendre de savoir si son propos s’adresait aux clandestinns ou au député LFI)

    **Très vite, Carlos Martens Bilongo prend la parole publiquement entouré de toute la compagnie des agités du bocal de LFI,face aux micros de LCI .
    Contexte : On remarque immédiatement que l’abjecte millionnaire prolétarien abuseur de biens sociaux Alexis Corbière, arbore des larmes d’hystérique pour une seule phrase n’ayant tué personne, là où, pour une fillette de 12 ans, torturée, violée, profanée par unne clandestin Algérienne il n’aura pas versé une seule larme !
    (Corbières et Garrido abus de biens publics en réunion : HLM + travaux pour un type dont le couple palpe 20.000€/mois…ça donne une bonne idée de la probité morale de ces machins)

    Pis, lors des débats au sujet de Lola, le même Corbières sombrait dans l’hystérie du kapo qui interdit aux autres de s’émouvoir du sujet de Lola et aussi du sujet plus large du racisme anti-Français et du Francocide engendré par la diversité.
    (120 attaques au couteau/jour, autant de viols/jour, une agression gratuite toutes les 50 secondes et ne parlons pas de la représentation dans les homicides …)

    **Carlos Martens Bilongo s’exprime reportage de terrain en direct sur LCI :
    Contexte : Le manipulateur opportuniste qu’est Bilongo n’aura pas l’honnêteté de remettre les choses dans leur contexte. A savoir lui, un noir militant indigéniste, pro-repentance, wokiste, qui fait la leçon aux députés Français pour que la France soit obligée d’acceuillir ses frères Africains clandestins en situation illégale .
    Cela revient à dire « laisses moi entrer en vivre chez-toi mais dès que je serais chez-toi je t’ordonnerai d’acceuillir tout mon continent, de te repentir éternellement pour des faits antérieurs à ta naissance, et si tu ne m’obéïs pas je t’accuserai de racisme, en plus je me plainndrais de tout même si tu m’as donné dix fois plus qu’à tes propres gosses, et même si j’ai reçu de toi mille fois plus que mon propre pays ne m’aurait jamais donné en dix vies »
    Tout comme il n’aura pas l’honnêteté de préciser qu’il ignore à ce moment, et avant toute enquête, si les propos du député RN s’adressaient à lui ou aux clandestins en situation illégale en faveur de qui il parlait au moment des faits.

    *-« Je suis député ‘Français’ et je ne pensais pas qu’aujourd’hui à l’assemblée nationale j’allais me faire insulter.
    On m’as insulté moi et toutes les personnes qui sont en France et qui ont ma couleur de peau.
    C’est tellement triste, depuis quatre mois nous siègeons içi et on voit la vraie face du rassemblement national.
    C’est honteux, c’est complétement honteux d’être renvoyé à sa couleur de peau aujourd’hui. Jamais de ma vie, j’ai été enseifgnant, j’ai fait tous les métiers du monde et me faire insulter c’est totalement honteux  »

    Aucune phrase ne và, et la personne qui les prononce est l’une des plus mal placée de France, affilié au pire parti de France, pour pouvoir tenir de tels propos :
    Il est lui-même l’un des premiers à tout ramener à sa couleur de peau, cela dès les premiers pas de sa carrière politique.
    Il est le premier et son parti est le premier, à exiger de blancs de 2022 de se repentir éternellement pour la colonisation et l’esclavage d’autres blancs, il y a des siècles !
    Si je ne m’abuse c’est donc qu’il renvoie les blancs à leur couleur de peau, et pire les accuse sur la seule base de leur couleur de peau de faits qu’ils n’ont pas comis, ce qui est une injure raciale, une incitation à la haine raciale constituée, et de la diffamation pouisque ces gens n’étaient même pas nés !
    Pire, jamais dans sa carrière politique Bilongo n’aura déploré que des blancs nés en Afrique aient été exterminés et/ou expulsés d’Afrique en raison de leur couleur de peau et pour des raisons politico-étatiques desquelles ils n’étaient pas responsables.
    Par contre, loin de ces actes racistes extrêmes Africains, selon-lui, une simple parole « qu’ils rentrent en Afrique » serait bien plus grave, un véritable blaphème religieux, que de tuer et chasser des gens à cause de leur couleur de peau !

    Toujours pire, jamais dans sa carrière Bilongo n’a déploré que l’Afrique pratique le droit du sang et non le droit du sol.
    Que dans 90% des pays Africains dont ceux de ses parents, il est impossible à un blanc européen d’accéder au moindre poste politique ou administratif comme-lui en a grassement bénéficié en France . (rien que cela, neprouve qu’il ne travaille pas pour les Français !)
    Que pire encore, ces fonctions sont interdites aux binationaux.
    Et toujours pire, il oublie de préciser qu’il a fait l’objet d’une préférence raciale en étant projeté député alors que diplômé d’un minuscule BTS, ce qui est une exception dans l’histoire de l’assemblée nationale Française. (donc ses sketchs manipulateurs de martyr …)

    Par conséquent Bilongo se fout vraiment de nous et prouve par là-même et par ses actes et propos, qu’il n’est pas un député Français de couleur, mais qu’il se vit comme Africain député en France, la nuance est de taille.
    (sans reparler du contexte à prétendre que la France était obligée d’acceuilluir ses frères africains clandestins, ce qui và à l’encontre de la démocratie puisque 70% des Français y sont opposés)

    C’est donc de la haine raciste de la part de Bilongo, selon ses propres standarts qu’il nous aura livré dans son allocution ci-dessus, puisque ce que dans sa hiérarchie mentale raciste, ce qu’on peut dire à un blanc il est interdit de le dire à un noir !
    Mais la même personne ose dire plus tard  » C’est honteux, c’est complétement honteux d’être renvoyé à sa couleur de peau  » … Il se fout vraiment de nous !

    * « C’est tellement triste, depuis quatre mois nous siègeons içi et on voit la vraie face du rassemblement national.  »
    Bassesse et essentialisation : Là aussi l’Africain Bilongo ose stigmatiser et généraliser les propos d’un seul à tout un groupe politique/parti/militants. A situation inversée il ne le tolérerait pas et jouerait sa petite victime de généralisations.

    * »C’est honteux, c’est complétement honteux d’être renvoyé à sa couleur de peau aujourd’hui. Jamais de ma vie, j’ai été enseifgnant, j’ai fait tous les métiers du monde et me faire insulter c’est totalement honteux  »
    Pas besoin de rappeller que c’est sa paranoïa et sa malhonnêteté qui fait qu’un jour il revendique en qualité d’Africain et non de Français, une repentance pour la colonisation et l’esclavge, et le lendemain ose exiger qu’on ne parle pas de sa couleur de peau.

    * »Je suis député ‘Français’ et je ne pensais pas qu’aujourd’hui à l’assemblée nationale j’allais me faire insulter. »
    Le caractère d’insulte de « qu’ils rentrent en Afrique » reste à démontrer, si je dis à mon voisin « rentres à ta maison » est-ce du racisme ? LOL Si je dis à un Parisien débarqué dans ma camborusse « rentres ) Paris » est-ce du racisme ?

    * »On m’as insulté moi et toutes les personnes qui sont en France et qui ont ma couleur de peau. »
    Désolé Mr le pervers narcissique, le propos tenu ne s’adressait qu’à vous sinon aux clandestins en situation illégale tentant de viçoler nos frontières, mais à personne d’autre. Là le manipulateur essentialise « JE SUIS TOUS LES NOIRS DE FRANCE » mais la même personne ose dire plus tard  » C’est honteux, c’est complétement honteux d’être renvoyé à sa couleur de peau  » …
    Il refuse d’être renvoyé à sa couleur alors qu’il dit que sa couleur de peau représente de facto, tous les gens colorés de France …

    FACTUELLEMENT
    *Les accusations de racisme (hiérarchisation des races) :
    -Ces accusations ne tiennent pas devant un tribunal légal et honorable tel que le droit l’exigerait.
    Voilà 50 ans que nous avons abandonné toute notion de droit réel pour subir un terrorisme d’état sur les questions d’immigration, terrorisme racialiste qui n’attaque que les seuls Gaulois blancs !

    Je connais des centaines de personnes qui juristes autodidactes (non-dilettantes) seraient capables de rendre des jugements mille fois plus fondés sur le droit, respectant et comprenant la sémantique, la loi telle qu’écrite, la constitution, la déclaration universelle des droits de l’hommme liés à la liberté d’expression et d’opinion qui rendraient des jugements cent fois plus légaux et fondés que le PolitBuro qu’est la 17eme chambre correctionnelle. (la honte intersidérale pour ces commissaires politiques usurpateurs du métier de juge)
    Il suffit de reprendre tous les jugements politiques de la 17 eme chambre correctionnelle sur les quarante dernières années pour que son caractère illégal de PolitBuro soit évident.
    Ces juges devraient légalement être jugés et condamnés au titre de la violation des droits de l’homme, de jugements rendus par médiumnité à sonder les âmes, et présomption de culpabilité fondée sur des fantasmes délirants .
    (j’ai énormément étudié les jugements rendus à la 17em correc, j’assume totalement mes propos présents à leur égard, les signe et les contresigne avec paraphe sous chaque phrase !)

    *Les mots ont un sens :
    -Le racisme et/ou la haine raciale, n’ont rien à voir avec des « retourne en afrique » il n’y a aucune hiérarchisation là-dedans ni aucune haine, c’est un conseil-invective, sans plus.
    Seuls des hystériques manipulateurs pervers (falsifiant le sens des mots) narcissiques (ayant toujours raison) peuvent prétendre que cette phrase aurait un caractère raciste.
    Ou même « je n’aime pas telle ou telle couleur ou origine », nos commissaires politiques de la 17eme en font honteusement un délit de haine, hors c’est de l’in,terprétation politique paranoïaque puisque la phrase n’évoque pas de haine mais simplement du non-amour.
    Les goûts personnels ne devraient pas être imposés par des commissaires politiques dits « juges » de la 17eme correctionnelle, à moins qu’ils n’usurpent plus la fonction de juges et se présentent sous un titre non usurpé, à savoir : « Commissaire politique / PolitBuro / NKVD »
    J’ai le curieux sentiment de vivre sous occupation africaine, est-ce que la 17em chambre correctionnelle estime que mon sentiment est un délit ? Les Africains sont représentés à hauteur de deux fois la proportions de colons ayant existé dans n’importe quelle colonisation, tous nos propos, comportements et pensées sont scrutés au bon désir et pour le confort de ces mêmes Africains, une 17 eme chambre correctionnelle spéciale est constituée pour condamner mes propos et sentiments envers cette occupation est-ce que mon sentiment d’occupation aurait des fondements légitimes ? La réponse est OUI !

    SYMETRIE :
    Les dégénérés de LFI sont assez incultes pour ignorer que chaque mot tenu à l’assemblée nationale est enregistré légalement. (je ne retirerai jamais le mot « dégénérés » j’assume mon opinion et je l’argumente par la présente)
    Des centaines de fois dans la même assemblée, des députés des régions, ou des blancs européens issus de pays voisins se sont entendu dire l’invective « retournes en Corrèze » ou « retournes en Italie » et cela sans que ça ne fasse le moindre scandale national !
    PAR CONSEQUENT de fait, partant de là on peut qualifier de proprement raciste (hiérarchisation) le fait qu’il ne soit pas toléré, qu’on dise à un ou des africains de retourner chez-eux en afrique !
    Dans le cas contraire, je pourrais attaquer légalement pour « racisme ou haine » des centaines d’employeurs, collègues, relations, qui un jour m’ont dit « rentres chez toi ».

    *Par symétrie, lorsque la police, l’état, la 17eme correctionnelle n’intervient pas lorsque la diversité interdit l’accès aux quartiers conquis ou fait payer une taxe aux pompes à essence parce que vous êtes « blanc et pas du quartier », cela devrait être qualifié de haine raciale ! (personne pazs même les commissaires politiques de la 17eme correctionnelle ne pipent un mot …. et qui ne dit mot consent …)
    Le racisme anti-blancs et anti-Français systémique de la raie-publique et de la 17eme correctionnelle est factuel , puisque l’administration laisse des clandestins en situation illégale organiser des manifestations non-déclarées en plein Paris, aux propos « Y’en a marre des Français ». Et là, ni les politiques, ni les merdias, ni la 17eme correctionnelle, ni Bilongo, ne trouvent cela raciste, là où, un siple « Qu’ils retournent en Afrique » déclenche une cruise d’hystérie et un scandale national …
    Pour rappel, un type qui dirait « y’en a marre des arabes » serait trainé à la 17eme correctionnelle et se ferait tabasser par un activiste politique d’ultra-gauche, par contre des clandestins en situation illégale manifestant dans Paris « Y’en a marre des Français » (en France), là ça ne pose de sopucis à personne pas même à la 17eme correctionnelle …

    *MESSAGE POUR DEPUTE AFRICAIN EN FRANCE :
    Bien que ça l’arrangerait, n’en déplaise à Bilongo et ses mêmes je ne le hais pas, je n’ai aucun sentiment à son égard, il n’est pas mon « dieu africain » comme c’est la mode de la raie-publique et l’exigence délirante de lui et nombre de ses semblables.
    Je ne lui dois rien ni à lui ni aux autres identiques, mis à part une saine indifférence, la même indifférence que j’ai avec des Gaulois inconnus de moi. (donc ne rêve pas, avec moi tu n’aura pas de traitement didôlatre, ni de repentance, ni de yeux baissés, là tu te prends pour un autre mon gars)
    Dans des proportions bien moins importantes que ce que vous et la raie-publique m’imposez, je suis prêt à vous accepter MAIS dans des conditions précises : Que vous soyez Français à 100%, donc sans lobying pro-africain, sans exigences sociétales propres à vos us et coutumes, portant comme tout Français la reponsabilité et les gloires passées de la France, sans que vous-vous comportiez en agents étrangers, en communautés étrangères, en conquérants, en vindicatifs etc…
    Ce que nous sommes en droit légitime d’attendre de vous c’est que vous efffaciez intégralement votre passé au bled et le passé familial pour devenir Français à 100%, sans passer votre vie à y faire référence moraliste à chaque occasion. (là plus personne ne vous demanderait « quelle est votre origine » pour anticiper le nombre de saloperies qu’ils vont entendre)
    Les Français que vous auriez toujours du être depuis la gratification généreuse de votre nationalité sont préoccuppés par les seuls intérêts des Français et de la France et non des intérêts de votre continent et vos peuples d’origine. (voir carrément des intérêts US)
    Un Français n’exige pas à porter un boubou, ni une salle de prière musulmane en entreprise, ni que les Français mangent comme au bled, ni que les Français contrôlent chaque parole comme s’ils vivaient comme étrangers en terre étrangère, ni d’être idolatré et favorisé en fonction de sa couleur foncée, ni de supporter une équipe de sport étrangère, ni d’arborer un drapeau étranger à chaque occasion etc…
    C’est de la simple logique, du respect, un respect que vous exigez pour vous même dans des proportions délirantes et qu’énormément ne font pazs preuve, ni à légard de la France ni à l’égard des Français.

    ***CECI N’EST PAS UN HORS-SUJET DE « QUE FAUT-IL FAIRE POUR SAUVER LA FRANCE ? »
    Bien au contraire, c’est le coeur nucléaire de ce qui détruit la France et les Français.
    Depuis 1789 et son populiide causé par 40% d’étrangers venus faire la révolution raie-publique démon-crassique contre la Frane et les Français, l’immigration est l’arme choisie pour détruire la France et continuer le populicide à bas bruits.
    Dès la première heure de 1789 l’étranger, le Français de papier, celui qui n’a que des reproches à faire à la France et qui déteste l’histoire de France, son peuple ses us et coutumes au point de vouloir tous les changer, est l’apha et l’oméga du régime raie-publique.
    Raie-publique qui est un pet fugace et nauséabond au regard de l’étendue temporelle de l’histoire de France et des Français.

    La raie-publique de ces 40% de putschistes étrangers a décidé que n’importe quelle personne, y compris haineuse de la France et des Français et de leur histoire, devait être accueillie et jouir des mêmes droits que ma famille qui a tout donné à la France sur plus de 500 ans prouvés !
    Pire, la raie-publique a décidé, au moins depuis cinquante ans, que les Français étaient de la merde, des sous-citoyens, et que désormais tout se ferait à l’aulne d’une population de remplacement que la raie-publique impose aux Français par la force, le chantage, la menace, la violence administrative et judiciaire et même la force publique et l’incarcération.
    Aucune liberté d’expression et d’opinionn n’est tolérée face à ce sujet, c’est la marque des dictatures despotiques et/ou des armées d’occupation, ce qui est factuellement le cas de la France.

    La France n’ira nulle part tant que ce souci ne sera pas réglé.
    Il faut décider si la France est un pays Africain, fait par et pour les Africains, si les Gaulois divent en toute chose être traités par l’état comme des étrangers dans leur propre pays bénéfice d’extra-continentaux, ou si les Français donc la France ont encore le droit de vivre, d’avoir une opinion et de l’exprimer !

    Pour rappel, nous en sommes à un point où la haine institutionnelle des Gaulois fait que les étrangers en sont arrivés à causer une violence gratuite toutes les 50 secondes (souvent raciales) contre les Français blancs, 120 attaques au couteau par jour (idem), près de 120 viols par jour (idem) et que 70% des meurtres annuels mettent en cause une « chance » contre un Français.

    La France ce n’est pas une administration, ni la raie-publmique, ni la démon-crassie, ni même des bâtiments et infrastructures, la France c’est un peuple héritier-transmetteur de traditions et d’une histoire millénaires.
    Sans ce même peuple SOUVERAIN CHEZ-LUI ET PRIORITAIRE SUR TOUS LES AUTRES CHEZ-LUI, il n’y a pas de Français donc il n’y a pas de France.
    C’est aussi simple que cela, d’ailleurs l’immense majorité des pays du monde (surtout les pays africains) l’ont bien compris, l’appliquent à eux-mêmes et ne toléreraient pas pour-eux-mêmes et leurs pays d’origine le milliardième de ce qu’ils exigent de nous tout en nous méprisant et en nous prenant pour leurs obligés-esclaves devant se soumettre éternellement à leurs volontés communautaires ! (comme accueillir tous les clandos du bled par exemple)

    La réalité est là JONATHAN, nous n’irons nulle-part avant d’avoir réglé ce gros problème qui bouffe 85 milliards d’euro/an (rapport Posokhow) endette les Gaulois actuels et leurs enfants sur des siècles, tue et amoche durablement des Français chaque jour, en met d’autres en prison pour délit d’opinion, détruit des vies, détruit l’emploi et la qualité de vie des Français, fait des Français de souche des indésirables dans leur propre pays/quartier/ville de naissance, occupe quasiment 30% du temps démocratique en France depuis 50 ans non-stop et crée des divisions infinies entre les VRAIS Français etc…

    Ce qu’il faut faire pour commencer est assez simple :
    Traquer, dénoncer, démystifier, décrypter, remettre de la justice et de la pondération à chaque saloperie qu’un député, un associatif, un étranger ou qui que ce soit nous sort des saloperies comme Bilongo, comme je viens de le faire

    Le terrorisme d’état que j’ai décrit doit être systématiquement qualifié comme tel et dénoncé à chaque occasion et sans exception.
    Depuis 1997 non-stop 70% des Français sont opposés à l’immigration et 70% trouvent de façon justifiée qu’il y a beaucoup trop d’immigrés en France. La démocratie et le droit à l’autodermination précisé dans les droits de l’homme sont de notre côté, il faut le marteler jusqu’à faire exploser la tête de Léa Salamé et de Sophia Aram, qui à chaque occasion s’opposent aux droits de l’homme et à la démocratie !

    Le terrorisme étranger de ceux qui, issus de colonies Anglaises (ou autre) essentialisent les blancs de façon raciste en reprochant aux Français la colonisation de leur pays et/ou le commerce triangulaire (de la Fabian Society) doivent être déculottés en public et marqués au fer rouge, surveillés en permanence, contredits à chaque propos déviant.

    Nous sommes des millions et l’immense majorité des Français, je n’ai rien de plus que mes compatriotes, je ne m’exprime pas mieux, je ne suis pas plus doué en quoi que ce soit.
    Je sais seulement qui je suis, ce qu’est la justice, la sémantique, le droit et la loi.

    Je ne suis pas fainéant ni trouillard au point d’être mon propre kapo, ayant peur de s’exposer à étaler ses analyses légales, justes, pacifiques dans des lieux stratégiquement choisis (içi)
    Rien de mieux que des sites déjà propres, avec des gens déjà propres, mesurés, pondérés, modérés, tolérants, pour pouvoir parler à cœur ouvert et devenir une source d’information et de réflexion posée.

    Dans ce cadre, chaque activiste de la justice pour la France et les Français, devrait avoir l’intelligence de déserter l’instané du commentaire Youtube ou Twitter.
    Transférer leurs temps et compétences pour s’adonner à travailler plus posément, moins à chaud, sur des plateformes plus propres, moins polémiques, moins instantanées, moins déraisonnables, comme je tente de le faire içi.

    C’est un grand malheur de voir des gens qui travaillent bien avec 50.000 vue à chaque vidéo, posséder des sites internet qui demandent du travail et de l’investissement, et que ceux-ci soient délaissés au privilège de « piailleries » sous les vidéos.
    C’est de l’anti-pierre philosophale, c’est transformer l’or en plomb et tuer un potentiel d’impact pédagogique dans les deux sens (créateur-auditeur) pour privilégier des « nombres de vues » qui en elles-mêmes n’assurent aucune efficacité pédagogique.
    C’est une autre façon de travailler, moins « fun », moins légère, plus utile, moins instantanément gratifiante, moins « publicitaire » etc…

    Il faut que NOUS passions du stade « publicité slogan » à un réel travail, ce que tu fais déjà avec tes livres.
    Mais le but est de rééduquer les auditeurs Youtube à réapprendre à lire, à participer, et non pas à se contenter de regarder passivement des vidéos sans penser une seule seconde à la profondeur de ce qu’ils ont entendu, et sans même méditer ultérieurement sur ce qu’ils ont entendu, ni fait de recherches complémentaires.

    Je fais ce que je peux pour apporter ma petite pierre à l’édifice, le temps c’est de la vie rien n’est plus précieux, et comme-toi et beaucoup d’autres j’essaye d’offrir de mon temps aux gens de bonne volonté, à la France et aux Français.
    (Aux Français peu importe leur couleur du moment qu’ils sont Français à 100% comme décrit plus haut, pas Français à géométrie variable, tantôt Français et tantôt Africains.
    Je ne suis pas psy spécialisé en schizophrènes, et je ne suis pas non-plus le parent responsable d’avoir voulu faire naitre son gosse sur un autre continent plus pâle … désolé )

    😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *