fbpx

LES ÉTATS-UNIS OFFRENT À L’UKRAINE LE SYSTÈME DE DÉFENSE AÉRIENNE LE PLUS AVANCÉ À CE JOUR

Une livraison importante pour « stopper la terreur russe »

Les États-Unis ont donné à l’Ukraine les systèmes de défense antiaérienne les plus avancés à ce jour, après que le président Biden, lors d’un appel téléphonique avec le président ukrainien Volodymy Zelensky, ait promis d’accélérer les livraisons de NASAMS.

L’Ukraine recevait déjà le HIMARS, un lance-roquettes multiple léger datant des années 1990, mais Kiev a demandé à plusieurs reprises des missiles antiaériens plus sophistiqués, notamment de la part d’Israël.

  • Le PDG de Raytheon, Greg Hayes, a confirmé dans une interview à l’émission « Squawk on the Street » de CNBC qu’il avait livré ce mois-ci deux des systèmes NASAMS au gouvernement américain, qui ont ensuite été transférés et sont en cours d’installation pour être utilisés par les forces ukrainiennes.

« Nous venons de livrer deux systèmes NASAMS… Nous avons livré deux d’entre eux au gouvernement il y a quelques semaines. Ils sont en cours d’installation en Ukraine [de façon imminente] », a déclaré M. Hayes.

Le système de défense aérienne le plus avancé à ce jour.
Via The Drive/US Army

« C’est un système de défense aérienne à courte portée, et il peut tirer [un missile air-air avancé de moyenne portée AIM-120] et il pourrait tout abattre dans le ciel, des drones aux missiles balistiques en passant par les avions de chasse », a détaillé le PDG de Raytheon.

Le système surface-air est produit par Raytheon en partenariat avec la société de défense norvégienne Kongsberg. Il est considéré comme un système de moyenne portée, mais peut être équipé de missiles de plus longue portée.

« Nous constatons également une importante demande mondiale de systèmes de défense aérienne avancés, notamment en Europe de l’Est, alors que le conflit entre les Russes et l’Ukraine se poursuit malheureusement », a ajouté M. Hayes dans l’interview accordée à CNBC.

Le NASAMS est utilisé par l’armée pour protéger les bâtiments fédéraux et la Maison Blanche à Washington D.C. de toute menace aérienne entrante, et est même capable d’intercepter les projectiles volant à très basse altitude.

Le premier pays étranger à acheter ce système sophistiqué a été le Qatar en 2019.

  • L’Ukraine a déclaré que lorsqu’elle mettra les NASAMS en service, cela marquera une « nouvelle ère de défense aérienne » pour le pays.

Le président Zelensky a déclaré la semaine dernière lors d’un sommet des dirigeants du Groupe des Sept :

« Lorsque l’Ukraine recevra une quantité suffisante de systèmes de défense aérienne modernes et efficaces, l’élément clé de la terreur russe – les frappes à la roquette – cessera de fonctionner. »

  • Chaque unité coûte 23 millions de dollars, selon le ministère américain de la Défense.

« Les systèmes seront fournis aussi vite que nous pouvons physiquement les amener sur place », a déclaré le chef du Pentagone, Lloyd Austin, il y a deux semaines.

« Nous allons faire tout ce que nous pouvons, aussi vite que possible, pour aider les forces ukrainiennes à obtenir les capacités dont elles ont besoin pour protéger le peuple ukrainien. »

Cette déclaration faisait référence à la Russie qui a augmenté l’intensité de ses attaques aériennes, en ciblant et dégradant notamment les infrastructures énergétiques de l’Ukraine.

Découvrez toutes nos stratégies pour protéger efficacement votre épargne en nous contactant :

Source: ZeroHedge

Je partage maintenant !

One thought on “LES ÉTATS-UNIS OFFRENT À L’UKRAINE LE SYSTÈME DE DÉFENSE AÉRIENNE LE PLUS AVANCÉ À CE JOUR

  • 7 novembre 2022 à 16h51
    Permalink

    « La commission européenne va proposer une nouvelle aide financière de 18 milliards d’euros pour l’Ukraine
    Ce soutien financier pourrait s’élever à 1,5 milliard d’euros par mois, soit un total de 18 milliards d’euros sur l’année. Cette aide devrait prendre la forme de prêts à long terme aux conditions financières avantageuses, et pourrait contribuer à soutenir les réformes à mener en Ukraine en vue de son adhésion à l’Union européenne, précise un communiqué de la Commission. »

    Traduction :
    La dette/PIB des membres de l’UE và encore se dégrader, et donc nos taux d’in,térêts liés à nos emprunts vont encore augmenter un peu plus …. et nos politichiens vont encore dire « les Gaulois nous coûtent cher » ..

    On fait n’importe quoi avec l’argent des contribuables puis après on les accuse de « coûter cher », c’est comme-ça depuis 1973.
    Dans un pays normal, ces types prendraient des dérouillées tous les jours au petit déjeuner…du fond de leur cellule.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *