fbpx

RENCONTREZ LES 7 HOMMES QUI GOUVERNERONT LA CHINE DURANT 5 ANS !

Une nouvelle génération de dirigeants

Emmenés par Xi Jinping, les sept hommes ont foulé le tapis rouge du Grand Hall du Peuple à Pékin le 23 octobre, révélant la nouvelle génération des élites dirigeantes chinoises.

Ces puissants responsables sont membres du Comité permanent du Politburo, l’organe de décision suprême du Parti communiste chinois (PCC). Le dirigeant actuel, Xi, est à nouveau à la tête du comité après des réunions à huis clos au cours desquelles quelque 370 représentants du Parti triés sur le volet ont approuvé les membres du comité.

La composition du comité à l’issue du 20e Congrès du Parti témoigne de la consolidation du pouvoir de Xi, les quatre membres nouvellement nommés étant ses protégés et ses alliés.

Voici les membres qui dirigeront le Parti au cours des cinq prochaines années.

Xi Jinping

Le dirigeant chinois Xi Jinping (G) salue Li Qiang (D), membre du nouveau Comité permanent Politburo du Parti communiste chinois, alors qu’ils rencontrent les médias dans le Grand Hall du Peuple à Pékin, le 23 octobre 2022. (Wang Zhao/AFP via Getty Images)

Xi a confirmé son troisième mandat de cinq ans en tant que secrétaire général du Parti, un exploit que personne n’a accompli depuis Mao. Mao a dirigé le pays pendant 27 ans, jusqu’à sa mort en 1976.

Xi a également conservé son poste de chef de la Commission militaire centrale et est presque certain de rester le dirigeant chinois, ce qui sera dévoilé après les législatives d’approbation au printemps prochain. Il avait déjà supprimé la limitation des mandats en révisant la constitution en 2018.

L’absence d’un éventuel successeur au dirigeant de 69 ans laisse penser qu’il pourrait avoir l’intention de prolonger encore son mandat, qui devrait normalement se terminer en 2027.

Lorsque Xi a rejoint pour la première fois le Comité permanent en 2007, il était clair, au vu de son âge et de la composition du comité, qu’il remplacerait le leader du Parti de l’époque, Hu Jintao, lorsque le mandat de ce dernier prendrait fin en 2012.

Aujourd’hui, cinq des sept membres du comité permanent, dont Xi, ont plus de 65 ans, Ding Xuexiang, qui a maintenant 60 ans, étant le plus jeune. Cela signifie qu’aucun d’entre eux ne serait assez jeune pour prendre la tête du Parti en 2027. Depuis des décennies, la norme du PCC veut que les personnes âgées de 68 ans ou plus au moment du Congrès prennent leur retraite.

Li Qiang

Li Qiang, secrétaire du Parti communiste de Shanghai, applaudit lors de sa présentation en tant que membre du Comité permanent du Politburo du PCC, à Pékin, le 23 octobre 2022. (Noel Celis/AFP via Getty Images)

Le numéro 2 du Parti est Li Qiang, chef du Parti de Shanghai. Le poste le plus puissant du centre financier est souvent considéré comme un tremplin vers l’organe décisionnel suprême du PCC.

Le prédécesseur de Li, Han Zheng, a été promu au Comité permanent en 2017.

Mais plus tôt cette année, les spéculations ont abondé sur le fait que la carrière politique de Li était condamnée en raison du verrouillage du COVID-19 à Shanghai.

Confinés chez eux pendant deux mois, les 25 millions d’habitants de la ville ont eu du mal à obtenir de la nourriture et des médicaments, ce qui a suscité la colère du public et provoqué de nombreuses manifestations de faible ampleur.

L’ascension politique de Li montre que « les critères de Xi Jinping sont le lien avec lui, la loyauté absolue envers lui et l’obéissance à son égard », a déclaré Feng Chongyi, professeur d’études chinoises à l’Université de technologie de Sydney.

L’homme de 63 ans est un proche allié de Xi. Lorsque Xi était secrétaire du Parti de la province du Zhejiang, Li était responsable de Wenzhou, une grande ville du Zhejiang. En 2004, Li a été promu secrétaire général du Zhejiang, devenant ainsi le bras droit de Xi.

Après avoir pris la tête du 18e Congrès national en 2012, Xi a promu Li au poste de gouverneur de la province du Zhejiang. Trois ans plus tard, Li est devenu secrétaire du Parti de la province du Jiangsu, le poste le plus élevé dans la riche province côtière qui jouxte Shanghai. En 2017, Li est devenu secrétaire du Parti de Shanghai.

Aujourd’hui, on s’attend à ce que Li soit le prochain Premier ministre.

Zhao Leji

Zhao Leji, le chef de la Commission centrale d’inspection de la discipline, lors d’une rencontre avec les médias du Comité permanent du Politburo du PCC, à Beijing, le 25 octobre 2017. (Wang Zhao/AFP/Getty Images)

Le tsar de la lutte contre la corruption, Zhao Leji, est l’une des deux personnes qui conservent leur poste au sein du Comité permanent. Zhao était récemment à la tête de la Commission centrale d’inspection de la discipline, la force motrice de la campagne de Xi Xi pour débarrasser le Parti de ses ennemis politiques, à savoir les fonctionnaires encore fidèles à l’ancien dirigeant du PCC, Jiang Zemin.

Cet homme de 65 ans a également dirigé le Département de l’organisation du Parti, un organe puissant chargé de nommer les hauts responsables. Selon le Brookings Institute, Zhao a contribué à la promotion de nombreux alliés de Xi.

M. Zhao a commencé sa carrière politique dans la province de Qinghai, au nord-ouest du pays, où il est né, et a gravi les échelons de la bureaucratie provinciale. Il est devenu secrétaire du Parti de Qinghai en 2003. Zhao a ensuite occupé le poste de chef du Parti de la province du Shaanxi avant d’arriver à Pékin en 2012.

Wang Huning

Wang Huning (C), membre du Comité permanent du Bureau politique du Comité central du PCC, assiste à la session d’ouverture de l’Assemblée nationale populaire à Beijing, le 5 mars 2018. (Wang Zhao/AFP via Getty Images)

Une autre personne qui conserve un poste au sein de l’organe directeur du Parti est Wang Huning, un théoricien chevronné.

Wang, 67 ans, est une figure politique rare qui a servi trois chefs du Parti au milieu de luttes politiques féroces et de remaniements quinquennaux.

« Il n’est loyal envers aucun dirigeant », a déclaré Feng à The Epoch Times.

« Il est juste un théoricien que le Parti a trouvé utile ».

L’ancien professeur et doyen de la faculté de droit de l’université Fudan a défini des idéologies fondamentales pour les trois dirigeants, des « Trois Représentations de Jiang Zemin » à la Vision scientifique du développement de Hu Jintao, en passant par les Pensées de Xi Jinping.

« La présence de Wang Huning m’indique également que le penchant idéologique du Parti et de Xi va se poursuivre et même s’approfondir », a déclaré à Reuters Dylan Loh, professeur adjoint à l’université technologique de Nanyang.

Cai Qi

Cai Qi, secrétaire du Parti de Beijing, se tient debout alors qu’il est présenté comme membre du Comité permanent du Politburo du PCC, à Beijing, le 23 octobre 2022. (Wang Zhao/AFP via Getty Images)

Nouveau venu au sein du comité permanent d’élite, Cai Qi connaît Xi depuis plus de deux décennies.

Cai a travaillé sous Xi lorsqu’il occupait des postes à responsabilité dans les provinces de Fujian et de Zhejiang.

Après la prise de pouvoir de Xi, Cai a été promu à Pékin avant de devenir le patron du Parti de la ville en 2017. La même année, il a rejoint le Politburo, malgré la colère publique concernant son expulsion forcée des travailleurs migrants dans la banlieue de Pékin.

Le 30 octobre, Cai prend le poste de premier secrétaire du Secrétariat, supervisant le travail de propagande et d’idéologie du Parti.

Ding Xuexiang

Ding Xuexiang, un nouveau membre du Comité permanent du Politburo, à Pékin, le 23 octobre 2022. (Wang Zhao/AFP via Getty Images)

En tant que bras droit de Xi, l’élévation de Ding Xuexiang au Comité permanent n’est pas une surprise pour les observateurs, bien qu’il n’ait jamais été secrétaire du Parti au niveau provincial.

Les liens de Ding avec Xi pourraient remonter à 2007. Lorsque Xi a brièvement occupé le poste de secrétaire du Parti de Shanghai, Ding était le secrétaire général de la ville et le principal assistant de Xi.

En 2013, quelques mois seulement après l’entrée en fonction de Xi, Ding a déménagé à Pékin, d’abord comme directeur adjoint du Bureau général, puis comme chef du puissant bureau qui gère les affaires administratives de la haute direction.

Le sexagénaire a accompagné Xi lors de nombreux voyages à l’étranger.

« Ding a probablement passé plus de temps avec Xi Jinping que tout autre fonctionnaire au cours des cinq dernières années », a déclaré à Reuters Neil Thomas, analyste principal pour la Chine et l’Asie du Nord-Est à l’Eurasia Group.

Li Xi

Li Xi, secrétaire du Comité du Parti de la province du Guangdong, est présenté comme nouveau membre du Comité permanent du Politburo, à Beijing, le 23 octobre 2022. (Wang Zhao/AFP via Getty Images)

Li Xi, chef du Parti de la province du Guangdong, puissance économique du sud du pays, est également un nouveau visage au sein du Comité permanent. Selon le Brookings Institute, le lien entre Li Xi et Li Zhongxun, le défunt père de Xi, qui était un révolutionnaire du Parti, pourrait remonter à des liens indirects.

Li a passé la majeure partie des trois premières décennies de sa carrière dans le nord-ouest de la Chine, dans les provinces du Gansu et du Shaanxi voisin. En 2015, Li a été promu chef du Parti de la province du Liaoning (nord-ouest).

« En tant que secrétaire du Parti du Liaoning, Li Xi était connu pour sa position ferme contre la corruption et son soutien enthousiaste à l’appel de Xi pour une application plus stricte de la discipline du Parti », a déclaré à Reuters Cheng Li, directeur du John L. Thornton China Center à la Brookings Institution.

À l’issue du 20e Congrès du Parti, Li succédera à Zhao Leji à la tête de l’agence anti-corruption.

Les analystes suggèrent que l’avancement politique de Li reflète le plan de Xi d’intensifier sa campagne anti-corruption au cours des cinq prochaines années.

Pour vous protéger des coups d’état permanents, explorez nos statégies :

Source: The Epoch Times

Je partage maintenant !

3 thoughts on “RENCONTREZ LES 7 HOMMES QUI GOUVERNERONT LA CHINE DURANT 5 ANS !

  • 15 novembre 2022 à 18h29
    Permalink

    LA FRANCE PIRE QUE LA CHINE où au moins en dehors du parti au pouvoir la tolérance à la connerie est égalitariste !

    PREAMBULE teaser:
    Soyons certains que pour ses déclarations publiques du 14.11.2022 le Trotskiste ne sera pas sanctionné par ses .:frères:. de la 17eme correctionnelle, ni même par son obédience, pas plus qu’il ne sera inculpé par le ministère public pour « incitation de troubles à l’ordre public » répétés sur 30 années, et encore moins remis en place par la commission de discipline de l’assemblée nationale. ☔

    Rappel digressif pour donner le contexte légal ultra-favorable au sujet principal :
    Un député non LFI qui porte un costume cravate avec un brassard « en grève » se voit rappellé à l’ordre pour « tenue inconvenante » et menacé d’expulsion et de suspension.
    Par contre le troupeau de LFI de Melenchon peut, sans le moindre rappel à l’ordre ou la moindre menace du même ordre, débarquer à l’assemblée nationale déguisé en femme de ménage, avec plumeau, vêtements de travail caricaturaux et criards, bandeau dans les cheveux, et bleu de chauffe pour les autres !
    Un simple brassard « en grève » est donc une « tenue » indigne de l’assemblée, mais les clochards-millionaires de LFI eux, peuvent débarquer déguisés comme au carnaval ! 🤡

    En même temps c’est normal que Melencon et sa secte ne subissent jamais aucune sanction, puisque le sociopathe ultra-raciste-leucodermophobe Melenchon aura déclaré devant un fonctionnaire officier assermenté « La république c’est moi ! » … fallait l’savoir ! 🤪

    LES FAITS :
    Le Marocain, Trotskise, fils de colons Francs-Maçons fonctionnaires coloniaux engagés volontaires Espagnols naturalisés en Algérie, Franc Maçon du GODF, aura publiquement déclaré ces 14.11.2022 à Marseille :

    -“Vous autres là, les militants, il y en a dans cette salle ! Il va falloir commencer à vous organiser les camarades parce que nous, à Marseille, on a du y aller avec des méthodes [temps de pause] impactantes !”. Voilà ce qu’ont pu entendre les électeurs de LFI de la bouche de Jean-Luc Mélenchon hier soir à son meeting de Clermont-Ferrand “contre la vie chère”. Avant de prononcer cette phrase, Mélenchon mentionnait les tags et les collages de l’extrême-droite en amont de son meeting. Une forme de militantisme qui, selon lui, mériterait une réponse de la part des militants LFI. Si l’ancien candidat pèse ses mots, le ton employé ne laisse planer aucun doute sur ses véritables intentions : affronter “l’extrême-droite” dans la rue, par tous les moyens possibles.

    Quelques secondes plus tard, le député diffame une manifestation lyonnaise en hommage à Lola pour justifier ses propos, en qualifiant le cortège pacifique de “milice qui se balade dans Lyon, en foutant la trouille à tout le monde, en tabassant des gens”. Seul hic, aucune violence n’a été constatée ce soir-là, en dépit des messages alarmistes des personnalités de gauche et des représentants antifascistes locaux. »
    […]🤮

    La suite de l’article fait valoir les accointances de Melenchon et de son parti avec les terroristes politiques que sont le mouvement Socialiste Allemand anti-fa, dignes héritiers du socialiste Hitler !

    ____________

    Le Marocain Melenchon qualifie d’extrême droite les socialistes nazis et les socialistes fascistes, donc c’est de la démence sénile précoce d’aller chercher l’extrême droite ailleurs que chez des socialistes comme-lui, mais chez les conservateurs de droite non-socialistes… 🎭
    (oui je sais, une épave comme lui ça perd la boule)

    Pour rappel jamais Melenchon n’aura renié son idole Trotski qui est l’inventeur de la déportation et le créateur des camps de la mort, son régime politique adoré aura exterminé plus de 30 millions de civils pour « délit d’opinion ».

    Factuellement, être l’adorateur de Trotski revient de fait à faire l’apologie de crimes contre l’humanité, par l’apologie de l’inventeur de la déportation 100% socialiste, et des camps d’extermination 100% socialistes également !
    Aussi, pouvons-nous nous interroger sur la « justice Française » qui, n’a jamais condamné ce taré pour « apologie de crimes contre l’humanité ». 🙈🙉🙊
    Donc complicité active du ministère public vu le caractère légal de la répétition du délit pénal sur plus de trente ans. Une erreur administrative est ponctuelle, 30 ans de répétition de l’erreur cela devient une faute caractérisée par la répétition.
    (aucun prof de droit ne peut le contester, c’est dans le code administratif)

    Pis encore, la jurisprudence de cours de cassation ayant permis de sanctionner des chefs de parti et députés FN dans l’exercice de leurs fonctions, invalide de fait le moindre prétexte possible de l’administration à ne pas agir au titre « d’immunité parlementaire » . 🎯

    Si le procureur a besoin d’avocat bénévole pour constituer le dossier d’inculpation de Melenchon, je suis à sa disposition en vertu du code pénal disant « en cas d’absence de la force publique, tout citoyen témoin d’un délit pénal peut se substituer à la force publique pour faire cesser la continuité de l’infraction ».
    C’est clairement le cas depuis 30 ans de frasques de Melenchon ! 🎰
    (« Nul n’est censé ignorer la loi » le ministère public ne va tout de même pas me reprocher d’être un bon citoyen n’est-ce pas …)

    Les multiples liens entre Melenchon (premier patron de Arthur, de son vrai nom Jacques Esselbag) , Alain Bauer et Alain Jakubowicz :
    -GODF, Trotski, communautarismeS, cathophobie totalement revendiquée sur la place publique !

    GODF d’Alain Bauer ex-grand maître du GODF et « en même temps « dirigeant de la Miviludes…ouais je sais ça sonne comme une mauvaise blague mais c’est vrai, et GODF et d’Alain Jakubowicz du CRIF et de la LICRA …
    Qui nous avaient récemment fait un sketch sur LCI disant que le GODF ne comportait que des petits saints, et que la secte n’avait absolument aucune influence et quasi aucun membre en politique.
    Fichtre, pour du foutage de goule ça c’est du suprême de confit de foutage de goule …

    DONC quand on a une assemblé nationale, une 17eme correctionnelle, une Miviludes, et une armée de juges et procureurs, et tout un appareil d’état si OSTENSIBLEMENT PARTIAUX NOUS SOMMES MAL PLACES POUR NOUS MOQUER DE LA CHINE 😉

    Il est l’or de se réveiller sur la qualité de dictature de la raie-publique Fronçaise ….

    Répondre
  • 9 novembre 2022 à 9h26
    Permalink

    LES 7 HOMMES QUI GOUVERNERONT LA CHINE

    « Le doute est le début de la sagesse » (Aristote, le vrai)
    Partant de là, je doute fortement que la Chine soit dirigée de façon sir évidente et caricaturale qu’on nous présente.

    ***Le blanc sein accordé à la Chine depuis Mao par l’ONU, la LDH, les tarés de notre caste merdiatique, et la finance internationale, ne font qu’affermir mon doute légitime.
    (« libérer par le massacre » certains pays relativement bien moins peuplés que la Chine oui, mais aller libérer dans les années 70 plus de 1 miliard d’habitants enfermés dans une des pires dictatures du monde non ? La vaste blague….qui bono ?)

    Chine des années 70, loin d’être blacklistée malgré ses innombrables atteintes aux droits de l’hommes et dogmes religieux de l’ONU, ce alors qu’elle était une dictature et un nain ne pouvant riposter à grand-chose, a au contraire, bénéficié de :
    -délocalisations massives (OMC, OIT + IMO en anglais )
    -de transferts de technologies (OMPI en anglais)
    -de flux financiers hallucinants, y compris aides au développement que la France lui verse encore en 2022
    -d’impunité totale sur le traitement de sa population (TPI)
    -a été et est encore l’un des laboratoires de la dictature mondiale de l’ONU en matière de flicage, monnaies numériques, injection, crédit social, contrôle démographique etc…

    ***Donc oui, les types au sommet de la pyramide de l’ONU (les payeurs) ceux qui ont la Banque Mondiale (privée) en contrôle, sont les mêmes qui décident des guerres et en financent les deux côtés, en décident l’issue, autorisent lancent financent et favorisent des « révolutions » à leur seul bénéfice, décident quelle dictature doit perdurer et laquelle doit finir, décident de faire des expérimentations avec vos corps avec le consentement de l’ONU-OMS etc… et comme nous le savons, contrôlent la secte ONU car qui paye décide + qui bono .

    [digression : Pour ce qui est de la religion climatique, là nous remarquerons que la secte mondialiste ONU ne l’impose drastiquement qu’aux seuls esclaves sans-dents occidentaux, ceux qui émettent le moins de Co2, ceux qui financent tous les autres, financent de force la secte ONU, et qui sont des variables d’ajustement en toute chose (démographie par exemple)]

    ***L’histoire de l’ex-URSS que je maitrise assez bien illustre mon propos :
    -Révolution coco financée par des banquiers Ricains, coût en euro actuel : plus de 2.200 milliards d’euro pour le premier versement connu !

    -« L’agence de planification d’État était subdivisée en ses propres départements industriels, tels que charbon, fer ou construction de machines. Elle possédait aussi des départements transversaux tels que la finance.  »
    En éco rien ne se crée, tout se transmet , donc d’où venait le pognon. Est-ce que l’URSS avait découvert la pierre philosophale ? Mdr !

    -L’URSS a été l’occasion d’un immense développement une révolution industrielle et un saut à l’industrie.
    (d’où venait le pognon.)

    Là aussi, dans le cas de l’URSS tout comme dans celui de la Chine, l’ONU loin de défier la dictature a fait comme avec la Chine, elle a intégré l’URSS parmi les 5 membres dirigeants de l’ONU.
    Ce qui discrédite totalement les chialeries et chantages de l’ONU accusant sans-cesse les « sales blancs » d’être des vilains ne respectant pas « les droits de l’autre » en lieu et place du respect des droits de l’homme voulant l’autodétermination des peuples, la liberté de disposer d’euxc-mêmes, liberté d’expression et d’opinion.
    (SAUF pour les sales sans-dents blancs qui ne pensent pas en communiste internationaliste bien-sûr !)

    Je ne reviens pas sur la nature profonde maçonnique tant de la Chine que de l’URSS, quiconque est initié aux codes couleur, symboles et idéo FM, sait que la FM est-était interdite dans ces pays, pas besoin de contre-loge quand le pays entier est une loge.
    (j’invite tout le monde à étudier le drapeau de l’ex-RDA, ça décalamine le discernement ^^ mais pour aller plus loin il est évident qu’un marteau fait une bonne équerre et une faucille fait un bon compas, le tout sur fond rouge blanc et noir … avec une typographie jaune, c’est sympa comme couleur complémentaire pour « l’oeuvre » n’est-ce pas..)

    Donc oui, je doute fortement, très fortement, que les 7 types qu’on nous présente soient ceux qui, in fine, commandent la Chine .
    Comme en toute chose, pour la Chine ou quelqu’autre sujet, pour savoir qui commande il faut se poser la question « Qui Bono ? »

    ***COMPREHENSION :
    Arrivés là, en dehors de toute considération religieuse, ceux qui savent comprendre les paraboles et métaphore comprendront ce qui suit de façon limpide : « Que celui qui a de l’intelligence déchiffre le nombre de la bête. Ce nombre représente le nom d’un homme, c’est : six cent soixante-six »

    Les fameux talents d’or qu’exigeait le premier percepteur d’impots de l’histoire mondiale, le premier à avoir inventé les taxes. Salomon, personnage que les prisonniers de la secte FM ont été dressés à aduler !
    (les Salomon actuels sont tout en haut, non pas des états mais de l’état des états, fallacieusement qualifié de ONU)

    Dans le cadre du propos ci dessus en référence à la phrase ; »Comme en toute chose, pour la Chine ou quelqu’autre sujet, pour savoir qui commande il faut se poser la question « Qui Bono ? »  »
    Cela nous renvoie à deux institutions de la secte FM ONU, la banque mondiale dont nous connaissons désormais les très privés beneficiaires, la Banque des Réglements Internationaux, le FMI.

    Il s’agit là du pyramidion en or, qui est le sommet de toute pyramide, le sommet étant symboliquement la partie la plus « illuminée » d’une pyramide.
    Au dessus d’eux c’est l’oeil qui voit tout mais étant au sommet les types prétendent être des demi-dieux, ils voient eux-aussi, tout ce qui est placé en dessous d’eux. …
    Les étages inférieurs n’ont qu’une lumière très faible et très partielle (chers amis FM c’est dire si vos gourous vous marchent dessus dès cette symbolique, ils vous font bien comprendre votre place)

    Pour finir, comme dans la réalité, les briques de la pyramide étant les plus mal éclairées et portant le plus de poids, le poids des briques supérieures et du pyramidion, sont les briques du bas de l’édifice.
    (Dans un parfait lavage de cerveau, on ose enseigner ça à des gens, et en même temps leur enseigner le mythe du bon sauvage et de l’être primordial… ce qui revient à leur dire « fous le camps viens içi ! »… Il faut réellement avoir abandonné tout libre arbitre pour se laisser prendre pour des crétins à ce point . J’ai dit !)

    Il semblerait que dans certains clubs, on dit être capable de décoder le sens caché des messages cryptés au delà des dogmes et religions, vérifions si tel est le cas :
    Logion 1.
    Il a dit : Celui qui trouvera l’interprétation de ces paroles ne goûtera point la mort.

    Logion 2.
    Jésus a dit : Celui qui cherche, qu’il ne cesse de chercher jusqu’à ce qu’il trouve ;
    quand il aura trouvé, il sera troublé ;
    troublé, il s’étonnera et il régnera sur le Tout.

    Logion 3.
    Jésus a dit : Si ceux qui vous guident vous disent : voici, le Royaume est dans le ciel, alors les oiseaux du ciel vous devanceront.
    S’ils vous disent : il est dans la mer, alors les poissons vous précéderont ;
    mais le Royaume est au dedans de vous et il est au dehors de vous.
    Lorsque vous vous connaîtrez, vous serez connus et vous saurez que vous êtes les fils du Père qui est vivant ;mais si vous ne vous connaissez pas, alors vous êtes dans la pauvreté et vous êtes la pauvreté.

    Logion 4.
    Jésus a dit : L’homme vieux de jours n’hésitera pas à interroger un petit enfant de sept jours sur le lieu de la vie, et il vivra,
    car beaucoup de premiers seront derniers, et ils deviendront un seul être.

    Logion 5.
    Jésus a dit : Connais ce qui est devant ta face et ce qui t’est caché se révèlera à toi,
    car rien n’est caché qui ne doive être manifesté.

    L’évangile de Thomas a été et est mon fil conducteur depuis des décennies pour apprendre, expérimenter, comprendre et un jour je l’espère maîtriser ^^

    L’autre Saint Thomas, « bizarrement », c’est aussi celui qui croit que ce qu’il voit, celui qui n’avale pas tout et n’importe quoi. 😉
    (ceci-dit ce qu’on avale ne nous salit pas, seul ce qui sort de la bouche peut nous salir ^^)

    Conclusion : Rien n’est ce qu’il semble être et en réalité rien n’est caché qu’en pleine lumière.
    La pression est une énergie subie, la seule façon saine de se débarrasser d’une énergie subie est de la renvoyer à l’expéditeur…c’est plus efficace de la renvoyer à ses « PNJ outils ».
    😉

    Répondre
    • 9 novembre 2022 à 15h58
      Permalink

      Rectification de la dernière phrase du commentaire :
      « c’est plus efficace QUE de la renvoyer à ses « PNJ outils  »

      Cela peut prendre bien des formes mais mettre en lumière ce qui est caché aux yeux de tous reste la meilleure façon de renvoyer à leurs créateurs les mauvaises énergies subies.
      Tous les PNJ exécutants peuvent « en profiter » par ricochet.

      C’est bien plus pragmatique d’encorner le toréador que de de s’acharner sur la cape rouge que sont ses larbins.
      Les choses ont changé, la pénombre, l’anonymat, les firewalls n’existent plus pour ceux qui en ont toujours bénéficié. « Tout fout l’camps mon pov monsieur … »

      « Revelio ! » ⭐
      ( enchantement permettant de révéler des objets cachés ou des métamorphoses )

      [ « Revelio ! » = Humour pédagogique adapté aux « élites » en carton qui se prennent pour Harry Potter depuis des siècles. Il faut parler aux enfants avec les codes qu’ils comprennent …
      Pour leurs N+1 c’est simple : un mystificateur de l’année 1717 peut se faire passer pour « un magicien voyant et sachant tout » pourvu qu’il dispose du code morse dès 1717.
      Morse + éclairage + lentille c’est déjà sympa pour communiquer à la vitesse de la lumière ^^

      Les bobos de l’époque comme ceux actuels, toujours prêts à embrasser de l’exotisme et de l’ésotérisme de chez Lidl, auraient à coup sûr, été les premiers à croire que le code morse donnait des dons surnaturels.
      En 2022 rien n’a changé, y’a même des bobos qui se prennent pour Jupiter, pour un prophète prévenant « la bête de l’événement est là, elle arrive », ou pour « LE Mozart de la finance » … 🙃
      Les hôpitaux psychiatriques regorgent de types identiques 🤡 ]

      Il faut garder de l’humour, surtout dans les circonstances les moins propices à cela . 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *