fbpx

CHUTE VERTIGINEUSE : META VA DEVOIR LICENCIER DES MILLIERS D’EMPLOYÉS !

La stratégie META, se prend une gamelle d’anthologie !

Il y a un peu plus d’une semaine, le directeur financier de Meta, Dave Wehner, a déclaré avec assurance que l’entreprise technologique pas si géante que ça allait geler ses effectifs et limiter les nouvelles embauches…

  • Notre rythme d’embauche s’est ralenti au troisième trimestre, conformément à nos plans annoncés précédemment. Nous avons procédé à 3 700 nouvelles embauches nettes au troisième trimestre, ce qui représente une baisse par rapport aux 5 700 embauches nettes du deuxième trimestre, bien que le troisième trimestre soit généralement une période d’embauche saisonnière plus forte.

Nous nous attendons à ce que les embauches ralentissent considérablement à l’avenir et que les effectifs restent à peu près stables l’année prochaine par rapport aux niveaux actuels…

Nous procédons à des changements significatifs dans tous les domaines afin de fonctionner plus efficacement.

Restructuration, en clair !

Nous maintenons certaines équipes au même niveau en termes d’effectifs, nous en réduisons d’autres et nous investissons la croissance des effectifs uniquement dans nos priorités les plus élevées. En conséquence, nous prévoyons que les effectifs à la fin de 2023 seront approximativement en ligne avec les niveaux du troisième trimestre 2022. C’est à dire dans les choux du business du Web4.0 des « NeuroTech de l’Info ».

META MORT
  • « À l’époque, nous étions un peu surpris (vu l’ampleur des pertes)… »

Traduction:

Dans un monde normal, METHA annoncerait 20% de licenciements après la fermeture.

Les actions ayant chuté de 36 % depuis lors (et de plus de 70 % cette année), quelque chose a apparemment changé très rapidement.

Cours de l'action META Platforms INC
Cours de l’action META Platforms INC – Dernière valeur: 90.79

Le Wall Street Journal rapporte que, selon des personnes au fait de la question, Meta prévoit de procéder à des licenciements à grande échelle cette semaine.

Lors des derniers résultats, Meta comptait plus de 87 000 employés (et n’a jamais connu de baisse trimestrielle de ses effectifs en 18 ans d’existence)…

MET US EQUITY - actions
Actions META US

Selon les sources du WSJ, les licenciements devraient toucher plusieurs milliers d’employés et une annonce est prévue dès mercredi. Les responsables de l’entreprise ont déjà demandé aux employés d’annuler les déplacements non essentiels dès cette semaine.

Bien qu’il soit moins important en pourcentage que les suppressions de postes chez Twitter Inc. la semaine dernière, cela a touché environ la moitié du personnel de cette société.

Le nombre d’employés de Meta qui vont perdre leur emploi est le plus important à ce jour, dans l’industrie de l’Info des Neuro-Technologies, qui en une année était censer déployer ses ailes… et fait un gros plof !

« Mauvaise stratégie Zucky ou tu croyais, [à tort] que c’était comme tu voulais ? » Meta est loin d’être seule dans les neurotech…

Infographic: Mass Tech Layoff Wave Rises Again | Statista

Traduction :

Infographique : La vague de licenciements dans le secteur des technologies de masse augmente à nouveau | Statista – Vous trouverez d’autres infographies sur le site de Statista.

Zuckerberg dit : « Viré et puis c’est tout ! »

Pour rappel, le PDG Mark Zuckerberg a déclaré aux employés lors d’une réunion de l’entreprise à la fin du mois de juin :

« De façon réaliste, il y a probablement un tas de personnes dans l’entreprise qui ne devraient pas être là. »

Il semble qu’il ait trouvé son peuple…

Rien de tout cela ne devrait surprendre les lecteurs, puisque nous avons mis en garde contre un effondrement des salaires après les élections de mi-mandat.

Tout devait être maintenu avant l’élection dans une économie « forte comme l’enfer »…

Graphique : effectif META
Graphique: Suivi effectif META

Mais alors…

…… Et vu les lettres de divers hauts responsables du parti démocrate, nous savons qui sera le bouc émissaire de cet effondrement…

L'enfer des Hommes qui ne savent faire que deux façons parce qu'ils doivent protéger des intérêts de fric. L'Homo Micro du Siècle.... seul au monde avec son gros problèmes

Que se passe-t-il ensuite pour Zuck ?

Compte tenu du tollé suscité par la décision d’Elon Musk de licencier les employés « moins productifs » de Twitter (tout en perdant des millions chaque jour), nous nous demandons combien de temps il faudra avant que ceux qui ont #LearnedToCode doivent faire la transition vers #LearnToBarista et que leur bloc de vote se retourne contre l’un de leurs plus grands bailleurs de fonds.

Vous n’échapperez pas l’effondrement. Sauf si vous décidez de vous y préparer dès maintenant !

Source: ZeroHedge

Je partage maintenant !

2 thoughts on “CHUTE VERTIGINEUSE : META VA DEVOIR LICENCIER DES MILLIERS D’EMPLOYÉS !

  • 9 novembre 2022 à 18h09
    Permalink

    « En hébreu, *meta* signifie *mort* », a tweeté Nirit Weiss-Blatt, une experte en technologie, en réponse à l’annonce de l’entreprise. « La communauté juive ridiculisera ce nom pour les années à venir », a-t-elle ajouté.

    Au delà du choix de ce nom, est-ce bien intelligent d’appler mort, métavers, « univers de la mort », une réalité virtuelle dans laquelle on veut piéger les gens ?
    Ca ne donne pas vraiment envie mis à part pour les passionnés de Walking Dead 😉

    Répondre
  • 9 novembre 2022 à 13h07
    Permalink

    La chute de Facebook-Meta est concomitante à la chute qui allait se produire avec Twitter si le réseau n’avait pas été racheté par Musk .

    Pour synthétiser, Facebook, comme Meta comme jadis Twitter, servaient des intérêts (« étatiques ») et un objectif tout autre que celui affiché.
    Des super entreprises de manipulation des masses, falsification de l’opinion publique par shadow-ban, effacement de contenus, censure pour raisons politiques, usurpation d’identité avec identité vérifiée pour 15.000$ etc… (socio-ingénierie)

    L’affaire est révélée « malgré-lui » par Elon Musk révélant que Twitter perdait 4 millions d’euro par jour !
    (peut-être pas « malgré-lui » le type est assez intelligent pour savoir que les gens intelligents arriveront aux conclusions qui s’imposent)

    Aucune entreprise ne peut fonctionner avec de telles pertes journalières, donc d’où venait le pognon ?
    La réponse est vite répondue (si bête), certainement d’agences à trois lettres, voir de gros milliardaires voulant changer les « sans-dents » à leurs caprices. (le socialiste nazi Soros entre-autres, adore faire cela et y consacre des sommes hallucinantes, ONG, etc..)

    Nous avons également appris que les comptes de personnages publics respectant la procédure de certification officielle n’ont jamais pu acquérir le précieux macaron bleu de certification, surtout s’ils n’étaient pas socialos-cocos.
    Au lieu de cela des employés de haut rang de Twitter revendaient des certifications (gratuites) pour 15.000€ aux « bienpensants », et ce sans aucune vérification.

    Nous avons également appris que les comptes ainsi certifiés du macaron bleu, pouvaient changer de nom pour emprunter le nom d’Elon Musk en gardant leur certification, un faux presque parfait en somme.
    Ce qui a permis à une « comique » démoncrate de se faire passer pour Elon Musk en pleine élection, puis de dire en son nom « Je vote démocrate », dans le seul but de falsifier l’élection.

    Bien sûr cette ignoble femme s’est vue expulsée de Twitter par Elon Musk.

    Bien sur BFMTV toujours adeptes de la fake-news, attribuent cette expulsion pour usurpation d’identité, à une saillie que l’humorite démoncrate que Musk n’aurait pas apprécié, se gardant bien de révéler l’usurpation d’identité et la fausse certification pour 15.000$

    Dans l’état actuel des choses, tout porte à penser que Facebook Meta utilisait les mêmes méthodes politiques de manipulation de l’opinion.
    Voilà pour les sujets que personne ne mentionne dans les merdias subventionnés à des fins de manipulation politioco-bolchevique. ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *