fbpx

NOUVEAU REVERS POUR LES USA: CHINE ET VIETNAM ENGAGENT LES NÉGOCIATIONS D’UN PARTENARIAT STATÉGIQUE MILITAIRE !

Danse de la séduction entre la Chine et son « camarade frère », le Vietnam

La Chine et le Vietnam cherchent à approfondir un partenariat stratégique axé sur la mise en place d’une chaîne d’approvisionnement « stable », mais aussi sur l’éloignement de la région de l’influence et de la présence militaire des États-Unis.

Le président Xi Jinping a déclaré au chef du Parti communiste vietnamien Nguyen Phu Trong, en visite à Pékin lundi, que le Vietnam est un « camarade et un frère ».

Le lendemain, les deux hommes ont publié une déclaration commune, soulignant « l’engagement des deux pays à développer des relations bilatérales saines et stables dans une perspective stratégique et à long terme, dans une période de grands changements dans le monde, et leur adhésion commune et inébranlable à la direction du parti communiste », selon les médias d’État chinois.

Les médias d’État ont également annoncé que « Xi a remis la médaille à Trong, saluant Trong comme un marxiste convaincu, un camarade proche et un ami sincère du PCC. »

Xi Jinping, secrétaire général du Comité central du Parti communiste chinois et président chinois, remet à Nguyen Phu Trong, secrétaire général du Comité central du PCV, la médaille de l’amitié de la République populaire de Chine.

Xinhua écrit plus loin, citant Xi : « Grâce à sa grande attention et à sa promotion personnelle, l’amitié traditionnelle entre les deux partis et les deux pays a été consolidée, la confiance mutuelle politique a été renforcée, la coopération pratique a été approfondie et les échanges et l’apprentissage mutuel ont été de plus en plus étroits, a déclaré Xi. »

« Le Vietnam … a fait du développement de l’amitié et de la coopération avec la Chine la priorité absolue de notre politique étrangère », a déclaré Trong à Xi.
Il est devenu le premier dirigeant étranger à se rendre en Chine depuis que Xi a obtenu un troisième mandat.

Arrivée du Nguyen Phu Trong, secrétaire général du Comité central du PCV, en Chine

La Chine déclare que le Vietnam a accepté de ne jamais autoriser de bases américaines sur son sol

Une grande partie du sommet a porté sur la sécurité en mer de Chine méridionale, à un moment où Washington et Pékin se défient militairement dans les eaux régionales :

Xi a « échangé des vues approfondies et franches sur les questions maritimes » avec son homologue vietnamien, selon la déclaration conjointe publiée mercredi.

Ils ont convenu qu’il était « crucial de gérer correctement les différences et de maintenir la paix et la stabilité en mer de Chine méridionale » et que les deux parties devaient « s’abstenir de prendre des mesures qui compliquent la situation et aggravent les différends ».

Alors que les médias d’État chinois ont affirmé que le Viêt Nam avait accepté de refuser d’accueillir des bases étrangères – en particulier des bases américaines – sur son sol, les documents bilatéraux finaux de la rencontre Xi-Trong n’en font pas mention.

Xi Jinping et Nguyen Phu Trong en discussions

Des promesses qui semblent uniquement verbales

Les rapports régionaux ont attribué cet accord aux promesses verbales faites lors de la visite du dirigeant vietnamien. Par exemple, le South China Morning Post a écrit : « Le moral de Pékin, qui est lassé de l’influence américaine à Taïwan et en mer de Chine méridionale, sera renforcé par le refus du Vietnam d’accueillir des bases étrangères sur son sol, ont déclaré les analystes alors que le chef du Parti communiste vietnamien Nguyen Phu Trong concluait sa visite de quatre jours en Chine. »

Washington fait depuis longtemps pression pour que le Vietnam autorise une coopération militaire plus étroite contre la Chine…

Traduction:
Comment la campagne du Pentagone visant à recruter le Vietnam comme allié militaire contre la Chine a révélé les illusions de la stratégie de guerre américaine. @GarethPorter explore un cas révélateur de l’autodérision militaire américaine.

Et un rapport de suivi dans le SCMP [Journal South China Morning Post] a noté que le document final « ne mentionnait pas la déclaration de Trong selon laquelle son pays ne permettrait à aucune nation d’établir une base militaire au Vietnam, ou de rejoindre une alliance militaire, ou d’utiliser la force contre un pays, ou de travailler avec un pays pour s’opposer à un autre ».

En outre, le rapport indique que « les déclarations publiées par le Vietnam ne comprenaient pas non plus ces remarques, qui n’apparaissaient que dans le compte rendu de la réunion par l’agence de presse d’État chinoise Xinhua. »

Pénuries, crise énergétique, la guerre mondiale est-elle inévitable ? Visionnez notre entretien avec Jacques Baud :

Source: Zero Hedge

Je partage maintenant !

One thought on “NOUVEAU REVERS POUR LES USA: CHINE ET VIETNAM ENGAGENT LES NÉGOCIATIONS D’UN PARTENARIAT STATÉGIQUE MILITAIRE !

  • 10 novembre 2022 à 14h35
    Permalink

    Oui mais les Vietnamiens ont raison, car la Chine, n’exige pas d’eux de changer l’intégralité de leur vocabulaire au nom de « l’inclusion ».
    [inclusion =sophisme pour dire génocide des sous-chiens]

    Contrairement aux kaisers de l’eurodictature europe et haine, la Chine, n’interdit personne de dire Mr ou Mme pour lui préférer « Mx pour ne pas invisibiliser les personnes trans » au nom de l’inclusivité des 0.1 à 0.5% de trans en europe.

    Contrairement aux kaisers de l’eurodictature europe et haine, la Chine n’interdit personne de dire le mot « période de Noël » aux Vietnamiens pour lui préférer le mot « la période de vacances » …
    Stigmatiser et interdire aux SEULS chrétiens jusqu’au nom de leurs fêtes religieuses, c’est normal c’est les souc-chiens esclaves …

    Contrairement aux kaisers de l’eurodictature europe et haine, la Chine n’interdit personne de dire le prénom « Marie », il faut remplacer ce prénom par Malika, toujours selon l’eurodictature europe et haine .
    (non non, le grand remplacement n’existe pas, si vous osez le penser vous êtes un complotiste d’ultra droite socialiste nazi !)

    Est-ce que j’exagère ?
    Même pas, d’ailleurs c’est officiellement « certifié VRAI » par les merdias officiels la preuve : https://youtu.be/v14Lld7xpz0

    Pour tous ceux qui ne peuvent pas croire la triste réalité pré-génocidaire, sur simple commentaire de demande je pourrais leur transmettre le fameux PDF officiel de la commission europe et haine dont il est question ! « union of equality european commission guideline for inclusive communication .pdf » 😉

    [L’eurodictature europe et haine du fils de nazi Klaus Shwarb :
    L’histoire du père de Klaus, l’Allemand Eugen Schwab, qui a dirigé la branche allemande d’une société d’ingénierie suisse, soutenue par les nazis, pendant la guerre en tant qu’entrepreneur militaire de premier plan, est particulièrement révélatrice.
    Cette société, Escher-Wyss, utilisait des esclaves déportés pour produire des machines essentielles à l’effort de guerre nazi et à la production d’eau lourde pour le programme nucléaire nazi.
    Ils fournissaient également des lance-flames comme ceux que l’on peut voir dans le film « Le vieux fusil ».
    Des années plus tard, dans la même entreprise, le jeune Klaus Schwab siégeait au conseil d’administration lorsqu’il a été décidé de fournir au régime raciste d’apartheid d’Afrique du Sud l’équipement nécessaire pour poursuivre sa quête de devenir une puissance nucléaire.

    Ceux qui désireraient tout le dossier sur les SCHARB peuvent taper dans leur moteur de recherches : « les-valeurs-de-la-famille-schwab Unlimited Hangout » …
    A partir de là les lecteurs comprendront que tous les Young Global Learders sont, par ricochet, de petits collabos aux socialistes nazis … ce n’était pas la peine de le préciser tant c’est évident mais ça và mieux en le disant ! ]

    Donc oui, aucun prédisent Chinois n’a jamais osé dire « les Chinois n’existent pas », pas plus qu’un president Chinois se serait déclaré être « Nüwa et Fuxi » ou même « Jupiter »…

    [j’ai choisi l’exemple Nüwa et Fuxi parce que Nüwa porte un compas et Fuxi porte une équerre…
    Certains manipulateurs de « frangins » ont réussi à leur faire croire que Nüwa et Fuxi sont la preuve incontestable que leur mouvement spéculatif existait en chine il y a 1200 ans.
    De la même manière, dans mille ans, n’importe qui réussira à faire croire aux « frangins » que tous les enfants étaient de grands initiés du 33em degré dans l’école du XXeme siècle, la preuve ils avaient tous un compas et une équerre dans leurs cartables …
    Pffftt comme disait Aristote « Le doute est le début de la sagesse », il serait temps de commencer à douter les mecs ! ]

    PS : Quiconque sait comment se qualifie l’URSS ou même la Chine rira ouvertement des mots république et démocratie, cela vaut pour l’A-France également ^^

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *