fbpx

L’IRAN ACCUSE DES ESPIONS DE LA CIA D’ÊTRE RESPONSABLES DU SOULÈVEMENT NATIONAL !

L’Iran en pleine répression autour de l’affaire Masha Amini

L’Iran a officiellement accusé deux femmes journalistes iraniennes d’être des espionnes de la CIA et les « principales sources d’information des médias étrangers », après qu’elles ont contribué à révéler l’histoire de Masha Amini, une Iranienne kurde de 22 ans dont la mort en détention par la « police des mœurs » le mois dernier a déclenché un soulèvement national.

Un journal avec une photo de couverture de Mahsa Amini, une femme décédée après avoir été arrêtée par la police des mœurs iranienne, est vu à Téhéran le 18 septembre. (Wana News Agency Via Reuters)

L’accusation est passible de la peine de mort.

Selon le Washington Post, les journalistes Niloofar Hamedi et Elahe Mohammadi sont actuellement détenues à la prison iranienne d’Evin, où elles se trouvent depuis la fin septembre, à la suite de la publication de leur article et des manifestations féministes qui ont suivi, appelant au renversement des dirigeants religieux iraniens.

Dans une déclaration commune envoyée aux médias iraniens vendredi soir, heure locale, le ministère iranien du Renseignement et l’agence de renseignement des Gardiens de la révolution islamique, les très redoutés gardiens de la sécurité de l’État iranien, ont accusé la CIA d’avoir orchestré les reportages de Hamedi et Mohammadi, et ont déclaré que « des services d’espionnage alliés et des mandataires fanatiques » avaient planifié les troubles sans chef dans tout le pays.

La CIA, ainsi que les agences d’espionnage britannique, israélienne et saoudienne, « ont planifié de manière extensive le lancement d’une émeute nationale en Iran dans le but de commettre des crimes contre la grande nation iranienne et son intégrité territoriale, ainsi que de préparer le terrain pour l’intensification des pressions extérieures », selon la déclaration non étayée.

Elle affirme également, sans fournir de preuves, que les deux journalistes ont été formés à l’étranger et envoyés pour provoquer la famille d’Amini et diffuser de la désinformation. -WaPo

Les rédacteurs en chef des journalistes ont nié ces accusations et ont déclaré que les femmes ne faisaient que leur travail.

« Ce qu’ils ont évoqué comme preuve de leurs accusations est la définition exacte du devoir professionnel des journalistes », a déclaré l’Association des journalistes d’Iran dans un communiqué samedi.

D’autres journalistes hors d’Iran ont déclaré au Post que ni Hamedi ni Mohammadi n’étaient leurs sources originales.

« Il s’agit d’une menace pour les autres journalistes, les autres médias, qui, s’ils continuent à publier des informations… seront accusés de ce type de délit », a déclaré la journaliste française Aida Ghajar, de l’agence de presse Iran Wire.

Selon les groupes de défense des droits, plus de 200 personnes – dont des dizaines d’enfants – ont été tuées au cours de la répression des manifestations, et plus de 12 000 ont été arrêtées.

Lundi, les autorités ont commencé à inculper quelque 500 manifestants qui avaient été placés en détention.

Entre-temps, environ 45 journalistes iraniens ont été arrêtés, selon le Comité pour la protection des journalistes, basé à New York.

« Ce scénario » consistant à qualifier les reporters d’espions étrangers « est le scénario que le régime iranien utilise toujours contre les journalistes. »

Et que dire des sources gouvernementales anonymes affirmant que les journalistes diffusent la désinformation du Kremlin ?

Comprendre tous les rouages de l’Or en lisant notre livre Géopolitique de l’Or !

Source : Zero Hedge

Je partage maintenant !

2 thoughts on “L’IRAN ACCUSE DES ESPIONS DE LA CIA D’ÊTRE RESPONSABLES DU SOULÈVEMENT NATIONAL !

  • 12 novembre 2022 à 8h19
    Permalink

    Pas impossible du tout … 😉
    Je connais qu’extrêmement peu de révolutions qui ne soient pas des révolutions étrangères, y compris pour les révolutions de Bohême, c’est dire si ça ne date pas d’aujourd’hui…

    Quiconque a étudié à fond le régime bolchévique sait que déjà, la révolution étrangère en Iran a été organisée par un frangin de Trotski.
    (ceci explique partiellement les raisons inavoués de l’hostilité entre Iran et Israël)

    Et quiconque a continué à étudier la question de l’Iran, sait que suite à cette révolution étrangère et Trotskiste en Iran, a suivi une révolution étrangère Américaine en Iran.

    Je pourrais donner des noms, des détails, tout le développement avéré pas à pas, mais ce serait très long et vaudrai quasiment un livre sur ce seul sujet.
    Un livre quasi vain, puisque les masses hypnotisées de PNJ de jeux vidéo préfère la projection sur le mur de la caverne (Platon) à la réalité .
    (collectivement on ne se soustraira pas des étapes : libération, sortie de l’hypnose, diffusion de la réalité et des vérités dérangeantes, remise à niveau)

    Répondre
    • 12 novembre 2022 à 10h25
      Permalink

      CORRECTIF
      « raisons inavouéEs »
      « les masses hypnotisées de PNJ de jeux vidéo préfèreNT »

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *