fbpx

LES INJECTIONS SONT-ELLES DANGEREUSES ? AVEC CHRISTINE COTTON

Demain mercredi 16 novembre à 12h, Géopolitique Profonde reçoit en direct Christine Cotton !

Biostatisticienne depuis 1995, ancien PDG d’une société de recherche sous contrat, Christine Cotton a publié un rapport qui met en évidence les multiples biais méthodologiques invalidant les résultats de l’essai clinique de phase 3 ayant donné lieu à l’utilisation du vaccin Comirnaty ® (Pfizer) en vie réelle.

Ses conclusions sont inquiétantes mais surtout en totales contradictions avec le narratif que le gouvernement a imposé pendant la dictature sanitaire !

Les injections sont-elles dangereuses ? Les vaccinés sont-ils exposés à des effets secondaires graves ?

Ces questions auront définitivement des réponses grâce à une experte dans son domaine, Christine Cotton, qui sera sur la chaîne de Géopolitique Profonde demain à 12h !

Vidéo retirée de YouTube, retrouvez-la gratuitement ici :

Je partage maintenant !

7 thoughts on “LES INJECTIONS SONT-ELLES DANGEREUSES ? AVEC CHRISTINE COTTON

  • 27 novembre 2022 à 11h20
    Permalink

    Aux dernières nouvelles de santé publique outre-Atlantique, les personnes inoculées à coups d’injections expérimentales à ARN messager « constituent désormais la majorité des décès dus au covid aux États-Unis » (admission somme toute inattendue de la part du Washington Post, publiée le 23 novembre 2022) :

    (hâche t’es pépé)://(vvv).business-standard.com/vaccinated-people-now-make-majority-of-covid-deaths-in-us-report

    Évidemment, l’explication qu’en donnent les colporteurs indécrottables de covidisme bienpensant souffre d’une illogicité symptomatique toujours aussi saisissante de grossièreté :

    Proposition A (ce qu’observent aujourd’hui les CDC américains) : « Les personnes vaccinées constituent désormais la majorité des décès des suites du covid aux États-Unis. »

    Proposition B (la recommandation du Washington Post après avoir énoncé la Proposition A) : « Le fait de ne pas être vacciné reste un facteur de risque majeur de décès imputable au covid-19 » (voir ici).
    En d’autres termes, si tel patient meurt, ayant été « testé positif » au SRAS-CoV-2 sans avoir été « vacciné », il doit (nécessairement) avoir succombé des suites de son infection par le virus mondialiste ; mais, s’il meurt après avoir reçu l’injection expérimentale « contre » le virus mondialiste, on imputera son décès à son âge et/ou à quelque comorbidité dont il aurait souffert…

    Les données des CDC mentionnées dans l’article précédent sont consultables au lien suivant :

    (hâche t’es pépé) ://data.cdc.gov/Public-Health-Surveillance/Rates-of-COVID-19-Cases-or-Deaths-by-Age-Group

    Répondre
  • 17 novembre 2022 à 17h26
    Permalink

    Quand nous avons regardé cette émission en 2010-2011 c’était de la science fiction, à peine croyable, « des gens si bien ne feraient pas ça » n’est-ce pas …

    VIDEO
    https://ugetube.com/watch/vaccin-nations-c-039-%C3%A9tait-en-2010-jesse-ventura-censure-y-utube_skXVhWgQ5mJz2Fo.html

    En 2022 c’est devenu assez proche de la réalité, l’avenir à moyen-terme nous le dira…

    Si Franck désire le documentaire d’origine au complet, je peux le lui fournir, je suis un véritable archiviste depuis très longtemps déjà.
    (archiviste pas du niveau de feu Monsieur Emmanuel Ratier mais je me défends)

    Répondre
  • 17 novembre 2022 à 16h30
    Permalink

    VIDEO
    Un son de cloche différent au nom de la pluralité d’information qui lui-seul permet de parler de consentement éclairé contrairement à la pensée unique :

    « Impact réel des « vaccins » anti-Covid en population générale et sur les enfants

    https://odysee.com/@JeanDominiqueMichel:e/4.-Marseille_Darles:a

    Dans ce quatrième volet du colloque « Corruption et fraude au cours de la crise Covid depuis 2020 », Emmanuelle Darles, docteur en informatique, membre du Conseil scientifique indépendant, analyse les données de pharmacovigilance relatives aux injections géniques expérimentales présentées comme « un vaccin comme les autres ». Cette fraude nominale se double hélas d’un terrible mensonge quant à leur innocuité. « Sûr et efficace » une formule de neuro-marketing, ne décrit absolument pas ce que les données de pharmacovigilance donnent à voir. »

    J’aime bien le titre du powerpoint de la vidéo « Machin 19 et Vasecination, entre mensonges et crime en bande organisé »

    —–

    Révélation explosive : le Parlement Européen commence à s’inquiéter des activités douteuses du mari de Von Der Leyen

    D’après une information exclusive obtenue par le média allemand Weld.de, le Parlement européen commence à se poser des questions sur les activités louches de Heiko von der Leyen, mari d’Ursula von der Leyen. Le récent financement de 320 millions d’euros dont a bénéficié son labo, Orgenesis, de la part de la Commission européenne (présidée par sa femme), est sévèrement dénoncé par des euro-députés.

    En effet, d’après le média allemand Weld.de, l’une des sources les plus fiables de ce pays, les activités du mari de la présidente de la Commission européenne fait réagir plus d’un dans les coulisses de l’Union européenne.

    Via : lecourrier-du-soir.com et le le média allemand Weld.de

    (Bizarrement cette affaire Von Der Leyen me fait penser à l’affaire de Sam Bankman-Fried et son FTX, république exemplaire qu’ils disaient ….)

    Répondre
  • 17 novembre 2022 à 10h29
    Permalink

    Comment l’OMS et BigPharma ont piégé la planète entière !

    https://odysee.com/@laileastick:4/Little-2022-083-OMS-et-BigPharma:7

    Je ne cesse de dire que l’ONU est l’ennemi de l’humanité entière et doit être démantelée, ses cadres châtiés.
    Je le dis depuis des années et je ne cesserai jamais de le dire, puisque c’est une vérité largement documentée .

    Que le chef de l’OMS soit un type reconnu pour crimes contre l’humanité, n’est en rien une coïncidence, l’ONU adore les terroristes, les sectes, les meurtriers, pourvu qu’ils soient communistes, ou tout du moins d’ultra-gauche !

    Répondre
  • 16 novembre 2022 à 19h49
    Permalink

    Je ne reçois pas l’émail, j’ai vérifié mes spams :/

    Répondre
  • 15 novembre 2022 à 19h12
    Permalink

    Je connais des héroïnomanes qui s’injectent leur saloperie .
    Mais les toxicos courent mille fois moins de risques que les « toxicos légaux » qui se font injecter tous les trois mois avec un produit expérimental désormais en cocktail façon gloubi-boulga.

    Pour ne pas avoir dix trains de retard, l’OMS a officiellement autorisé à ce que TOUS les types de vaccins soient désormais pratiqués avec la technologie ARNm .
    Un toxico pouvait survivre des décennies en s’injectant sa merde des milliers de fois, je ne parierai pas ni sur le mot « décennies » ni sur le mot « milliers » pour les « vax »

    Dors et déjà aux USA on parle d’augmentation drastique de nombre de cancers et de suppression possible du système immunitaire, en plus des caillots sanguins inconnus démontrés et re-démontrés des milliers de fois …

    (Pour le cancer, aux USA il est question de +5000% après le troisième shoot … mais c’est comme Tchernobyl, l’europe a été la seule à être épargnée 😉
    Le socialiste Josef Mengele disait « Le principe de précaution c’est pour les ringards »
    Comme dit le serpent dans le Livre de La Jungle : »ayez confiance, croyez en eux » même si le caducée représente un serpent … )

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *