fbpx

LE RÉPARATEUR DE L’ORDINATEUR PORTABLE DE HUNTER BIDEN RÉVÈLE L’AVERTISSEMENT « EFFRAYANT » D’UN AGENT DU FBI !

Le fameux réparateur dévoile les menaces reçues de l’agent gouvernemental

John Paul Mac Isaac, le réparateur d’ordinateur portable qui aurait trouvé l’ordinateur portable de Hunter Biden, a révélé lundi qu’il travaillait avec les législateurs républicains se préparant à enquêter sur le jeune Biden après avoir obtenu la majorité à la Chambre des représentants lors des élections de mi-mandat de ce mois-ci.

Dans une interview accordée lundi à Fox News, Mac Isaac a affirmé qu’un agent du FBI lui avait donné un avertissement « effrayant » lors de son premier contact avec le bureau après avoir trouvé l’ordinateur portable.
Le réparateur d’ordinateurs portables basé dans le Delaware a déclaré qu’il se souvenait avoir dit à un agent qu’il changerait leurs noms lorsqu’il publierait son livre.

« C’est alors que l’agent Mike s’est retourné et m’a dit que, d’après son expérience, rien n’arrive jamais aux personnes qui ne parlent pas de ces choses », a déclaré Mac Isaac, affirmant qu’il s’agissait d’une menace voilée de garder le silence.

« Je fais face à des représailles sur de multiples fronts depuis deux ans, lorsque ce que j’ai fait a été divulgué au pays. Je m’y attends, et je m’attends à ce que cela continue », a-t-il ajouté à Fox News alors qu’il faisait la promotion de son livre.

Les républicains, a-t-il ajouté, devraient tenir « le FBI responsable de sa collusion avec les médias grand public et sociaux pour bloquer une histoire, une vraie histoire avec de vraies conséquences », et ils devraient « faire toute la lumière sur ce que la famille Biden faisait lorsque Joe Biden était vice-président ».

Lundi, un avocat de Hunter Biden, Chris Clark, a déclaré à CBS News que Mac Isaac n’avait pas le « consentement de Hunter pour accéder à ses données informatiques ou les partager avec d’autres « 

Selon certains analystes, c’est peut-être la première fois que l’un des avocats de Hunter Biden confirme qu’il a laissé l’ordinateur portable chez le réparateur d’ordinateurs du Delaware.

Plus tôt cette année, Mac Isaac a rappelé au New York Post comment Hunter Biden était arrivé dans son atelier de Wilmington, dans le Delaware, en avril 2019.

« Je suis content que vous soyez encore ouvert », lui aurait dit Hunter Biden. « Je viens du bar à cigares, et on m’a parlé de votre boutique, mais je devais me dépêcher parce que vous fermez à sept heures ».
« J’ai besoin de récupérer les données de ces appareils, mais ils sont tous endommagés par des liquides et ne s’allument pas », se souvient Mac Isaac.

Le président américain Joe Biden (à gauche) salue son fils Hunter Biden après avoir assisté à une messe à l’église catholique Holy Spirit à Johns Island, en Caroline du Sud, le 13 août 2022. (Nicholas Kamm/AFP via Getty Images)

Des enquêtes bientôt ouvertes par les Républicains au sujet d’Hunter Biden, mais surtout de son père

CBS a cité un expert indépendant affirmant que les données provenant de l’ordinateur portable de Hunter Biden sont authentiques, deux ans après que le New York Post et d’autres médias, dont The Epoch Times, en aient parlé.

La raison pour laquelle CBS a décidé de publier son rapport lundi n’est pas claire. The Epoch Times a contacté le service de presse du FBI pour obtenir des commentaires.

NYP, édition du 19 Mars 2022: Des espions qui mentent –
Les « experts » du renseignement qui ont faussement discrédité l’ordinateur portable de Hunter Biden – et ne s’excusent oujours pas.

Après que les républicains ont repris la majorité à la Chambre, les principaux législateurs du GOP [« Grand Old Party »- Grand Vieux Parti ou Parti Républicain] ont indiqué qu’ils allaient enquêter sur les dossiers bancaires et les affirmations des dénonciateurs qui montrent des liens entre Hunter Biden et le président Joe Biden.

À quelques semaines de l’élection générale de 2020, le New York Post a publié des informations provenant de l’ordinateur portable, montrant ce que les républicains et d’autres critiques disent être des transactions commerciales louches entre la famille Biden et des individus liés au Parti communiste chinois et à des entreprises énergétiques ukrainiennes.

Dans une interview de 2019, le plus jeune des Biden a nié avoir fait quoi que ce soit de mal, mais a reconnu que ces transactions avaient créé une impression extérieure négative.

Le représentant James Comer (Kentucky.), qui devrait présider le comité de surveillance et de réforme de la Chambre, a déclaré aux journalistes la semaine dernière que le comité enquêtera non seulement sur Hunter Biden, mais aussi sur le président Biden.

James Richardson Comer Jr. Républicain élu à la Chambre des représentants des États-Unis pour le Kentucky.

« Je veux être clair. Il s’agit d’une enquête sur Joe Biden. C’est sur ce point que la commission se concentrera au cours du prochain Congrès », a déclaré M. Comer aux journalistes.

« Cette commission évaluera l’état des relations de Joe Biden avec les partenaires étrangers de sa famille et la question de savoir si le président est compromis ou influencé par des fonds et des influences étrangères », a-t-il déclaré, ajoutant que sa commission a acquis des rapports d’activités suspectes déposés par de grandes banques.

Les réponses de la Maison Blanche

En réponse, la Maison-Blanche a déclaré la semaine dernière dans un communiqué que les républicains de la Chambre des représentants se livraient à des attaques partisanes contre les membres de la famille de M. Biden.

L’administration a accusé le GOP de trafiquer des « théories de conspiration démenties depuis longtemps », sans donner plus de détails.

« Le président Biden ne va pas laisser ces attaques politiques le distraire de la nécessité de se concentrer sur les priorités des Américains », a déclaré aux médias Ian Sams, porte-parole du bureau du conseiller de la Maison Blanche.

Quelques semaines après l’élection de 2020, le jeune Biden a déclaré que les procureurs du Delaware enquêtaient sur ses affaires fiscales, bien qu’il n’ait pas été accusé d’un crime. Depuis lors, peu de détails ont été divulgués publiquement sur cette enquête.

Alors que les républicains mènent leur enquête, on ne sait pas combien d’Américains la considéreront comme une priorité absolue.

Moins de 30 % des électeurs ont déclaré dans un récent sondage que Hunter Biden devrait être une priorité absolue pour le prochain Congrès, tandis qu’environ 52 % des républicains ont exprimé leur intérêt pour une enquête sur lui.

Depuis plusieurs mois, d’autres sondages ont montré que la cote de popularité du président Biden est restée largement inférieure à la réalité dans un contexte d’inflation élevée, de craintes de récession et de recrudescence des crimes violents dans tout le pays.

Pour comprendre les enjeux des récents midterms américains, leurs résultats et leurs conséquences possibles, visionnez notre entretien avec Terrence d’Araucanie !

Source: Zero Hedge

Je partage maintenant !

4 thoughts on “LE RÉPARATEUR DE L’ORDINATEUR PORTABLE DE HUNTER BIDEN RÉVÈLE L’AVERTISSEMENT « EFFRAYANT » D’UN AGENT DU FBI !

  • 27 novembre 2022 à 16h30
    Permalink

    Le socialiste Biden pille le Venezuela :

    « L’administration Biden annule l’interdiction de Trump sur Chevron de pomper du brut vénézuélien
    energy/us-closer-issuing-chevron-license-pump-oil-venezuela

    Samedi, la Maison Blanche a dévoilé un changement monumental dans sa politique vénézuélienne, étant donné qu’il y a peu de temps, Washington n’a même pas officiellement reconnu Nicolás Maduro comme dirigeant légitime du pays socialiste latino-américain, annonçant l’assouplissement des sanctions pétrolières qui permet à Chevron de pomper du brut vénézuélien et de l’exporter aux États-Unis.

    Chevron a été contraint d’arrêter tous les forages il y a un peu moins de trois ans en raison des sanctions de l’administration Trump, également dans le cadre d’une politique américaine qui reconnaissait le chef de l’opposition Juan Guaidó comme « président par intérim ».

    Bloomberg confirme à la suite de la nouvelle déclaration de la Maison Blanche, « Chevron a reçu une licence de six mois qui autorise la société à produire du pétrole ou des produits pétroliers au Venezuela, selon une licence générale du département du Trésor américain. Le foreur basé à San Ramon, en Californie, est également autorisé à reprendre les exportations de pétrole brut qui avaient été interrompues depuis 2019, lorsque les États-Unis ont renforcé les sanctions contre le producteur de l’OPEP.

    MARCHÉ DU PÉTROLE: Washington assouplit ses sanctions pétrolières contre le Venezuela, permettant à Chevron (pour les 6 prochains mois) de pomper du brut dans la nation latino-américaine et de l’exporter aux États-Unis. Un changement majeur dans la politique de la Maison-Blanche
    — Javier Blas (@JavierBlas) 26 novembre 2022

    C’est en avril 2020 que le président Trump a ordonné à Chevron de « liquider » ses champs pétrolifères au Venezuela, ce qui signifiait également retirer ou démanteler ses vastes machines et infrastructures.

    Pour cette raison, le PDG de Chevron, Mike Wirth, a récemment estimé qu’il faudrait « des mois et des années pour commencer à entretenir et à rénover les champs et l’équipement et à modifier toute activité d’investissement ». Pour cette raison, beaucoup considèrent la licence conditionnelle de six mois de la Maison Blanche comme un calendrier et une contrainte complètement irréalistes.

    Deal est une blague
    1. Besoin de milliards et beaucoup plus de temps que 6 mois pour extraire plus de pétrole de ce pays en raison de l’infrustructure
    négligée 2. Le gouvernement VZ n’obtiendra aucun produit dans le cadre de l’accord. Maduro ne sera pas content. Les États-Unis espèrent des « élections libres et équitables » pour ce selon le NY Times.
    — Tracy (Chi ) (@chigrl) 26 novembre 2022 »

    La gauche ne pille pas, est anti-impérialiste, anti-guerre, et super écologiste qui paraît …
    C’est pour cela que toute la gauche Européenne était pro-Biden et Trumpo-phobe .
    Pétrole Vénézuélien, déclarations de Biden contre la religion climatique, envoie de bombes carbonées pour favoriser la guerre en Ukraine etc…

    Pour rappel : le socialiste Obama a été le président ayant déclenché le plus de guerres en simultané de l’histoire US, pendant que le « vilain Trump » est celui qui en aura arrêté le plus.
    Les faits avérés sont têtus …

    PS : Pas la peine deme parler du néo-conservateur Bush, les néoconservateurs ne sont pas de droite, le mouvement néo-conservateur est né du mouvement Trotskiste, a été crée quasi uniquement que par des Trotskistes .
    Il suffit de regarder l’historique de la création du mouvement néo-conservateur et qui l’a crée pour le vérifier, bien que cela devrait être déjà su puisque cela fait partie de la culture générale.
    La guerre de 2001 était donc une guerre Trotskiste .

    Répondre
  • 25 novembre 2022 à 10h56
    Permalink

    « Avertissement effrayant » … bof bof …pas tant que ça.

    C’est trop direct pour être le moins du monde effrayant.
    De plus c’est face à face par une personne identifiable par de multiples biais, (agence, bureau, division du bureau, service, nom propre, CV, relations, réseaux, déplacements, véhicule, pus tout ce que dit les vêtements comportements attitudes sur une personne… etc…)

    On appelle cela « offrir un bout du fil pour dévider la bobine », c’est ni fin, ni malin, c’est même de la fébrilité du camps adverse.
    Il faut toujours être très fébrile pour mettre des coups de pression, donc s’avouer être en position de faiblesse + dire implicitement ses points faibles…
    C’est toujours hilarant quand un adversaire vous dit ses points faibles, ça donne une idée de son piètre niveau.

    De là l’informaticiens avait une bonne base pour travailler proprement et dans les règles :
    1- Jouer au con et jouer le jeu du paniqué et/ou du cogno innocent qui marche dedans, le temps de dévider la bobine.
    2- Sonder, tester, dévider la bobine le plus possible tout en se faisant passer pour « pantin sous contrôle »
    3- Une fois les infos accumulées retour à l’envoyeur, le but du jeu étant de ne jamais garder la pression, en faire un truc de positif, rendre les coups de pression contre-productifs (éducation pavlovienne)

    Facile à dire ?
    Ben non, prenons un exemple.
    On vous envoie un pot de miel, ne franchissez pas le pas, jouez le jeu et le cogno, faites-lui perdre son temps, et travaillez comme dix hommes à dévider la bobine dans le même temps.
    Soyez futile, limite « je suis devenu branlouse d’un coup » .
    Jouez un peu, ces gens sont toujours marrants, on apprend toujours énormément de choses.
    Une fois les infos accumulées envoyez le message « orgues de Staline », balancer un peu de trucs désagréables histoire de dire « mec c’est contre-productif, t’as vu dans quel état tu t’es mis ? » .

    Pas d’excés, pas de crise d’hystérie, ni de démesure, pas la peine de s’abaisser à être un haricot mange tout face à des machins qui n’ont aucune finesse.
    Par contre autorisation de faire mumuse comme un chat s’amuserait avec une proie.
    « Souriez vous êtes filmés », d’invisibles les gens d’en face sont désormais visibles, de véritables petits poucets, ça se remarque rapidement, plus ils ont de power moins ils sont prudents et plus ils sont des petits poucets.

    Quand un roi de la jungle vous envoie ses larbins, qui vous donnent les QG et une partie de leurs potes, de l’organifgramme, des chemins pour arriver à sa tanière perso, de ce qui le met en panique, c’est assez rigolo finalement.
    Si en plus contrairement à eux, vous êtes un livre vierge et non imprimé, s’ils ont encore deux neurones ils devraient comprendre qu’ils ont fait une énorme connerie.
    (mais bon, eux ou d’autres recommenceront, pour le même résultat et à chaque fois vous avancez sur l’échiquer, donc faut leur dire « merci continuez ». )

    Avec le PC portable dans les mains et surement des copies du SSD, l’informaticien avait tous les outils pour bien s’amuser et donner un bon coup de journal sur la tête du clébard « coucouche panier » .
    C’est toujours mieux de montrer que « si on veut on peut », que de sous-traiter l’arme de dissuasion.
    Personne n’a envie de rendre rageux quelqu’un qui possède une arme de destruction massive, qui anticipe tout avec dix coups d’avance, ne gâche pas ses munitions sérieuses, et n’envoie que quelques petits pétards mitraillette pour enfants.
    On appelle cela la doctrine de la riposte proportionnée ^^
    Si le message au clébard ne passe pas, il suffit de passer du journal au bâton, puis du bâton au gourdin, puis de plus en plus gros jusqu’à temps que le message soit passé.

    Répondre
    • 25 novembre 2022 à 19h07
      Permalink

      Un peu d’humour FBI fichtre !
      Vous avez le FBI (comme les services Français) c’est assez poilant quand on connait deux trois trucs de terrain.
      Le niveau baisse gravement.

      Des types qui, professionnellement parlant se déplacent en SUV,
      gros SUV toujours à signature couleur noire (pour être discrets en SUV lol) c’est déjà marrant
      C’est encore plus marrant quand on les voit chercher à se garer ou à sortir d’un stationnement.
      C’est toujours plus marrant de les voir à bord de leur tracteur Johnn Deere poussif, pas très rapide, pas très maniable, qui ne tient pas très bien la route non-plus, mais qui est trompeusement rassurant …
      C’est plus marrant encore quand ils pensent être discrets à bord d’un SUV .
      (manque plus que le smartphone Samsung et on est quasi parfaits niveau suicide)

      Je ne sais pas qui fait les formations maintenant mais ça doit être un Madoff, un Bankman Fried ou un truc comme ça…
      Je ne pense pas que la doctrine soit restée « on a besoin de gens intelligents, polyvalents et autonomes et n’ont l’air de rien » mais elle doit être devenue « on a besoin de veaux qui obéissent à tout sans jamais dire un seul mot même si c’est suicidaire ».

      Y’a des métiers qui sont devenus horriblement difficiles mentalement, a un tel niveau de déclin c’est devenu si dangereusement con que ça fait un tri sélectif automatique.

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *