MACRON LIQUIDE LA FRANCE : EDF VA FAIRE EXPLOSER VOS FACTURES | ALAIN LE BIHAN GÉOPOLITIQUE PROFONDE

Le 20 février à 18h30, Alain Le Bihan, Philippe de Veulle, Nicolas Stoquer et Olivier Piacentini seront nos invités, en direct sur Géopolitique Profonde.

Alain Le Bihan est un auteur et économiste français, diplômé en sciences économiques. Il a une expérience variée dans le secteur privé et les institutions, ayant travaillé principalement dans de petites entreprises et acquis une expérience internationale en Europe et en Asie du Sud-Est. Il a récemment publié « ÉNERGIE : UN CRIME D’ÉTAT: « Pourquoi votre facture d’électricité explose » ».

Philippe de Veulle est un avocat au barreau de Paris, docteur en droit, diplômé du Centre d’Etudes Diplomatiques et Stratégiques (CEDS) et de l’Université Paris Descartes. Il est spécialisé dans le droit et le contentieux des affaires, le droit international et le droit pénal financier.

Nicolas Stoquer est un géopolitologue et un expert en intelligence économique. Il est également patron d’émission à Radio Courtoisie, où il anime notamment Le libre journal de Géopolitique Profonde en partenariat avec notre média.

Olivier Piacentini est un essayiste, diplômé de l’Institut d’Études politiques de Paris, spécialisé dans les questions de mondialisation et de géopolitique. Il a publié plusieurs ouvrages, dont « Vers la chute de l’Empire occidental », « La mondialisation totalitaire », « Le mirage mondialiste » et plus récemment « La chute finale : l’Occident survivra-t-il ? ».

Nous aborderons la thématique de la souveraineté énergétique française. Un sujet complexe et multidimensionnel qui soulève de nombreuses controverses.

Les controverses autour de la souveraineté énergétique en France sont exacerbées par les erreurs stratégiques passées. Un rapport parlementaire récent pointe du doigt les grandes erreurs françaises sur trois décennies, telles que l’opposition entre énergies renouvelables et nucléaire, le manque d’anticipation dans la maintenance et le renouvellement du parc nucléaire, et la faible maîtrise de la demande énergétique. Ces erreurs ont conduit à une situation où la France doit maintenant faire face à un mur énergétique inédit, avec des choix difficiles à faire pour l’avenir.

La politique énergétique de la France a longtemps été saluée pour son indépendance, grâce à un mix énergétique diversifié et une forte composante nucléaire. Cependant, la transition vers des sources d’énergie renouvelables et les défis économiques mondiaux ont récemment mis cette indépendance à l’épreuve. La stratégie actuelle, qui inclut la réduction de la part du nucléaire au profit des énergies renouvelables, soulève des questions quant à son impact sur la sécurité énergétique et économique du pays.

Nous parlerons aussi de la situation inquiétante et controversée d’EDF. L’électricien historique de la France, a connu des transformations majeures, notamment avec des projets de réorganisation et de démantèlement partiel. Ces changements ont suscité des inquiétudes quant à la fin de l’indépendance énergétique française et à la capacité du pays à maintenir une production d’électricité stable et abordable. 

Des changement qui ont massivement impactés les factures d’électricité de tous les Français.

Des débats ont également émergé autour de la gestion d’EDF, y compris des allégations de corruption qui ont conduit à des enquêtes et des sanctions.

Comment la France est passée de puissance indépendante énergétiquement à une dépendance totale vis-à-vis des hydrocarbures américains ?

La démolition de EDF a-t-il fait l’objet de corruption politique ?

Macron est-il en train de liquider la France ?

Pour tout savoir sur ce sujet fondamental et en situation de crise, ne manquez pas La Grande Émission, le 20 février à 18h30, en direct sur GPTV !

Ne subissez plus la liquidation progressive de la France et quittez le système, avec la revue mensuelle de Géopolitique Profonde :

Facebook
Twitter
Telegram

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *