ASSASSINAT DE PRIGOJINE : QUI EST DERRIÈRE L’ATTENTAT ? AVEC XAVIER MOREAU

Entretien avec Xavier Moreau sur l'assassinat de Prigojine

Prigojine, le chef de Wagner, tué dans un crash : quelles conséquences pour la Russie et l’Ukraine ?

Evgueni Prigojine était un homme d’affaires russe, proche du président Vladimir Poutine et fondateur de Wagner, une compagnie militaire privée qui a joué un rôle clé dans plusieurs conflits, notamment en Ukraine, en Syrie et en Afrique.

Il est mort le 23 août 2023 dans un crash d’avion à Koujenkino , alors qu’il était en mission pour renforcer la coopération militaire entre la Russie et les pays africains.

  • Qui était cet homme mystérieux et controversé, qui a marqué l’histoire de la géopolitique mondiale ?
  • Quelles étaient ses motivations, ses ambitions, ses succès et ses échecs ?
  • Quel avenir pour Wagner après sa disparition ?

Xavier Moreau, expert de la Russie et directeur de Stratpol, nous livre son analyse.

Evgueni Prigojine
Evgueni Prigojine.

La situation géopolitique en Ukraine

L’Ukraine est le théâtre d’un conflit armé entre les forces gouvernementales et les séparatistes pro-russes du Donbass, depuis le coup d’État de 2014 qui a renversé le président légitime Viktor Ianoukovitch.

La Russie, qui considère l’Ukraine comme faisant partie de son espace historique et stratégique, a soutenu les rebelles sans intervenir officiellement, en respectant les accords de Minsk signés en 2015.

Pour mener à bien cette opération, la Russie a fait appel à Wagner, une société militaire privée créée par Evgueni Prigojine, entrepreneur proche de Poutine.

Le rôle de Prigojine et Wagner dans le conflit ukrainien

Wagner, qui compte de 10 à 15 000 hommes, principalement des vétérans aguerris, est équipé comme une armée conventionnelle, incluant de l’artillerie, des chars, ou des drones.

Spécialisé dans l’infanterie d’assaut, Wagner a démontré une discipline exemplaire et une redoutable efficacité sur le terrain et fourni des combattants, des armes et du matériel aux forces pro-russes.

Wagner a ainsi permis à la Russie de remporter des batailles décisives dans le Donbass, et leur intervention a été cruciale dans le conflit Ukrainien.

Qui était Prigojine et quelle était sa relation avec Poutine ?

Evgueni Prigojine, entrepreneur russe et proche du président Vladimir Poutine, est connu pour avoir fondé Wagner, société militaire privée qui a joué un rôle significatif dans divers conflits mondiaux, notamment en Syrie, en Afrique et dans le Donbass en Ukraine.

Prigojine faisait partie de l’entourage de Poutine, qu’il a connu dans les années 1990, à Saint Pétersbourg, lorsqu’il était le patron d’une chaîne de restaurants. Il a ensuite diversifié ses activités dans le domaine de l’énergie, de la sécurité ou de la communication.

Considéré comme un homme audacieux, n’hésitant pas à prendre des risques et à défier les limites imposées par la diplomatie, Prigojine a été surnommé “le cuisinier de Poutine”.

Evgueni Prigojine-Vladimir Poutine-Saint-petersbourg-20 septembre 2010.
Evgueni Prigojine-Vladimir Poutine-Saint-petersbourg-20 septembre 2010.

Il a créé Wagner en 2013, en s’inspirant des sociétés militaires privées occidentales, comme Blackwater ou Academi, qui ont été utilisées par les États-Unis dans les guerres d’Irak et d’Afghanistan.

Il a bénéficié de la confiance de Poutine, qui lui a confié des missions sensibles, dans des zones de conflit où la Russie ne pouvait pas intervenir directement.

Sa contribution à la politique étrangère russe, en particulier à la victoire de la Russie en Syrie grâce à son soutien aux forces syriennes de Bachar al-Assad contre les rebelles et les djihadistes, ainsi que son implication dans le conflit ukrainien, ont façonné sa réputation.

Malgré son alliance avec Poutine, Prigojine était également perçu comme un rival potentiel, ayant ses propres ambitions politiques et une vision plus radicale, cherchant à défier les limites imposées par la diplomatie. Plus radical que Poutine, il voulait aller plus loin dans la confrontation avec l’Occident.

Son échec dans une tentative de renversement du pouvoir en Russie en 2023, a marqué la fin d’un chapitre tumultueux dans l’histoire de Wagner et des ambitions politiques de Prigojine.

Evgueni Prigojine- Wagner
Le fondateur du groupe Wagner, Yevgeny Prigozhin (R), s’adresse à ses unités qui se retirent de Bakhmut, la ville prise aux forces armées ukrainiennes. 25 mai 2023. Les forces de Wagner ont commencé à se retirer de Bakhmut et vont céder leurs positions à l’armée russe, déclare le chef du groupe mercenaire, Evgeniy Prigozhin, après avoir affirmé s’être emparé de la ville de l’est de l’Ukraine. Photo par le service de presse de Prigozhin/ UPI.

L’activité de Wagner en Afrique et en Syrie

Wagner a été déployé en Afrique et en Syrie pour soutenir les régimes alliés de la Russie, confrontés à des groupes rebelles ou terroristes.

  • En Syrie, Wagner a été dépêché pour appuyer le régime de Bachar al-Assad, alors en difficulté face à la rébellion armée et à l’intervention de la coalition internationale.

    Aux côtés de l’armée syrienne, il a affronté divers groupes, dont des islamistes, des Kurdes, des Turcs et des forces américaines, essuyant des pertes considérables, notamment lors de la bataille de Khasham en février 2018, où il a été pris sous le feu des forces américaines.
  • En Afrique, Wagner a collaboré avec les armées nationales de divers pays tels que le Mali, la Centrafrique et le Soudan, fournissant des instructeurs, des conseillers, des gardes du corps, des pilotes, etc.

    Néanmoins, il a rencontré une concurrence féroce et une hostilité de la part des Occidentaux, en particulier de la France, qui voyaient d’un mauvais œil l’influence croissante de la Russie en Afrique.
  • Il a également participé à des missions de maintien de la paix, de lutte contre le terrorisme et de protection des ressources naturelles.

Sa rémunération a souvent pris la forme de concessions minières ou pétrolières, lui permettant ainsi de financer ses effectifs et ses équipements.

Comment Prigojine a-t-il tenté de renverser Poutine et pourquoi a-t-il échoué ?

Prigojine a été impliqué dans une tentative de coup d’État contre Poutine et les généraux russes en juin 2023.

Il a orchestré cette tentative en raison de son mécontentement envers la politique de Poutine en Ukraine.

Se croyant intouchable et voulant se présenter comme un oligarque influent capable de renverser des ministres, Prigojine a accusé le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou et le chef d’état-major de ne pas lui accorder suffisamment de moyens et de freiner l’avancée russe en Ukraine.

Sergueï Choïgou- Ministre de la Défense Russe
Sergueï Choïgou- Ministre de la Défense Russe.

Jugeant que Poutine était trop conciliant et qu’il était nécessaire d’agir jusqu’à Kiev, Prigojine a bénéficié du soutien de certains de ses partisans de Wagner, ainsi que des partis communiste et nationaliste, qui réclamaient une intervention armée dans le Donbass.

Considéré comme un traître par Poutine, Prigojine a été pardonné par le dirigeant russe, mais pas par certains militaires qui auraient peut-être voulu se venger.

Il est décédé le 23 août 2023 dans un accident d’avion  à Koujenkino, en Russie. Sa mort a été officiellement annoncée par le comité d’enquête russe et confirmée par des tests génétiques.

Les soldats de Wagner lui ont rendu hommage devant son mausolée où il a été enterré avec les honneurs militaires.

Mort d'Evgueni Prigojine

Quelles sont les conséquences de la mort de Prigojine pour l’Ukraine, la Russie et l’OTAN ?

La disparition de Prigojine a eu des répercussions significatives, notamment concernant l’avenir de Wagner et la présence russe en Afrique.

Moins impliqué sur le front ukrainien, où l’armée russe était efficace, Prigojine avait réorienté une partie de ses Wagnerites vers la formation de l’armée biélorusse.

Il avait également développé des activités au Mali où il avait fait une vidéo, et visité le Centrafrique, mettant en place un système efficace pour financer ses opérations.

L’avenir de Wagner reste incertain, car trouver un remplaçant à la hauteur de Prigojine sera difficile, notamment pour gérer les opérations africaines.

Il est possible que Wagner soit partiellement intégré à l’armée russe pour la partie ukrainienne, ou qu’il disparaisse progressivement.

Suite à ces évènements successifs, le pouvoir russe reste néanmoins stable malgré les fantasmes occidentaux.

La thèse de Pierre Hillard sur Poutine comme mondialiste

Selon Pierre Hillard, Poutine serait un mondialiste, qui chercherait à intégrer la Russie dans un bloc eurasiatique, dominé par la Chine.

Selon Xavier Moreau, il s’appuie pour cela sur un schéma préconçu et des hypothèses non vérifiées, qui ne tiennent pas compte des textes et des discours de Poutine, ni de la réalité historique et géopolitique de la Russie et de l’Ukraine.

Poutine est en fait un souverainiste, qui défend l’indépendance et l’identité de la Russie, face aux ingérences occidentales. Il n’a pas de projet de fusion avec la Chine, mais de coopération stratégique, basée sur le respect mutuel et les intérêts communs.

Selon Xavier Moreau, Poutine est un nationaliste qui veut réparer les dégâts causés par la révolution bolchevique et restaurer l’héritage millénaire de la Russie.

Découvrez le dessous des cartes, avec la revue mensuelle Géopolitique Profonde !

Facebook
Twitter
Telegram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *