Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

AVEU SURPRISE DE NETANYAHOU : ISRAËL N’A PAS RÉUSSI À MINIMISER LES PERTES CIVILES

Netanyahou-Aveu-Israël-Pertes civiles

Netanyahou dit s’efforcer de minimiser le nombre de victimes civiles dans la guerre à Gaza, mais ne pas y parvenir

Ces derniers jours, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou s’est lancé dans une campagne médiatique aux États-Unis, à un moment où l’opinion publique américaine est de plus en plus divisée sur l’action militaire d’Israël à Gaza et sur le nombre croissant de victimes civiles.

Mais dans une nouvelle interview accordée à la chaîne CBS, il a fait un aveu surprenant, d’autant plus surprenant qu’il est actuellement sous surveillance après que des institutions internationales, notamment un groupe d’experts des Nations unies, ont accusé Israël de mener un « génocide » et de commettre des « crimes de guerre ».

M. Netanyahu a reconnu sur la chaîne CBS qu’Israël n’avait pas réussi à minimiser le nombre de victimes civiles.

Il en a finalement imputé la responsabilité au Hamas, tout en promettant que l’armée israélienne « essaierait de finir le travail » d’éradication du groupe terroriste islamiste.

Mais il a souligné avec des mots étonnamment directs que :

« C’est ce que nous essayons de faire : minimiser les pertes civiles. Malheureusement, nous n’y parvenons pas. »

BBC

Il a présenté le contexte comme étant celui où le Hamas empêchait les civils de quitter le nord de Gaza « sous la menace d’une arme ».

Il a affirmé que le Hamas avait « tiré sur les couloirs de sécurité que nous avons mis à la disposition des Palestiniens ».

Ces dernières semaines, Israël a largué des centaines de milliers de tracts sur la bande de Gaza, avertissant les civils de quitter le nord de la bande de Gaza, qui comprend la ville de Gaza, très peuplée, et de se diriger vers le sud.

Mais cette semaine, Israël a également demandé aux habitants des régions du sud d’évacuer.

Les Palestiniens ont déclaré qu’ils n’avaient nulle part où aller, d’autant plus que le point de passage de Rafah vers l’Égypte reste fermé à tous, à l’exception des détenteurs de passeports étrangers.

« Tout décès de civil est une tragédie. Et nous ne devrions pas en avoir parce que nous faisons tout ce que nous pouvons pour mettre les civils hors d’état de nuire, alors que le Hamas fait tout pour qu’ils le restent », a expliqué M. Netanyahu.

– BBC

Les responsables palestiniens ont cherché à réfuter la présentation narrative de la crise de Gaza par Israël et les États-Unis à l’ONU :

Traduction :
En moins de deux minutes, le représentant de l’État de Palestine à l’ONU éviscère tout le mythe de la « civilisation » occidentale sous l’égide du complexe militaro-industriel américain. Ce film devrait être obligatoirement visionné dans les écoles et les universités du monde occidental, si nous voulons apprendre à respecter les droits de l’homme, avant même de commencer à les prêcher aux autres.

La Maison Blanche a commencé très tardivement à avertir Israël qu’il devait faire preuve de retenue lorsqu’il s’agissait de « cibles » telles que l’hôpital Al-Shifa.

Israël en a désormais le contrôle militaire, mais de nombreux Palestiniens sont restés à l’intérieur.

Selon Al Jazeera, au moins 22 patients, pour la plupart en soins intensifs, sont morts cette nuit.

Un rapport publié vendredi cite le directeur d’Al-Shifa, Muhammed Abu Salmiya, qui déclare que « 7 000 personnes – patients, personnel médical et autres civils cherchant à s’abriter – sont piégées dans l’hôpital, et le complexe reste coupé de l’eau, de l’électricité et des communications ».

La France lance un mandat d’arrêt contre Bachar el-Assad

Netanyahou venant d’admettre très clairement que ses forces ont massacré des civils et qu’elles ne parviennent pas à empêcher le nombre croissant de morts parmi les passants innocents, les institutions et les médias occidentaux vont-ils lui réserver le même traitement qu’à Assad ?

Nous ne retiendrons pas notre souffle…

Traduction :
La France lance un mandat d’arrêt contre le président syrien Assad – source http://reut.rs/46eBNuU

Regardez l’interview de M. Netanyahu sur CBS ci-dessous :

Traduction :
Dans un entretien exclusif avec @norahodonnell, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu déclare qu’Israël dispose de « preuves concrètes » de la présence de terroristes à l’hôpital Al-Shifa. Et ce qu’il a dit au sujet d’une éventuelle prise d’otages. https://cbsn.ws/46oxfC9

Visionnez d’urgence notre entretien avec Pierre-Antoine Plaquevent, co-auteur de la Lettre Confidentielle, sur le thème de la guerre pour le Grand Israël :

Source : Zero Hedge

Facebook
Twitter
Telegram

Une réponse

  1. Netanyahu est un menteur, Israël n’essaie pas de minimiser les pertes civiles; ils font ce qu’ils ont toujours fait: taper dans le tas en aveugle avec la puissance maximale comme dissuasion, c’est leur stratégie depuis Golda Meir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *