UN DÉVELOPPEUR DÉCOUVRE UNE FONCTION DE GELS DES FONDS DANS LA PROGRAMMATION DE LA CBDC BRÉSILIENNE

CBDC Brésil

Des révélations qui suscitent des inquiétudes

Un développeur de blockchain a trouvé un code dans la monnaie numérique brésilienne garantie par la banque centrale (CBDC) qui permettrait au gouvernement de geler les comptes ou même de les vider à volonté.

Fondateur de la société de conseil Web3 Iora Labs et développeur de blockchain, Pedro Magalhaes s’est rendu sur les médias sociaux pour révéler ses conclusions sur le projet pilote brésilien de CBDC.

M. Magalhaes affirme avoir désossé le code de la CBDC et du pilote et avoir trouvé une fonction qui permettrait au gouvernement de geler les fonds et d’ajuster les soldes.

La banque centrale du Brésil a publié le code source du projet pilote de la CBDC sur Github au début du mois.

À l’époque, la banque centrale avait expliqué que la structure du projet pilote était destinée à être utilisée uniquement dans un environnement de test et qu’elle était susceptible d’être modifiée ultérieurement.

La banque centrale brésilienne prévoit de conserver la fonctionnalité dans le produit final

Le journaliste local Vini Barbosa a confirmé les conclusions de M. Magalhaes auprès de la banque centrale du pays.

Barbosa a tweeté que la banque centrale prévoit de conserver les fonctions qui permettent à l’autorité monétaire et aux entités autorisées de geler les comptes d’utilisateurs, de modifier les soldes des adresses ciblées, de geler et de frapper de nouvelles unités de la monnaie numérique nationale.

La législation brésilienne autorise les autorités monétaires à conserver cette caractéristique.

« Selon la législation brésilienne, les tribunaux, dans le cadre d’une procédure judiciaire en bonne et due forme, ont la prérogative de geler ou d’arrêter les montants détenus dans le Système financier national (SFN). Ces fonctionnalités existent donc actuellement dans le SFN et doivent être reproduites sur la plateforme Real Digital afin de garantir sa compatibilité avec la législation en vigueur.« 

La CBDC, un outil pour empiéter sur la liberté financière des citoyens

Le développeur de la blockchain qui a découvert cette fonction pensait qu’elle ne concernerait que le DeFi ou le CeFi, « lorsqu’il peut être nécessaire de geler les soldes pour mener à bien une opération de contrat intelligent« .

Mais la réponse officielle de la banque centrale est qu’elle peut le faire à tout moment.

Le développeur a également averti que le seul moyen de lutter contre le contrôle excessif de l’autorité monétaire sur la CBDC est de le signaler sur les médias sociaux.

M. Magalhaes a déclaré que les Brésiliens avaient de bonnes raisons d’avoir peur, compte tenu de l’histoire du pays.

Fernando Collor de Mello

En 1990, le président Fernando Collor de Mello a gelé les finances de tous les Brésiliens pendant plus d’un an, deux semaines seulement après son élection.

Plusieurs autres défenseurs de la vie privée ont mis en garde contre les CBDC, car elles permettraient au gouvernement d’exercer un contrôle sans précédent sur les finances des citoyens.

Nombreux sont ceux qui craignent que les gouvernements n’utilisent les CBDC comme outil de surveillance de masse pour contrôler la population.

N’attendez pas l’avènement des CBDC et quittez la dictature financière dès maintenant, avec la Lettre Confidentielle :

Facebook
Twitter
Telegram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *