COMMENT DÉBANCARISER SON PATRIMOINE ?

Banque- Débancarisation

Conserver ses actifs en banque, un risque non négligeable

Depuis leur création, l’un des plus grands avantage d’une banque est de conserver les fonds de ses clients en sécurité. Toutefois ces dernières décennies ont prouvé que les institutions bancaires présentaient également de nombreux risques non négligeables.

Cela s’explique par les crises économiques qui ont secoué le monde notamment celle de 2008, au cours de laquelle plusieurs établissements financiers se sont retrouvés en faillites entrainant leur clientèle dans le chaos économique.

Pour se mettre à l’abri de tout danger potentiel, d’aucuns optent donc pour la débancarisation.

Mais en quoi consiste-t-elle vraiment ?

Se débancariser : qu’est-ce que cela signifie ?

Par définition, débancariser est le fait de retirer la majeure partie de sa fortune de toutes les institutions financières, en particulier les banques. Certes, cela ne signifie pas couper entièrement les ponts avec elles, ce qui n’est d’ailleurs nullement envisageable vu leur importance pour effectuer certaines opérations.

Toutefois, ce procédé évite d’éventuelles difficultés liées aux crises économiques.

De nombreuses personnes considèrent la débancarisation comme une solution pour pallier aux insuffisances observées lors de ces périodes. Elle permet, de surcroit, de faire fructifier son patrimoine et de s’assurer un meilleur rendement sur le plan financier.

Débancariser en priorisant les biens tangibles

Il arrive qu’un patrimoine financier qui « dort » à la banque, soit confronté à des situations critiques et pernicieuses. Pour y remédier, beaucoup optent pour les biens tangibles. En effet, ce sont des actifs palpables c’est-à-dire quantifiables, physiquement et matériellement.

Ils permettent de se protéger contre tous les types de dysfonctionnement susceptibles de se produire. En d’autres termes, ce type de placement demeure une très belle alternative préventive contre tout danger financier. Il en existe une multitude disponible sur le marché, dont les ressources immobilières et l’or physique.

Investir dans l’immobilier

De nos jours, l’immobilier est un secteur en vogue et très rentable. Il s’agit d’un investissement à long terme très prometteur. En effet, l’idée est simple : l’individu se procure des biens comme :

  • Des terrains vierges
  • Des immeubles
  • Des appartements, etc…

Puis il les revend dans une période avantageuse au cours de laquelle leur valeur vénale s’est accrue. Il faut préciser qu’il doit miser sur des actifs, dont les couts augmentent au fil du temps.

Ainsi non seulement il place sa fortune dans un bien tangible, mais il peut également obtenir un profit allant du double au triple de la somme initiale. De même, il est possible de construire des logements et de les revendre ou de les mettre en location en s’associant à une agence immobilière.

Transformer son patrimoine en or physique

Cette option reste l’une des meilleures en matière de sécurité financière. En réalité, il demeure l’un des métaux les plus convoités et dont la valeur est plus ou moins maintenue dans le temps. Il peut survenir des périodes où elle baisse légèrement, mais dans la plupart elle augmente. Convertir son patrimoine en or s’avère donc une excellente solution de débancarisation.

Il existe en fait un système spécialisé uniquement dans ce type d’échange, incluant les comptoirs d’achat d’or. Ainsi les personnes intéressées se rapprochent des agences ou boutiques certifiées dans le domaine pour acquérir de l’or. Celles-ci les orientent sur ses différentes formes : les pièces, les lingots et les lingotins, et leurs fournissent les informations essentielles à connaitre.

Un individu peut décider de conserver son or physique ou d’en faire commerce. C’est une source d’investissement très avantageuse et enrichissante dans laquelle une faillite est rarement envisageable.

Débancariser en optant pour les monnaies numériques

Cette dernière décennie a été témoin de l’apparition des plateformes de cryptomonnaies.

Au départ rejetées, elles sont aujourd’hui adoptées par beaucoup. De plus, elles ont évolué au point où il est possible de conclure des achats en payant par monnaies électroniques. Pour s’éloigner du système bancaire, c’est également un moyen idéal.

L’un de leurs atouts principaux est qu’elles offrent la possibilité de suivre l’évolution de son portefeuille. Pour y accéder, il suffit de créer un compte sur l’une de ces plateformes et d’y transférer les fonds souhaités. Cela met à l’abri de toute forme potentielle de défaillance des établissements financiers.

Cependant, il faut retenir que cette méthode garantit moins de fiabilité dans la mesure ou la valeur des cryptos varie constamment. De la même façon qu’elle peut augmenter considérablement la valeur de ses actifs, elle peut également la réduire. Les cryptomonnaies sont donc déconseillées aux individus qui supportent mal les pertes.

Débancariser en investissant dans diverses activités

Hormis les activités sus-citées, il en existe bien d’autres qui entrent dans le processus de débancarisation. Elles nécessitent cependant un minimum de connaissances avant de s’y lancer.

Parmi celles-ci figurent en premier lieu les achats d’actions dans les grands groupes. Pour ce genre de procédure, il est indéniable de se rapprocher d’un courtier et autres professionnels dédié.

Ainsi, l’acquéreur bénéficie d’une bonne orientation sur les divers types de marchés existants dans le domaine.

Il faut également songer aux start-ups. Cela concerne notamment les entreprises innovatrices du secteur des nouvelles technologies. En réalité, elles nécessitent des investisseurs qui croient en leur projet. C’est un domaine très prometteur avec un avenir rentable à long terme.  Néanmoins, il faut s’armer de foi et de patience pour profiter du fruit de ses investissements.

Pour finir, il serait intéressant de se pencher sur les placements en bourse en optant pour une société cotée. C’est un secteur très connu qui implique un énorme engagement. De surcroit, il est très fructueux lorsque les analyses sont bien élaborées.

Débancariser par la méthode classique

Il arrive que certains en odeur de sainteté avec le système bancaire choisissent la méthode ancestrale, consistant à garder de l’argent dans un coffre-fort sécurisé dans une demeure, loin des regards.

D’un point de vue classique, il semble que cela soit une bonne idée, évitant la dépense d’énergie et de temps pour effectuer une transaction. En effet, cette option simplifie la tâche aux individus d’une certaine tranche d’âge, leur évitant les angoisses quotidiennes et les déplacements fréquents. Ils pourront aussi accéder facilement à leur patrimoine pour atteindre les objectifs escomptés.

En revanche, ce type de solution présente toujours autant de failles qu’une banque. Des accidents domestiques ou encore des catastrophes naturelles qui causent des dommages collatéraux et des pertes considérables peuvent survenir, parmi lesquels :

  • Les incendies,
  • Les inondations,
  • Les tempêtes,
  • Les séismes,
  • Les cambriolages, etc…

En somme, il existe de multiples activités et investissements avec lesquels utiliser et faire fructifier un patrimoine.

Il est toujours préférable de laisser son argent travailler pour soi que de se contenter des infimes intérêts annuels proposés par les banques. Par ailleurs, ces dernières présentent encore leur importance et sont très utiles dans le système.

Toutes les méthodes de débancarisation optimale sont réunies dans nos stratégies. Cliquez pour y accéder !

Facebook
Twitter
Telegram

0 réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *