CRISE FINANCIÈRE ET CBDC : TOUT EST ORGANISÉ PAR LES BANQUIERS CENTRAUX AVEC CHARLES DEREEPER

Charles Dereeper interview Franck Pengam

Charles Dereeper : la crise financière, les monnaies numériques et le projet Homme 2.0

Charles Dereeper est un expert en économie et en monnaie qui a créé plusieurs entreprises et réside actuellement au Costa Rica.

Lors de notre dernier entretien, il partage sa perspective sur la crise financière en cours, les initiatives des banquiers centraux visant à développer des monnaies numériques (CBDC), et son propre projet de former une communauté technologique autonome qu’il désigne sous le nom d’Homme 2.0.

Charles Dereeper
Charles Dereeper.

La crise financière et les monnaies numériques

Selon Charles Dereeper, la crise financière actuelle n’est pas le fruit du hasard ou de l’incompétence, mais le résultat d’une stratégie orchestrée par les banquiers centraux, qui contrôlent le système monétaire mondial.

L’objectif de ces acteurs est de créer une monnaie numérique mondiale, qui leur permettra de surveiller et de réguler les transactions et les comportements des citoyens, mais également de restreindre la liberté et la méritocratie.

Il considère ce projet comme totalitaire et visant à instaurer un « communisme 0 », où les individus seront soumis à l’autorité des élites.

Charles Dereeper critique le système actuel, basé sur le dollar et la dette, qui permet aux États-Unis de maintenir leur domination économique mondiale grâce à leur puissance militaire et à leur capacité à créer de la monnaie sans limite.

Il explique que la Réserve fédérale (Fed), la banque centrale américaine, a intentionnellement provoqué une crise bancaire en 2019, en relevant rapidement les taux d’intérêt, ce qui a mis en difficulté les petites et moyennes banques, les empêchant de financer leurs dépôts à court terme.

Cette action a eu pour effet d’éliminer la concurrence et de concentrer le pouvoir entre les mains des grandes banques.

Dollar-Banque Centrale-Fed- Réserve fédérale

Charles Dereeper anticipe que les banques centrales sont sur le point de lancer des monnaies numériques contrôlées par elles, les CBDC (Central Bank Digital Currency).

Ces CBDC seront programmables, ce qui signifie qu’elles pourront être ajustées à distance en fonction des besoins des banquiers centraux.

Par exemple, ces autorités pourraient imposer des taux d’intérêt négatifs, des taxes, des limites de dépenses, des restrictions géographiques, etc.

De plus, elles pourraient accéder à toutes les données personnelles des utilisateurs et prendre des mesures de sanction ou de récompense en fonction de leur comportement.

La stratégie à adopter face à la crise

Face à ce scénario, Charles Dereeper propose plusieurs stratégies pour se protéger de la crise de l’avènement des monnaies numériques centralisées.

  • Il recommande tout d’abord d’ouvrir un compte dans une grande banque américaine, car il estime que ces banques seront toujours sauvées par l’État en cas de problème.
  • Ensuite, il conseille de diversifier ses actifs et ses devises, notamment en investissant dans l’or et les cryptomonnaies, qui sont considérés comme des moyens de stocker de la valeur et de s’affranchir du système monétaire traditionnel.
  • Enfin, il suggère de se préparer à une dévaluation monétaire et à une inflation, qui seraient les conséquences inévitables de la création monétaire excessive.
Les CBDC avec l'Ethereum pour réduire la population au crédit social.

Quelle devise de stockage choisir ?

Charles Dereeper analyse les différentes monnaies du monde, et donne son avis sur leur avenir.

  • Selon son analyse, le dollar demeure la monnaie dominante, représentant environ 60% des échanges et des réserves mondiales.
    Il est caractérisé par un rendement positif et une masse monétaire stable, ce qui en fait une monnaie attractive pour l’acquisition d’actifs à l’étranger.
  • En revanche, il estime que l’euro est voué à rencontrer des difficultés à long terme.
    Bien qu’il représente environ 20% des échanges et des réserves mondiales, l’euro affiche un rendement négatif et une masse monétaire excessive.
    De plus, il doit faire face aux problèmes liés à l’endettement et aux engagements sociaux des pays européens.
  • Dereeper considère le rouble russe comme une alternative intéressante en raison de la puissance nucléaire et énergétique de la Russie, de son rendement élevé et d’une inflation modérée.
    Il estime également que le rouble résiste aux sanctions et aux manipulations occidentales.
FIAT- Monnaies- Valeurs

Le projet Homme 2.0

Charles Dereeper présente son projet Homme 2.0, qui consiste à former une tribu techno autonome composée de personnes à haute fréquence vibratoire, possédant des compétences techniques et partageant une vision spirituelle.

Ce projet est conçu en réponse à la crise économique et à l’avènement des monnaies numériques, qui entraîneront un contrôle totalitaire sur les populations.

L’objectif de Dereeper est de s’extraire du système et de revenir à un mode de vie tribal tout en intégrant la technologie moderne.

Son projet vise à concilier la spiritualité avec la réalité matérielle en sortant du mental et en se connectant à l’âme, tout en se confrontant à la matière et en apprenant de ses échecs.

Il envisage également d’aider les membres de sa tribu à trouver un équilibre entre ces deux aspects de leur vie et à réaliser leurs rêves tout en échappant aux contraintes du système actuel.

Charles Dereeper aborde les défis, les coûts et les objectifs de son projet de manière approfondie.

Il exprime la nécessité de se protéger contre le totalitarisme et la violence en se retirant dans un lieu isolé et sécurisé et de s’entourer de personnes de confiance et partageant une harmonie de fréquence et de vision.

Il insiste sur l’importance des ressources financières pour acheter du terrain, du matériel, des machines, ainsi que pour construire des infrastructures telles que des routes, des systèmes d’eau et d’électricité, etc.

Enfin, il mentionne la nécessité de collaborer avec des individus ayant à la fois du capital et des compétences, et qui sont prêts à s’engager dans la réalisation de son projet.

Photo aérienne de 2007 de Playa Tamarindo et de l'embouchure de la rivière au Costa Rica
Photo aérienne de 2007 de Playa Tamarindo et de l’embouchure de la rivière au Costa Rica.

Charles Dereeper annonce qu’il a mis en place un projet Homme 2.0, au coût de 1250 euros, qui propose un accompagnement personnalisé ainsi qu’un réseau d’entraide destinés aux entrepreneurs indépendants.

Ce projet comprend des formations, des entretiens, des échanges de biens et de services, et vise à aider les individus à améliorer leur qualité de vie, à envisager l’expatriation, à générer des revenus et à tirer profit du système.

Dereeper précise qu’il ne souhaite pas divulguer publiquement les détails de son projet pour des raisons de sécurité, mais invite ceux intéressés à le contacter directement pour obtenir davantage d’informations.

La vision du monde et de l’avenir

Charles Dereeper partage une vision du monde et de l’avenir teintée de pessimisme et de radicalité.

  • Il envisage la création d’une monnaie mondiale liée au climat et au passeport carbone, qui restreindra les dépenses et les déplacements des individus.
  • Il anticipe une augmentation des taux de suicide parmi les jeunes, en raison de l’absence de perspectives d’avenir, de l’isolement social et de la perte de liberté.
  • Il prédit une multiplication des conflits armés lorsque le système financier s’effondrera, avec les banquiers finançant les deux camps.
  • Enfin, il évoque même un scénario d’invasion extraterrestre, qui pourrait être utilisé pour créer un choc et imposer un gouvernement mondial.

Charles Dereeper propose deux alternatives face à sa vision pessimiste de l’avenir.

  • La première est de profiter de la vie de manière hédoniste, en se délectant de plaisirs tels que boire du vin, manger de la bonne nourriture, s’amuser avec des amis, vivre au présent sans prévoir pour le futur, dépenser son argent, etc.
  • La seconde alternative est de se battre pour sa liberté en adoptant un mode de vie guerrier, qui consiste à apprendre à apprendre, à fuir, se cacher et se protéger, pour résister et survivre.

Charles Dereeper a choisi la deuxième option et invite les individus partageant son profil et son état d’esprit à le rejoindre dans son projet Homme 2.0.

Sauvez vos économies et augmentez votre patrimoine avec le Portefeuille Alternatif !

Facebook
Twitter
Telegram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *