L’ÉTAU DAVOS SE RESSERRE AVEC LE GREAT RESET ET L’AGENDA 2030 | MG DRAGHI | GÉOPOLITIQUE PROFONDE

Le 03 février à 18h30, Marc Gabriel Draghi, Le Souverainiste, Jean-Maxime Corneille et Nicolas Stoquer seront nos invités, en direct sur Géopolitique Profonde.

Marc Gabriel Draghi est un juriste français spécialisé dans l’histoire du droit. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages sur la question monétaire et l’histoire du capitalisme, dont « Le règne des marchands du temple », « Le grand reset en marche ! » et « La Grande Narration : Vers la mort des Nations ». Il dénonce les dangers du projet du Forum économique mondial, qu’il considère comme une tentative de soumettre l’humanité à une élite mondialiste.

Le Souverainiste est un youtubeur qui se définit comme un patriote et un républicain. Il anime une chaîne qui traite de l’actualité politique, économique et géopolitique, avec un regard critique sur l’Union européenne, le mondialisme et le progressisme.

Jean-Maxime Corneille est un juriste et écrivain, spécialisé dans les questions de géopolitique, de terrorisme et de renseignement. Il a notamment traduit l’ouvrage « Le charme discret du djihad: L’instrumentalisation géopolitique de l’islam radical ».

Nicolas Stoquer est un géopolitologue et un expert en intelligence économique. Il est également patron d’émission à Radio Courtoisie, où il anime notamment Le libre journal de Géopolitique Profonde en partenariat avec notre média.

Le sujet de notre entretien sera : Le monde du Great Reset est un cauchemar.

Nous aborderons les différents aspects de ce projet qui vise à transformer le monde pour sauver la planète, mais qui cache en réalité une volonté de contrôler tous les aspects de la vie humaine.

Le Forum de Davos, ou Forum économique mondial, est une organisation internationale qui réunit chaque année des dirigeants politiques, économiques et sociaux pour discuter des grands enjeux mondiaux. En 2021, le Forum de Davos a lancé le projet de « grande réinitialisation » (The Great Reset), qui vise à bâtir un « nouveau contrat social » après la crise du Covid-19.

Le projet de « grande réinitialisation » s’inspire de l’Agenda 2030, un programme adopté par les Nations unies en 2015, qui contient 17 objectifs de développement durable (ODD) portant sur des thèmes comme « la lutte contre la pauvreté, la protection de l’environnement, l’égalité des genres, la paix et la justice ». Le Forum de Davos et les Nations unies ont signé un accord de partenariat en 2019 pour accélérer la mise en œuvre de cet agenda.

Le projet de « grande réinitialisation » se présente comme une opportunité de transformer le monde pour le rendre plus juste, plus durable et plus résilient. Il repose sur trois piliers : la relance économique, la gouvernance mondiale et le capital humain. Il propose notamment de favoriser la transition écologique, de renforcer la coopération internationale, de réduire les inégalités, de promouvoir l’innovation et l’inclusion, et de rétablir la confiance dans les institutions.

En somme, un projet orwellien imposant une vision technocratique et autoritaire du monde, qui menace les libertés individuelles et collectives, et qui s’appuie sur la numérisation, la surveillance et la manipulation de l’information.

Nous nous interrogerons donc sur :

L’agenda vert : quelles sont les conséquences écologiques, économiques et sociales de la transition énergétique, de la décroissance et de la fiscalité verte ?

L’agenda technologique : comment la numérisation totale de l’activité humaine, la surveillance de masse et l’intelligence artificielle menacent nos libertés individuelles et collectives ?

La monnaie numérique : pourquoi la création d’une monnaie numérique mondiale, couplée à l’identité des individus, est-elle un outil de domination et d’asservissement ?

Le contrôle de l’information : comment les médias mainstream, les réseaux sociaux et les plateformes numériques censurent et manipulent l’information au service des intérêts mondialistes ?

Les enfants attaqués par les mondialistes : comment l’éducation, la santé et la culture sont utilisées pour endoctriner et détruire les enfants, qui sont les premières victimes du Great Reset ?

Si vous voulez en savoir plus sur ces sujets brûlants, qui concernent l’avenir de notre civilisation, ne manquez pas notre entretien en direct sur Géopolitique Profonde.

Rendez-vous le 03 février à 18h30 !

Quittez la dictature financière et numérique imposée par Davos, avec la revue mensuelle de Géopolitique Profonde :

Facebook
Twitter
Telegram

Une réponse

  1. Bonsoir.
    Les officiers ne poussent pas dans les champs.
    Je n ai rien contre la révolte des paysans
    Seulement , c est toujours une histoire de famille.
    Ok est effroyable de perde des officier ainsi.
    😎

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *