DÉBUNKER LES FAKE NEWS SUR LES PAYS DE L’EST ! AVEC PATRICK EDERY

Patrick Edery, chef d’entreprises vivant en Pologne depuis plus de 20 ans, vient de lancer le site tysol.fr, la version francophone de l’hebdomadaire polonais « Tygodnik Solidarność », créé en 1981 par le mouvement Solidarité, syndicat de travailleurs n°1 en Pologne qui a abattu le régime communiste.

Le but de cette entreprise, dénoncer les « fake news » contre la Pologne lancée par les médias progressistes à l’œuvre en France.

Mais la propagande ne concerne pas uniquement la Pologne. Tous les pays de l’Est sont concernés dans cette guerre de l’information.

Patrick Edery sera donc présent demain à 19h pour rétablir la vérité autour des multiples mensonges que créé l’Occident !

Pour en savoir plus sur les réseaux qui agissent dans les pays de l’Est, revoir notre entretien avec Lucien Cerise :

Facebook
Twitter
Telegram

0 réponse

  1. Débunker les fake news sur les pays de l’est une une entreprise de longue haleine qui, à mon sens commence par expliquer les énormes différences politiques et sociologiques.

    Le point le plus important qui explique nombre de fantasmes et de mésinterprétation est que, même les gauchistes de l’est sont très attachés à leur culture, leurs traditions, leur histoire, leur religion Chrétienne.
    Ils ne sont pas des demi-hommes déconstruits de A à Z et a-genrés, suicidés par la religion dogmatique de la repentance pour des faits antérieurs à leur naissance… comme les gauchistes de l’ouest.

    Lech Wałęsa illustre parfaitement ce propos, on ne peut pas dire de lui qu’il était d’ultra-droite n’est-ce pas.
    Pourtant son parti s’est fondé dans une église. ( Miséricorde Divine à Varsovie)

    La gauche Française a été capable de nier le rapport khrouchtchev pendant 30 ans, apparemment elle savait ce qui se passait mieux que les gens sur place.
    Mais c’est les mêmes négationnistes qui ont osé à la mort du boucher Cosaque Staline, titrer « Deuil pour tous les peuples qui expriment dans le recueillement leur immense amour pour l’immense Staline  »
    (Journal L’Humanité vendredi 6 mars 1952)

    Fichtre quel grand homme, son régime a inventé la solution finale et la déportation (Goulag), son empire a colonisé 22 pays (URSS), a délibérément crée par la faim des génocides (Holodomor), et le « grand paradis communiste » était si génial que les sans-dents étaient entourés de miradors prêts à tirer si quiconque tentait de s’évader du « grand paradis gauchiste ».

    Même la gauche Française des années 30-40 semblerait du socialisme nazi aux yeux des gauchistes actuels demi-hommes masochistes déconstruits.
    Si au moins ils connaissaient l’histoire des idées de leurs partis politiques ils auraient l’air moins débiles.
    Soyons moins exigeants pour espérer une tâche à leur niveau : si au moins ils prenaient la peine de consulter les débats et propositions de lois (1900-1940) de leurs partis politiques, ils auraient l’air moins débiles et seraient beaucoup moins hystériques et plus modestes.
    Car c’est la gauche Française qui, dans les années 30 avait un discours mille fois plus dur que le FN canal historique, les gauchistes actuels les qualifieraient d’ultra-réactionnaires ultra-racistes propageant une idéologie d’ultra-droite. (Léon Blum y compris)

    L’inculture des gauchistes de l’ouest leur permet les grands écarts et les outrances les plus délirantes dignes de clowns-contorsionnistes d’un cirque … que la gauche est factuellement.
    (après ils s’étonnent qu’on se foute de leur gueule)

    Ici même nous avons eu le droit à des gens passés par l’université (sans rire) qui osaient nous vanter les mérites du grand paradis des miradors de l’ex RDA, le bonheur de l’indiscible liberté qu’offrait la Stasi.
    C’est dire si la gauche de l’ouest est une maladie mentale en phase terminale …

    En somme c’est toute la remise en situation qui est le préalable nécessaire çà débunker les fake news sur l’est, tant l’écart culturel et politique est immense, le négationnisme et le révisionnisme de la gauche est immense . (y compris envers leurs « camarades » gauchistes de l’est avec lesquels ils ne s’entendent pas du tout )

    On illustre assez facilement le grand écart par Natacha Polony et Caroline Fourest, la première qui n’est pas ma tasse de thé a encore un cerveau, la seconde est complétement hors-sol, déconstruite de A à Z et incapable de remettre le question le moindre de ses dogmes religieux.
    A elles deux, dans une même famille politique, dans un même journal, elles résument bien l’incompréhension qui est le terreau fertile les fake-news de l’ouest au sujet de l’est.

  2. Oui mais à l’est il n’y a pas ce style de faits divers, et c’est surement d’avoir négligé de s’affubler de cette incommensurable richesse qui explique la haine des politicards européens contre les pays d’europe de l’est .
    (tout le monde le sait, ce n’est qu’un secret de polichinelle)

    « Bruxelles : des supporters Marocains sèment le chaos après le match Belgique-Maroc »

    Des émeutes ont éclaté à Bruxelles dimanche 27 novembre après le match de football entre la Belgique et le Maroc se déroulant dans le cadre de la Coupe du monde au Qatar. Attaques de policiers, voitures incendiées et violences diverses sont à mettre au crédit d’une partie des supporters marocains. Un nouvel échec pour le multiculturalisme.

    Des « supporters » du Maroc sèment le chaos à Bruxelles
    Avant même la fin de la rencontre, des « supporters » marocains ont commencé à créer des incidents au cœur de Bruxelles. Des feux d’artifice avaient déjà été lancés avant le match, mais après la défaite 0-2 de la Belgique, la situation a dégénéré près de la gare du Sud.

    Plusieurs dizaines d’émeutiers ont cassé du mobilier urbain et allumé des incendies. Mais ils ont également affronté les forces de l’ordre, une partie des belligérants marocains étant par ailleurs « cagoulée », selon un communiqué de la police bruxelloise.

    Outre les divers jets de projectiles, du matériel pyrotechnique a également été utilisé tandis que les forces de l’ordre ont indiqué qu’un journaliste avait été blessé au visage par des feux d’artifice. Pour tenter de parvenir à un retour au calme, la centaine de policiers déployés a dû avoir recours à l’usage de gaz lacrymogène et d’un canon à eau. Rapidement, de nombreuses vidéos de ces émeutes ont circulé dimanche en fin d’après-midi sur les réseaux sociaux.

    Parmi les dégâts à déplorer à l’issue de la journée, de nombreux véhicules ont été vandalisés dans les rues de la capitale belge et au moins une voiture a été incendiée. Pour limiter les attroupements, certaines stations de métro ont été fermées et des rues ont été bloquées par la police bruxelloise.

    À Bruxelles, un drapeau belge arraché par un supporter marocain
    Après les incidents survenus le 27 novembre, le député bruxellois Dominiek Lootens-Stael (Vlaams Belang) a déclaré que « ces émeutes étaient malheureusement prévisibles ». « Qu’il s’agisse d’une victoire ou d’une défaite en football, pour beaucoup de jeunes hommes immigrés, toute raison est bonne pour faire un esclandre à Bruxelles », a-t-il ajouté.

    Enfin, image moins violente mais très symbolique, un supporter marocain acclamé par la foule s’est hissé le long d’un immeuble de Bruxelles afin d’y arracher un drapeau belge apposé à un balcon.

    Une scène qui, en France, a notamment fait réagir le président du Rassemblement national Jordan Bardella :

    Ces populations vivent en Europe, où elles bénéficient de tout, et pourtant elles manifestent leur haine décomplexée des pays d’accueil, piétinent toutes leurs valeurs et en méprisent le drapeau. »

    Heureusement qu’ils ont perdu et sont repartis « dignement » la queue entre les jambes, s’ils avaient gagné, qu’est-ce que ça aurait été comme « scènes de liesse » « populaire »…

    A quand des supporters de foot européens vivant en Afrique du nord et qui mettraient le feu à la ville à chaque match histoire de faire des efforts d’intégration ?
    Sérieux, les rares expat européens vivant en Afrique du nord ne font décidément aucun effort pour s’intégrer, c’est déplorable, il va falloir corriger ces comportement déplorable !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *