DI VIZIO : « MACRON REPRÉSENTE LE SATANISME, ET PLUS PRÉCISEMENT, LE DIABLE » !

Fabrice Di Vizio

Nos dirigeants sont-ils corrompus ? Le peuple devra-t-il se soumettre au pass énergétique ? Maître Fabrice Di Vizio, avocat spécialisé en droit public était l’invité de Mike Borowski sur la chaîne Géopolitique-Profonde.

« L’affaire Dupond-Moretti est complexe sur le plan des principes »

Selon Fabrice Di Vizio, Eric Dupond-Moretti a été désavoué par le conseil de la magistrature.

« C’est une affaire sur fond de trafic d’influence ».

Eric Dupond Moretti

« Il a eu une attitude extrêmement arrogante à l’égard des magistrats en ne voulant faire aucune déclaration devant eux. […] Il est évident que le ministère de la justice fonctionne mal et règle des problèmes personnels avec les magistrats », constate Fabrice Di Vizio.

Peut-on se demander si E. Dupond-Moretti a encore sa place en tant que garde des sceaux ?

« Il faut se poser la question du pouvoir des juges », nuance Fabrice Di Vizio.

« Si le fait qu’un ministre soit mis en examen nécessitait qu’il soit démis de ses fonctions, cela poserait un problème dans l’équilibre du pouvoir de l’État ».

Fabrice Di Vizio nous rappelle à ce titre : « Macron se retrouve pris dans son propre piège qu’il avait tendu à François Fillon ».

Quelle forme peut prendre la résistance de nos jours et à l’heure de l’identité numérique ?

Comme l’explique maître Di Vizio, il est peu probable que Mme Von Der Leyen soit licenciée grâce aux manifestations :

« Il est nécessaire de ne pas se contenter de se dire résistant mais de faire les choses et retrouver le sens de la communauté ».

Avant de rajouter : « Nous avons un problème de lead. Le capitaine d’un navire est celui qui montre le cap. Au sein de l’opposition, par exemple avec François Asselineau, quel est le cap ? Le frexit ? Je ne crois pas que ce soit une solution miracle ».

François Asselineau – Président fondateur de l’UPR

Où se situent les priorités, dans un monde où l’on confond réalisme et défaitisme ?

De manière inéluctable, nous nous dirigeons vers le chaos et Fabrice Di Vizio constate avec tristesse que personne ne veut entendre ça.

« En vérité, nous assistons à la fin d’une civilisation »

« Cet état de fait nous enfonce dans le totalitarisme et dans une société qui s’éloigne de plus en plus du bon sens pour nous mener dans une société que Gustave Thibon appelle « Inorganique » à travers la négation du réel : Nier toute conception naturaliste ».

Gustave Thibon

« Nous sommes à l’ère des faux prophètes et c’est au cœur de la désolation que naîtront les vrais guides ».

Macron est-il l’homme providentiel ?

« Macron représente le satanisme, et plus précisément, le diable »

Force est de constater la pertinence du propos : Diabolus, du Grec, signifie « celui qui divise ».

Le diable étant historiquement associé au mal et le mal étant ce qui conduit l’Homme à sa perte, le syllogisme avec Macron peut rapidement être établi.

Quel avenir dans la société du tout numérique ?

« Nous sommes dans une société du : Je veux, donc je suis »

Et nous pouvons être n’importe quoi.

« Le réel est créé contre le réel. C’est la prééminence de la volonté, l’arme et le bras armé du capitalisme au service des élites. Dans la symbolique, ce lyrisme rappelle la tentation du serpent qui s’immisce dans la conscience de l’Homme pour y faire du constructivisme : Tu veux, donc tu fais »

Fabrice Di Vizio donne aussi de l’espoir et des solutions à travers des formations qu’il propose gratuitement sur sa chaîne Divizionnaire, qui pourront, espère-t-il, à moyen ou long terme, permettre à un maximum de personnes de faire société.

Retrouvez l’intégralité de cet échange sur la chaîne YouTube de Géopolitique-Profonde.

Parce que l’homme providentiel n’est pas encore sur cette terre pour vous sauver, préparez-vous dès maintenant avec notre Plan Anti Reset :

Cliquez ici !

Facebook
Twitter
Telegram

0 réponse

  1. Même les masques N95 ne fonctionnent pas pour arrêter Covid
    brownstone.org/articles/not-even-n95-masks-work-to-stop-covid/

    Enfin, un autre ECR sur le port du masque
    Les Annals of Internal Medicine viennent de publier un essai contrôlé randomisé comparant la capacité des masques médicaux à prévenir l’infection COVID à des N95 testés en ajustement.

    Il est important de noter que cet essai a été mené sur des travailleurs de la santé qui seraient les plus susceptibles d’utiliser les masques de manière appropriée.

    Déterminer si les masques médicaux ne sont pas inférieurs aux respirateurs N95 afin de prévenir la COVID-19 chez les travailleurs de la santé fournissant des soins de routine.

    Cette conception d’essai était également importante car elle visait à déterminer si les respirateurs N95 étaient supérieurs aux masques chirurgicaux « ordinaires ».

    Ils ont examiné 29 établissements de soins de santé différents sur plusieurs continents, de l’Amérique du Nord à l’Asie et à l’Afrique.

    Le pourcentage de travailleurs de la santé testés positifs pour la COVID dans chaque groupe a été suivi afin de déterminer l’efficacité ou l’inefficacité du port du masque de meilleure qualité dans la prévention de l’infection.

    Sans surprise, les résultats ont confirmé qu’il n’y a pratiquement aucune différence entre les respirateurs chirurgicaux ou N95 en ce qui concerne les résultats des tests.

    Dans l’analyse en intention de traiter, la COVID-19 confirmée par RT-PCR est survenue chez 52 des 497 participants (10,46 %) du groupe masque médical, contre 47 des 507 (9,27 %) du groupe des respirateurs N95 (hazard ratio [HR], 1,14 [IC à 95 %, 0,77 à 1,69]). Une analyse non planifiée en sous-groupes par pays a révélé que dans le groupe masque médical par rapport au groupe des respirateurs N95, la COVID-19 confirmée par RT-PCR est survenue chez 8 des 131 (6,11 %) contre 3 sur 135 (2,22 %) au Canada (HR, 2,83 [IC, 0,75 à 10,72]), 6 sur 17 (35,29 %) contre 4 sur 17 (23,53 %) en Israël (HR, 1,54 [IC, 0,43 à 5,49]), 3 sur 92 (3,26 %) contre 2 sur 94 (2,13 %) au Pakistan (HR, 1,50 [IC, 0,25 à 8,98]), et 35 sur 257 (13,62 %) contre 38 sur 261 (14,56 %) en Égypte (HR, 0,95 [IC, 0,60 à 1,50]). Il y a eu 47 (10,8%) événements indésirables liés à l’intervention signalés dans le groupe masque médical et 59 (13,6%) dans le groupe respirateur N95.

    Bisou à l’assemblée nationale bourrée de cas à haut risques (âge, diabète, forte promiscuité) qui devraient être les tout premiers à montrer l’exemple et être obligés à porter un masque, ce bien avant de l’imposer dans les transports en commun .

    Pour rappel, sans l’état d’urgence sanitaire révolu, le port du masque obligatoire est illégal, SAUF si un arrêté municipal et/ou un décret préfectoral ne l’imposent.
    Sans ces textes légaux, toute personne qui vous impose son masque est dans l’illégalité pour abus de pouvoir, ce quel que soit son rang, titre ou fonction.
    Dura lex sed lex !


    Des effets secondaires du vaccin anti-Covid sont causés par… le mouvement anti-vax, selon un article « scientifique » de Raymond D. Palmer, l’auteur de cet article…

    francesoir.fr/societe/des-effets-secondaires-du-vaccin-anti-covid-causes-par-le-mouvement-anti-vax

    Des effets secondaires de la vaccination anti-Covid sont causés par… le mouvement anti-vax. Telle est l’affirmation faite par un article scientifique, publié dans la revue scientifique BioMedicine. L’auteur de l’article affirme que “la désinformation perpétuée par le mouvement anti-vaccination peut causer plus de décès et d’effets secondaires” du vaccin anti-Covid.

    Les groupes anti-vaccination provoquent des crises cardiaques chez les vaccinés
    Ce texte explique que les sujets à la vaccination qui “sont paniqués, inquiets, stressés ou effrayés” en raison du mouvement anti-vax, verront “leurs artères se contracter et devenir plus petites au moment de recevoir le vaccin”. Ce phénomène, c’est-à-dire “la constriction des veines, des artères et des vaisseaux sous stress mental”, est “la cause la plus probable de caillots sanguins, d’accidents vasculaires cérébraux, de crises cardiaques, d’étourdissements, d’évanouissements, d’une vision floue, d’une perte d’odorat et de goût qui auraient pu survenir peu de temps après l’administration du vaccin”, peut-on lire.

    *** Du coup, par symétrie on peut légitimement inculper pour homicide les gauchistes qui cherchent des révolutionnaires socialistes allemands nazis dans la droite Française conservatrice depuis 70 ans !
    De combien de dizaines de millions de crises cardiaques la gauche est responsable ? A vue de nez scientifiquement parlant, j’irai jusqu’à dire 60.000 crises cardiaques/an depuis 70 ans = 4 200 000 crises cardiaques provoquées par les révisionnistes de gauche, selon la science ! ^^
    Tadam, c’est de la science ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *