Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

DONALD TRUMP : « JE PEUX ARRÊTER LA GUERRE EN UKRAINE EN 24 HEURES ! »

Une simple négociation selon Trump

L’ancien président Trump a déclaré dans une nouvelle interview lundi soir sur Fox News qu’il « résoudrait » la guerre entre la Russie et l’Ukraine « en 24 heures » s’il était élu président.

Ces propos ont été tenus à l’issue de son meeting de lancement de la campagne pour sa candidature à la Maison Blanche en 2024, qui s’est déroulé à Waco (Texas) au cours du week-end.

Il s’est adressé à une foule de plusieurs milliers de personnes :

« Je vais empêcher la Troisième Guerre mondiale, vers laquelle nous nous dirigeons » – et a été accueilli par des applaudissements nourris.

Mais lors de son apparition lundi dans l’émission de Sean Hannity, M. Trump a expliqué :

« Si le problème n’est pas résolu, je le résoudrai dans les 24 heures avec Zelensky et Poutine »

M. Trump a poursuivi dans l’interview accordée à Fox :

« Et il y a une négociation très facile à mener. Mais je ne veux pas vous dire ce que c’est, parce qu’alors je ne pourrai pas utiliser cette négociation ; cela ne marchera jamais. »

« C’est une négociation très facile à mener. Je résoudrai le problème en un jour, en instaurant la paix entre les deux parties. Maintenant, c’est dans un an et demi. C’est une longue période. Je ne peux pas imaginer que quelque chose ne se produise pas », a ajouté M. Trump.

Il a ensuite expliqué comment il voyait la guerre en Ukraine à l’heure actuelle, ce qui risque de provoquer la colère des responsables de Kiev :

« La clé est que la guerre doit cesser maintenant parce que l’Ukraine est en train d’être anéantie », a déclaré M. Trump.

Récemment, les responsables ukrainiens et occidentaux ont admis avoir subi de lourdes pertes et avoir besoin de plus de munitions sur les lignes de front afin de faire face aux bombardements d’artillerie et au ravitaillement des Russes, qui sont supérieurs.

Depuis un mois, les forces pro-Kremlin ne cessent de gagner du terrain autour de la ville stratégique de Bakhmut à Donetsk, qu’elles ont presque encerclée. Mais les Ukrainiens ont continué à se battre et ont injecté davantage d’hommes et d’armes.

Ce mois-ci, la Chine a tenté de jouer les médiateurs pour relancer les négociations de paix entre les deux parties belligérantes, et Pékin a même eu des contacts étroits avec l’administration Zelensky, mais ces efforts n’ont pas semblé aboutir jusqu’à présent, en dépit du scepticisme de Washington et de l’OTAN.

Traduction : « Trump déclare à Sean Hannity qu’il résoudrait
la guerre entre l’Ukraine et la Russie en un jour. « Une paix entre eux »

Quant à Trump, il reste confiant, ayant répété dernièrement qu’il pouvait « s’entendre » avec Poutine et lui parler franchement.

Selon d’autres extraits de l’interview de Hannity de lundi soir :

« Vous préféreriez donc, si vous étiez président, avoir un règlement négocié ? » a demandé Hannity à Trump.

« Dans les 24 heures », a répondu l’ancien président.

M. Trump est allé jusqu’à souligner qu’il s’entendait « très bien » avec M. Poutine.

Des sondages récents ont montré qu’une majorité d’électeurs républicains souhaitaient éviter une implication plus importante des États-Unis dans la guerre.

Un nouveau sondage IPSOS-Axios montre que les conservateurs sont divisés sur la politique à l’égard de l’Ukraine, le débat et la dynamique évoluant clairement en faveur de ceux qui veulent éviter une plus grande implication des États-Unis dans la guerre.

« Quatre républicains sur cinq souhaitent que les États-Unis restent la première puissance mondiale, mais moins de la moitié d’entre eux soutiennent l’octroi d’armes et d’un soutien financier à l’Ukraine pour qu’elle tente de se sauver de la Russie, selon la dernière vague de l’indice Axios-Ipsos Two Americas Index », révèle un sondage IPSOS-Axios publié à la mi-mars.

Êtes-vous suffisamment autonome pour affronter la crise ?

Source : ZeroHedge

Facebook
Twitter
Telegram

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *