LA CIA DIRECTEMENT IMPLIQUÉE DANS L’ASSASSINAT DE JFK ?

Le voile pourrait se lever sur l’assassinat de Kennedy

Les spéculations sur les circonstances et les motivations de l’assassinat du président John F. Kennedy en 1963, très répandues au moment où la tragédie s’est produite, n’ont jamais cessé.

Alors que le meurtrier de Kennedy a été déclaré peu après l’assassinat comme ayant travaillé seul, un initié a affirmé à l’animateur de Fox News Tucker Carlson que la Central Intelligence Agency (CIA) était directement impliquée dans l’assassinat de JFK.

M. Carlson a fait remarquer que des questions sur l’assassinat de Kennedy ont circulé depuis qu’il s’est produit, simplement parce que de nombreux détails ne collaient pas ou semblaient trop coïncider et que la CIA a refusé de publier sa documentation sur l’assassinat.

TRADUCTION :

«Aujourd’hui, nous avons parlé à quelqu’un qui a eu accès aux dossiers JFK, toujours cachés, et qui connaît parfaitement leur contenu. Nous lui avons posé directement la question suivante : la CIA a-t-elle joué un rôle dans l’assassinat de John F. Kennedy ? Voici sa réponse : « La réponse est oui. Je crois qu’ils étaient impliqués ».»

L’année suivant la mort prématurée de JFK, le président Lyndon B. Johnson a publié un rapport déclarant que l’assassin de Kennedy, Lee Harvey Oswald, et l’assassin d’Oswald, Jack Ruby, avaient tous deux agi seuls. Une cinquantaine d’années plus tard, la CIA a admis qu’elle avait dissimulé des preuves – mais la raison en est toujours inconnue du public.

Selon M. Carlson, le terme « théorie du complot » a été introduit dans le lexique américain courant par les médias après l’assassinat de JFK, en raison des nombreuses rumeurs et suspicions qui circulaient.

L’expression était alors – comme aujourd’hui, bien sûr – utilisée pour qualifier de pure absurdité tout ce qui allait à l’encontre d’une déclaration gouvernementale, qu’il s’agisse de questions plausibles ou d’idées farfelues.

Carlson cite une circonstance potentiellement suspecte, à savoir que le psychiatre Louis Jolyon West a déclaré en avril 1964 que Jack Ruby était fou après avoir rendu visite à Ruby en prison. West a écrit que Ruby avait besoin d’une hospitalisation psychiatrique, même si personne n’ayant rencontré Ruby auparavant ne l’avait diagnostiqué comme fou.

West était à l’époque un psychiatre sous contrat et un expert en contrôle mental travaillant pour la CIA. Il a participé au programme MK Ultra de la CIA, qui consistait à administrer de puissants médicaments psychiatriques à certains Américains sans les en informer.

Les médias américains n’ont jamais enquêté sur les raisons pour lesquelles un psychiatre de la CIA spécialisé dans le contrôle mental non informé diagnostiquait Ruby. Par conséquent, les raisons de la sélection de West restent perdues pour l’histoire.

En 1976, la Chambre des représentants des États-Unis a rouvert une enquête sur l’assassinat de Kennedy avec une commission spéciale bipartisane, et a conclu que JFK a été « presque certainement assassiné à la suite d’une conspiration« .

Ce qui n’a pas été décidé : quelle conspiration ? Carlson a audacieusement qualifié la CIA de « suspect évident« . Il a expliqué son raisonnement : « Sinon, pourquoi l’agence aurait-elle caché des preuves essentielles aux enquêteurs ? »

Une loi du Congrès de 1992 exigeait que tous les documents relatifs à l’assassinat de JFK soient rendus publics avant 2017, ce qui n’a finalement pas été le cas.

L’ancien directeur de la CIA, Mike Pompeo, a convaincu le président de l’époque, Donald Trump, de ne pas publier tous les documents, même si toutes les personnes impliquées sont mortes.

La raison est inconnue, et Pompeo a refusé de participer à l’émission de Carlson.

L’administration Biden a publié aujourd’hui des milliers de pages de documents gouvernementaux précédemment secrets concernant l’assassinat de JFK. On ne sait pas combien de ces documents restent secrets.

Carlson croit cependant savoir pourquoi les dossiers JFK n’ont pas été publiés en 2017.

Il dit avoir parlé avec quelqu’un qui a accès à la documentation toujours secrète sur Kennedy et qui la connaît bien, et lui a demandé : « La CIA a-t-elle joué un rôle dans le meurtre du [président] John F. Kennedy ? » Selon Carlson, l’initié a répondu : « La réponse est oui. Je crois qu’ils étaient impliqués. C’est un pays complètement différent de ce que nous pensions qu’il était. Tout est faux. » Carlson a admis que la réponse était « choquante« , mais a insisté sur le fait que la source anonyme n’est pas « un théoricien de la conspiration … c’est quelqu’un qui a une connaissance directe de l’information. »

Carlson a invité les téléspectateurs, indépendamment de leurs sentiments sur l’assassinat de JFK et sur son propre nouveau rapport, à considérer les ramifications de ce que sa source a dit.

D’après ce que la source de Carlson a déclaré, il y a des forces au sein du gouvernement américain qui échappent totalement au contrôle de l’électorat (ce qui est en fait vrai, simplement parce que l’Amérique a tellement de bureaucrates non élus).

Carlson a expliqué sa compréhension de la situation :

« Ces forces peuvent influencer les résultats des élections. Elles peuvent même dissimuler leur complicité dans le meurtre d’un président américain. En d’autres termes, elles peuvent faire à peu près tout ce qu’elles veulent. Elles constituent un gouvernement au sein d’un gouvernement. »

Ce qui est une accusation assez explosive.

Carlson a noté que les Américains ne font plus confiance à leur gouvernement, mais il a ajouté que le gouvernement pourrait être encore moins digne de confiance qu’il n’y paraît publiquement.

La situation décrite par Carlson est vraiment terrifiante. Malheureusement, tant que tous les documents de la CIA sur l’assassinat de Kennedy n’auront pas été publiés, le public américain ne pourra pas juger par lui-même si l’initié de l’émission de Carlson disait la vérité ou non.

Pour connaitre toutes les techniques utilisées par la CIA, revoir notre entretien avec Lucien Cerise :

Source : ZeroHedge

Facebook
Twitter
Telegram

Une réponse

  1. Why don’t you ask míster Kissinger, his comment on the issue ? Do you forget that he is still alive I do beleive ? May be he had a strong hand in this murder ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *